2018 - LA PREMIERE FOISFinalement ... à tout confinement, malheur est bon puisqu'il faut bien se rendre à l'évidence : je n'ai jamais autant fait de sport !

Je te racontais ici le fait que j'avais [enfin !!] décidé de déballer mon gros engin et je n'ai pas fait que cela : je l'utilise et j'en transpire et pas qu'un peu.

Parce qu'en fait et depuis trois semaines, si j'ai mis quelques jours à trouver mon rythme, le fait est que oui, je monte dessus tous les jours et je m'en prends pour une heure désormais. Tu as bien lu : une heure de vélo elliptique pour ton serviteur histoire de compenser le fait que mes 10.000 pas par jour sont devenus illusoires quand je mets 20 secondes à aller au boulot et que je bouge quasiment pas de ma chaise de la journée en étant tordu dans tous les sens à taper sur un petit pc tout pourri.

De fait, l'activité sportive s'avère sinon nécessaire, en tout cas indispensable et je suis chanceux de pouvoir la pratiquer sans sortir.
Parce qu'au delà du simple intérêt positif permettant d'éviter que je ne gonfle dans tous les sens à avoir décéléré autant en si peu de temps, il se trouve que les journées de boulot sont suffisamment sympathiques et agréables qu'un défouloir n'est pas de trop.

Alors que j'ai commencé en en faisant que 30 minutes avec un programme adapté "Brûleur de graisses", j'en suis maintenant arrivé à une heure à chaque séance en parcourant aujourd'hui plus de 6 kilomètres à chaque fois. Ça n'a l'air de rien et pourrait presque faire rigoler les très grands sportifs mais pour moi, c'est déjà beaucoup. 

Sport 9 - vitesse

Sport 9 - distance

Et si je regarde les statistiques qui résultent des litres de sueur que je laisse sur cette machine infernale, il se trouve que la pente est plutôt jolie à regarder depuis que j'ai trouvé quelques marques. Ah oui, il faut te dire que comme habitude, je suis à la limite du fluo quand je termine une séance, je dégouline tout ce que je peux et de partout [ce qui est encore plus vrai quand il y a du soleil puisque je suis derrière la baie vitrée et donc ça chauffe]. Oui oui, il y a des photos qui traînent ...

Depuis que j'ai trouvé mon rythme, ça grimpe gentiment mais sûrement donc au point que j'ai atteint hier les 6 km/h alors qu'il y a six séances, j'étais 60% plus bas puisque je n'avais pas atteint les 4 km/h à la troisième séance. Donc oui, il semble bien que le rythme soit pris et ce n'est pas un hasard si j'ai changé la façon de faire du sport depuis la séance 4 où je trouvais que je souffrais trop : j'ai décidé de faire 3 minutes d'échauffement [en plus de la montée progressive du programme "Brûleur de graisses"], j'ai décidé de boire régulièrement toutes les six minutes, j'ai décidé de faire cet exercice en musique ou devant la télé histoire de capter mon attention ... bref, je crois que j'ai mis de mon côté tous les petits trucs qui permettent d'aller un peu plus loin et plus haut.

Surtout, je m'accorde une journée de repos par semaine [et la semaine dernière, mon boulot m'a empêché de faire du vélo elliptique jeudi midi ... puisque j'étais occupé/mobilisé pour faire le boulot des connasses qui pleurnichent parce qu'elles n'y arrivent plus].

Sport 9 - calories

Du coup, demain, je m'y remets et comme le confinement devrait durer encore un peu, je devrais pouvoir encore augmenter cette courbe mais en y dosant un peu plus de résistance : bah oui, les séances 3 et 4 ont été l'occasion de procéder à l'exercice mais avec un taux de résistance beaucoup  plus fort ... un peu comme au début où le ratio de mètres nécessaires pour brûler une calorie était plus important. En d'autres termes, oui oui ... j'ai arrêté de la jouer coureur du Tour de France et j'ai choisi d'être un peu plus modeste avec l'effort. Du coup, je brûle moins de calories mais j'avance plus vite. Le pari de la semaine prochaine : arriver à brûler plus de calories !!

Tu sais tout [oui oui, je sais bien que je m'amuse comme un fou à faire des tableaux sur toute mon activité, centré comme je suis sur mon activité en ce moment] ... et tu sais quoi ? Zolimari s'y est mis ce matin !

Tto, qui pédale