2018 - LA PREMIERE FOIS

[Si tu as manqué le début, c'est ici]

Je t'ai laissé dans l'incertitude, le suspense hitchcockien par excellence ... le trouble de l'absence d'information ... finalement, comment s'est passsée cette séance de sport à domicile avec Vladimir ?

Bon déjà, parlons de Vladimir : il a marqué un excellent point en arrivant tout pile à l'heure. 10 heures pétantes ! Il est taillé comme une allumette, pas un gramme de gras, le look vaguement caucasien mais sans plus ... non non, ne rêve pas : nous ne sommes pas face à un quinquagénaire du KGB recyclé en coach sportif sadique. C'est un jeune homme qui doit avoir autour de la trentaine d'années et qui est arrivé en sortant tout son matos : haltères, élastiques, gants de boxe et tout le toutim.

Devant ma mine atterrée, il nous a donné le programme et nous avons commencé à 10h05 par de l'échauffement assez classique. Puis, c'est monté en puissance. Et quand je dis "monter en puissance", c'est un doux euphémisme. On a commencé à faire les mouvements de boxe, les jeux de jambe, les rotations du bassin : bref, du cardio pur et surtout dur.

Dur oui parce qu'il faut se rendre à l'évidence : avec mon pack d'eau en plus à porter et le fait que je n'ai pas fait de sport depuis 2 ans, la reprise est des plus compliquées sinon confine à la torture. D'ailleurs, Vladimir ne s'y est pas trompé : c'est à moi qu'il a mis la ceinture pour mesurer l'activité cardiaque ... et il a bien pris soin de regarder et de noter que ça monter bien bien haut [c'est mon grand truc de ne jamais rien faire à moitié].

On a tout travaillé dans les grandes largeurs et avec une obstination qui ne permettait pas la moindre tolérance, Vladimir a l'oeil. Du coup, les cuisses ont bossé gravement, les épaules aussi, le dos à fond et les bras je ne t'en parle pas. D'ailleurs, je regardais la pendule et les minutes qui s'écoulaient trop lentement en me demandant si j'allais réussir à tenir l'heure promise. Sauf que Vladimir est un peu sadique quand même : il a un peu allongé la séance, nous avons terminé vers 11h25 par une séance de pompes où Zolimari, rouge comme une framboise écrasée, a déclaré forfait tandis que moi, j'ai fait quelques pompes avec les coudes à 90 degrés et les exercices de gainage moi !

J'ai beaucoup bu, j'ai dégouliné tout ce que j'ai pu et j'ai découvert plein de muscles que je ne savais pas que j'hébergeais ... faisant en sorte que j'ai marché en Robocop pendant deux jours après. En gros, il faut fractionner à fond donc on va fractionner à fond tant le cardio que la course [puisqu'il parait que rien ne s'oppose à ce que je courre à nouveau pourvu que ce soit sur l'herbe et non sur le bitume].

Tu vas forcément me demander quand est-ce que l'on reprend ? Ah bah ... c'est censé être toutes les semaines dis donc !
"C'est quand même vachement bien : on va faire du sport, on va réussir à se muscler à nouveau et maigrir ... et on va gagner des impôts puisqu'on peut déduire une partie de la séance !!!" ... pas de doute, Zolimari est un tacticien [mais il a séché les pompes et le gainage].

Tto, qui est parti pour souffrir avec Vladimir