2019

Soudain ... j'ai été pris d'un instant d'arrêt. Mais donc, ce que je venais de faire voulait indubitablement dire que ...

Pas de doute, c'était l'évidence : j'étais bien en 2019 et, en prenant un tout petit peu de recul, je venais d'être saisi d'une réalité qui me sautait aux yeux. Rien qu'en faisant ce que je venais de faire, presque naturellement et sans réellement y penser à l'image d'un réflexe, je venais de me regarder et le constat était manifeste : je suis un parangon de 2019, une sorte d'alpha et d'oméga de ce que l'époque permet rien qu'en demandant à Alexa de rajouter "cotontiges" sur la liste de courses.

Il faut dire que depuis deux semaines, on fait fort. On accroche des panneaux lumineux sur les murs qui réagissent soit à la musique, au bruit ou qui executent une cinématique définie. On a branché plein de prises connectées à gauche et à droite qui peuvent être pilotées rien qu'avec la voix. On a aussi bougé pas mal de lampes pour redonner un peu d'aspect [c'est finalement ce que l'on a fait de plus old-school] et on a positionné des Alexas dans notre chambre et dans la cuisine en plus d'ailleurs [enfin, j'ai positionné] pour pouvoir interagir complètement. Ajoute à cela le fait qu'on va s'équiper d'une nouvelle télé bien plus connectée que la précédente et que j'ai fait les mises à jour des deux consoles du salon pour qu'elles soient up-to-date avec toute l'installation.

En ajoutant les cloud-replications des factures et papiers importants que j'avais déjà mises en place et le reste, oui hier soir dans ma cuisine tandis que je demandais aussi à Alexa d'ajouter du Malibu à la liste de courses, je n'ai plus eu de doute sur le fait que je sois bien ancré dans mon époque, sans que je n'explique que tout est forcément un progrès nécessaire et indispensable. C'est simplement que j'adhère pleinement et sans réserve finalement à tout ce que l'époque permet, autorise et offre. Si j'ajoute le fait que je chope des Pokémons dans tous les sens, que je suis embarqué dans une trentaine de groupes WhatsApp à la fois, que je me détache petit à petit de Twitter et carrément de Facebook pour mieux privilégier des petits nouveaux [Sola par exemple], que toute mon activité est quasiment tracée [désormais mon matelas surveille la façon dont je dors, si je bouge ... en plus de la surveillance de la respiration et de la qualité sonore du sommeil sans oublier les conditions de température], il n'y a plus beaucoup de doute à avoir sur le fait que je suis un homme ancré dans 2019. Et encore, il y a de la marge ...

Tout ça pour dire quoi ? Qu'à l'instar de ma mesaventure à la Fnac hier matin [dont on va reparler, longuement et de façon accablante], je suis en phase avec tout ce que l'époque permet, immergé dans les possibilités qu'elle autorise.

Tto, made in 2019