C'est pas le piedEn préparant dernièrement la saison (F)estivale qui débutera exactement dans une semaine, je suis retombé sur le concours photo de l'été "Cet été, prends ton pied !" où tu avais pour mission de photographier tes pieds en vacances.

Fichtre bonne idée dis donc ... et du coup, j'en suis venu à examiner mes petits petons [taille 43 tout de même] et là ...

... là ...

... oui là ...

... bah c'est le drame. J'ai les pieds dans un état consternant darling ! Alors qu'ils sont un peu à l'état de jachère, ne voilà-t-il pas qu'ils sont dans un état consternant !

Tu peux t'en faire une idée [et tout autre chose aussi s'il te plaît de te livrer à des penchants podophiles ... dont je n'ignore pas qu'ils soient répandus] en regardant la cignette prise ce matin.

Pied : quatre maladies à prendre au sérieuxAlors oui, à première vue ... rien d'allarmant tant tu peux croiser quelques photos encore plus répugnantes.

Mais moi, je le sais bien.
Déjà, ils sont secs donc dès ce soir, ils vont être oints d'une crème nourrissante qui sera de nature à en restaurer l'élasticité et la douceur. Ah oui, si j'aime beaucoup quelque chose, c'est d'avoir des pieds qui soient doux.

Avant, je vais les nettoyer un peu des éventuelles peaux mortes avec une râpe électrique qui va doucement aller polir d'évntuels endroits qui ne le seraient pas assez. L'opération est délicate parce qu'il ne faut pas y aller trop fort dans la mesure où, après, j'aurais alors enlevé trop de peau et donc je vais avoir mal. C'est le problème de confier ses pieds à quelqu'un : c'est un acte de confiance.

Également avant la crème nourrissante, un petit bain avec une eau savonneuse pendant dix minutes et un peu d'huile essentielle ... on sèche tout cela et hop, ensuite, j'enduis de crème. A défaut de crème, il est toujours possible d'utiliser des beurres végétaux [comme le beurre de karité mais je n'en ai plus], ou des huiles végétales comme l'huile de ricin ou, tout bêtement, l'huile d'olive.

Un petit tour sur les ongles et, avec une lime, de quoi dessiner avantageusement certains ongles [juste histoire d'éviter des conneries dans les coins] et hop, je vais les laisser reposer toute la soirée et toute la nuit pour que demain matin, mes pieds de prince soient à nouveau en état. S'agirait de pas trop déconner quand même ... On est parti pour un joli traitement d'une bonne dizaine de jours.

Tto, footissime