IWAK

2020 - POST IT

Comment caser les mos "AIGRE" ou "ACIDE" dans un post-it censé t'expliquer par de courts messages l'essentiel de ma vie, la substance de mon existence en ce moment. En regardant ce matin le mot du jour au sujet duquel je devais écrire, un rictus [certainement le seul de la journée] est apparu au coin de mes lèvres : quel fabuleux résumé de ma vie que ces deux mots ...

- ACIDE a été le dialogue avec Zolimari qui est tout autant que moi en plain naufrage mais lui refuse de voir l'ampleur du désastre au motif que cela ne le dérangera pas d'arrêter de travailler et que s'il continue, c'est pour moi.

- AIGRE j'ai donc été en me disant que c'est finalement expliquer à quelqu'un qui a mal au pied qu'il conviendrait de traiter ce fichu cholestérol. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de lien, je dis simplement que ce n'est pas répondre à la question.

- Du coup, tout le wikende, j'ai été très AIGRE et, dans une traduction quasi parfaite, sour(d) parce qu'en fait mon seuil de tolérance était pulvérisé. De la séance de sport du samedi matin au repas familial du dimanche avec apéro-visio du dimanche soir où je n'ai été là qu'en apparence, j'ai eu l'impression de flotter. Ah non, j'ai eu un bon moment samedi avec un mec qui est venu chez nous et m'a fait du bien ...

- Ce poignet droit [aucun lien avec le point précédent, quoi que ...] qui me fait souffrir a provoqué des remontées ACIDES dans tout le bras et plus généralement dans tout le corps. "Oh la la, mais il faut bouger davantage" s'évertue-t-on à me dire dans une stéréophonie désarmante. Sauf que, les "Y a qu'à" et "Faudrait", je ne les entends plus parce que je ne les supporte plus.

- C'est simple, il n'y a pas eu un seul échange avec ma Môman qui n'a pas été AIGRE ce dimanche. Certes, l'un de ses voisins est décédé mais nom d'un chien, ce côté rantanplan sur tout et vis à vis de tous est usant et quasi insupportable quand, en plus, tu n'as ni la force ni l'envie. Oui AIGRE est un doux euphémisme.

- La perspective de la semaine s'annonce non pas AIGRE mais bien ACIDE ... et probablement au plus haut point. D'ailleurs, si je pouvais ne pas la terminer celle-là, cela me soulagerait. Le côté dark side est de retour et plein cadre ...

- Parfois, on pourrait se dire qu'un peu de douceur se marrie bien à cette atmosphère AIGRE ... certes, un lecteur va me faire un bien joli cadeau, plusieurs messages sont réconfortants. Tout cela fait un mélange spécial en fait ... oui le côté AIGRE-doux est une saveur que j'apprécie modérément.

Tto, qui fait pchiiiiiit ... comme de l'ACIDE sur de la craie