Le pire noelLa question fait débat mais revient tous les ans ... à quoi ça sert tout ça ?

En cela, "le père Noël est une ordure" ou "le pire Noël", billets dont j'ai déjà commis l'outrage alors que tout le monde te vend de la magie et du bonheur sucré, sont des productions saisonnières à l'instar de la lettre au père Noël ou des rétrospectives de fin d'année. Et bah cette année encore, j'y retourne !

Parce que bon ... le sprint des listes de cadeaux est reparti, les livraisons vont s'enchainer et avec elles le stress du retard de livraison [étant précisé qu'il est impensable que je puisse me ruer dans des magasins avec plein de gens à cet effet], le menu du repas, quand on fait le repas, qui sera là, ... bref, tu connais la litanie en la matière. C'est assommant.

Et pourtant, on y retourne tous les ans ! Pour une fois, je me suis exempté du stress de la liste en la commettant avant la fin du mois de novembre. J'y ai quand même mis un casque boule à facette !!!

Cette année, comme très souvent, nous allons nous diviser entre Zolimari et moi, chacun dans nos familles. Il ne faut y voir rien d'autre que de l'optimisation consistant à éviter de multiplier les repas. En revanche, je sais que nous allons forcément plier sous le déluge de cadeaux. Ah les cadeaux justement ...

Cette année, il y a deux écoles : Zolimari veut que nous posions des tas d'idées pour notre futur appartement, moi je l'ai jouée perso considérant que l'on ne sera jamais assez avancé en termes de déco pour pouvoir demander des trucs. Bref, ça va négocier sec, pour ça aussi.

Sinon, il y a le chantier du repas. Ma Môman est gavée d'entendre que plus personne n'a faim alors qu'elle en fait des tonnes. Si on a réussi à éviter la double entrée depuis quelques années, elle a recyclé une partie de celles-ci dans un apéro XXL. Du coup, j'ai décidé de m'investir dans le repas. Peut-être que je vais refaire un dessert paillettes le 24 décembre au soir, et peut-être bien que je vais proposer un menu du 25 décembre midi. Déjà, je lui ai déjà indiqué qu'en termes de viande, on allait faire simple mais chic.
Evidemment, il y aura une bûche et peut-être bien que l'on fera une édition spéciale du Cuis'Tto Bûche de Noël ! J'ai dit peut-être ...

Qui et où quand ? Alors là, c'est le grand vide. Comme de coutume, je pense que je passerai le réveillon du 24 chez mes parents. Cela m'amuse toujours un peu de revenir dormir chez eux, une nuit par an. Comme tous les ans, ma mère va faire son sapin à partir de 18h en râlant contre mon père qui fait ci ou ça alors qu'il devrait faire ça ou ci. On va dîner tard et on va faire un jeu où ma Môman va essayer de gagner et je vais lui mettre une branlée. Je vais me coucher dans mon ancienne chambre, un chat va me rejoindre et le matin, leur chien aura oublié que je suis là donc quand je vais me lever, ça va être l'excitation mode Carnaval de Rio. Avant de me coucher, je disposerai les cadeaux sous le sapin pour que ma mère prenne la photo et l'envoie à mon frère pour qu'il la montre à ses enfants. Zolimari m'adressera des messages très tendres parce qu'il sera chez ses parents. Et voilà ... on rentrera le 25 au soir, épuisés.

En somme, ce ne sera pas le pire Noël mais je me demande si Noël n'est pas le pire !

Tto, en mode Christmas combat