La carteQu'on se le dise, cette semaine sera particulière. Et donc, hier j'ai décidé de me faire un petit menu de la semaine figure-toi.

Ouh la la, top top top la fantaisie "le mec prévoit déjà tout ce qu'il va manger toute la semaine" vas-tu te dire. Sauf que oui, j'ai déjà mis dans ma tête tout ce que je voulais manger et finalement, tout ce que je vais certainement manger !

Commençons déjà par hier et déroulons le menu du Chef !

- Lundi midi : Coquillettes aillées.
- Lundi soir : Burgers végétariens avec frites aux aromes de poulet rôti.
- Mardi midi : Quinoa à l'échalotte
- Mardi soir : Tartines barbecue [ail, ciboulette, huile d'olive, sauce tomate et comté]
- Mercredi midi : Rillettes de thon à l'estragon
- Mercredi soir : Pommes dauphines à la sauce samouraï
- Jeudi midi : Poisson pané citronné
- Jeudi soir : Salade composée
- Vendredi midi : Grand mystère parce que je serai dehors [femme de ménage à la maison]
- Vendredi soir : Tapas en folie avec houmos maison et veggies carottes trempées dans la sauce bourguignone
- Samedi midi : Risotto aux champignons
- Samedi soir : Bricks au boursin et aux tomates séchées
- Dimanche midi : Pizza faite maison
- Dimanche soir : Maquereaux à la tomate et au basilic

Et au rayon des desserts, j'ai prévu : un gateau au yaourt avec pépites de chocolat, des crèpes, un saladier de riz au lait, une crème mic-mac et des cannelés.

Alors oui je sais, je vais encore ne pas maigrir mais, a priori, je ne devrais pas non plus trop prendre puisque c'est ce type de menu que je m'inflige depuis trois mois et, depuis le début du confinement, je suis à -4 kg.
L'assiette est une voie d'appaisement face aux difficultés ambiantes. Et comme tu l'auras noté, les produits carnés ne sont plus légion : sur 14 repas, il n'y en aurait que 4 maximum.

Tto, qui mitonne ce qui n'étonne pas