Thinking- Tiens j'ai reçu un message de mon ancienne collègue
- Ah ? Elle va comment ?
- Bah tu sais Tto, elle n'est pas au mieux puisque sa mère ne va pas très bien.

[Cette fille est quelqu'un que Zolimari aime bien au point qu'il voulait travailler avec elle il y a encore peu de temps. Elle fait partie de l'éco-système de son boulot d'avant où ils ont partagé beaucoup de difficultés et se sont épaulés quand il le fallait. Au surplus, elle était dans une phase sentimentale délicate ... Zolimari adore toujours jouer les conseillers-Cupidon]

- En fait, elle m'a dit un truc ... tu te souviens de son copain Yann ?
- Euh oui bien sur ...
[C'est un garçon dont on a fait la connaissance en juillet dernier. Elle venait de le rencontrer et nous lavait présenté pour savoir ce que l'on en pensait. Assez beau, il était néanmoins dans une phase difficile de sa vie où diverses addictions avaient eu raison d'un équilibre instable. Mais il était clairement amoureux d'elle, ça se voyait et manquait terriblement de confiance en lui. Elle aussi avait besoin d'être rassurée parce qu'elle se demandait si c'était vraiment le mec qu'il lui fallait. Ils avaient fini par essayer d'habiter ensemble ... elle avait fini par se dire que rester à Paris n'était pas bon pour elle donc elle était retournée vivre en Savoie ... il avait essayé de suivre et ça avait cassé entre eux. Je me souviens de lui en effet parce que nous avions fait en novembre dernier un escape game pas terrible mais cela avait été l'occasion de passer un bout de soirée avec elle et la dame pas commode qui partageait une préoccupation commune avec cette amie de Zolimari.]
- Bah ...
- Ils se sont remis ensemble ?
- Non, il est mort. Il s'est tué sur la route.

Je n'ai pas posé plus de questions, un peu ahuri par la nouvelle que je venais d'apprendre au sujet de ce mec qui devait avoir à peu près une petite trentaine d'années avec lequel je n'avais pourtant pas beaucoup d'atômes crochus. J'ai alors regardé le canapé dans lequel il s'était assi la dernière fois que nous les avions invité chez nous ... depuis, j'y pense beaucoup en déplorant un tel gâchis.

Tto, sidéré