Aznavour

On dira bien des choses, que c'est un monstre sacré à la carrière monstrueuse de 72 ans, qu'il avait un caractère bien trempé, qu'il était en tournée d'adieux depuis 25 ans ou que sais-je encore ... Le fait est que le départ d'un tel personnage ne peut laisser indifférent même si l'on n'est pas fan [et je considère que je ne l'étais pas].

Il n'empêche, Charles Aznavour c'est plus de 1.200 chansons, c'est chanter en français, anglais, italien, espagnol, allemand, arménien, napolitain, russe et en kabyle. C'est aussi "la divinité de la pop française" selon  le critique musical Stephen Holden, mais aussi le "chanteur de variété le plus important du XXème siècle" par CNN et Time devant Bob Dylan, Frank Sinatra et même Elvis Presley. Selon son site officiel, il aurait vendu 180 millions de disques. En France, on lui décerne 18 disques d'or pour des ventes totales estimées à 15 millions. Il a également reçu quatre disques d'or au Royaume-Uni, cinq au Canada et deux aux Pays-Bas. Bref, on n'est pas prêt de voir Pokora lui arriver à la cheville même s'il n'et pas interdit de penser qu'il nous fera bien un album de reprise.

Que dire donc à la disparition d'un tel monument de la chanson ? Bah rien ... juste l'écouter dans cette belle rétrospective concoctée par Europe 1 ...

Emmenons donc Aznavour, au bout de la terre ... emmenons-le au pays des merveilles.
II me semble que la misère serait moins pénible au soleil. 

Plus bleu que le bleu de tes yeux, je ne vois rien de mieux, même le bleu des cieux. 
Plus blond que tes cheveux dorés, ne peut s'imaginer,  même le blond des blés. 
Plus pur que ton souffle si doux, le vent, même au mois d'août, ne peut être plus doux. 
Plus fort que mon amour pour toi, la mer, même en furie, ne s'en approche pas. 

Si un jour tu devais t'en aller, et me quitter, 
Mon destin changerait tout-à-coup du tout au tout. 

Plus gris que le gris de ma vie, rien ne serait plus gris, pas même un ciel de pluie. 
Plus noir que le noir de mon cœur, la terre en profondeur n'aurait pas sa noirceur. 
Plus vide que mes jours sans toi, aucun gouffre sans fond ne s'en approchera. 
Plus long que mon chagrin d'amour, même l'éternité près de lui serait court. 
Plus gris que le gris de ma vie, rien ne serait plus gris, pas même un ciel de pluie. 

Je n'étais pas un fan absolu d'Aznavour, j'ai toutefois compris tout l'apport qui fut le sien au travers de ses chansons [pas besoin de parler de "Comme ils disent"], de celles qu'il écrivit pour d'autres ...
Je ne suis toujours pas un adorateur d'Aznavour mais quelques mélodies marqueront clairement la chanson française. La plume aussi ... "Il faut boire jusqu'à l'ivresse sa jeunesse." [1959], "On ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème.", "Il faut savoir, coûte que coûte, garder toute sa dignité et, malgré ce qu'il nous en coûte, s'en aller sans se retourner face au destin qui nous désarme." ou encore "L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs."

Il se voyait déjà en haut de l'affiche, à raison hier encore il l'était ... comme ils disent.

Tto, qui salue l'artiste et la carrière