Que reste-t-ilBah oui, c'est aujourd'hui officiellement ma quatrième semaine de confinement qui s'entame et ce ne sera pas la dernière à l'évidence.

Avec cette quatrième semaine et un confinement quasi hermétique [aux voyages médicaux de Zoiimari près], la médaille du bon petit citoyen est proche : quand je vois ce qu'il se passe autour, j'incline à penser que nous ne serons pas nombreux à pouvoir y prétendre. Mais qu'importe ... j'ai aussi décidé de me moquer du monde un peu comme les vieilles qui revenaient du supermarché avec un camembert hier [!!! T'as pas compris quoi dans "Grouper vos achats" ?], comme les super-héros qui viennent t'expliquer qu'ils ont été obligés de sortir dans la rue parce que sinon ce n'était plus possible [les pignoufs] ou que sais-je encore.

Quatre semaines de confinement qui sont loin d'être des congés, d'un peu trop loin d'ailleurs et vendredi, lors d'une inénarrable conf'call, on a passé tout de même 35 minutes sur la prise de congés pendant le mois d'avril plutôt qu'en mai [parce que tu imagines bien que tout va repartir en mai, évidemment]. Moi, j'ai fait beaucoup de gymnastique ophtalmique ... le télétravail a ceci de bon qu'il te donne l'impression de t'éloigner des connasses du quotidien sauf qu'en fait, non : elles sont toujours là et comme tu déshabitues, c'est plus violent encore quand elles surgissent à jouer les Zébulons qui réclament d'être payées pareil que les hommes mais en jouant les ingénues alors qu'elles n'en ont objectivement plus l'âge [et depuis longtemps nonobstant les artifices désespérés qu'elles emploient pour se convaincre du contraire].

Bref, ce n'est pas elles qui prendront aujourd'hui parce qu'aujourd'hui, je reviens sur la question de la semaine dernière.

Avec la quatrième semaine, la question des stocks va arriver pour quelques produits. Bah oui, avec Zolimari, on avait tellement anticipé sur tout un tas de choses sans vraiment le savoir que depuis quatre semaines, on est passés à côté de tout un tas de choses réjouissantes comme les commandes au Drive, les livraisons qui restent dans le couloir ou que sais-je encore. Furieusement, on a regardé et on a redécouvert qu'on avait plein de choses dans les placards.

Q7

Et vas-y qu'on se fait un cassoulet ... et des soupes ici et là ... et comme Zolimari achète toujours des stocks de dentifrice, de papier toilette et de pâtes qui défient l'entendement, la question ne se posait pas franchement. D'ailleurs, elle ne se posait pas nécessairement pour beaucoup de monde puisque la question a été peu suivie mais voici les résultats. 

Contrairement à moi, 75% des personnes ayant répondu n'ont pas découvert grand chose voire rien du tout dans leurs placards. C'est presque tellement admirable que je me sens finalement un peu penaud parce que cela confirme cette impression diffuse que j'ai depuis longtemps : on survole tout ce que l'on a et on accumule sans vraiment savoir pourquoi. L'avantage, c'est qu'en période exceptionnelle comme celle-ci, ça laisse de sacrées marges de manoeuvre [et je ne te parle pas du congélateur qui est plein à rabord]. Mais tout de même, je t'assure que quand j'ai retrouvé cette boite de cassoulet ou ces paquets de légumineuses, ça m'a fait tout drôle.

Toutefois, il y a des produits pour lesquels le stockage de longue durée est un peu difficile et, je te l'annonce : nous arrivons au bout du lait, des oeufs et des trucs du genre. Pour les bouteilles d'eau, Zolimari a rapidement opté pour Brita [là aussi, on en avait un mais j'avais oublié !!!] mais pour les autres produits, la case ravitaillement ne va pas être une option.

Et c'est là qu'on va bien voir comment on va faire ...

En attendant, voici la nouvelle question de la semaine :

As-tu l'intention de faire du bricolage chez toi, que tu repoussais depuis longtemps ?
Oui
Non

Tto, qui te souhaite une bonne quatrième semaine