Billet publié le 10 juillet 2008 

avatar UNEVIEDETTO 2015 transp

En voila une question qu'elle est récurrente ... Soit j'y ai droit la première fois que l'on se rencontre, soit j'y ai droit au détour du premier mail ou de la première demi-heure de tchat [oui parce que quand tu discutes avec moi, généralement, ça dure un peu ... plus c'est long, plus c'est long !].

Résumons les choses clairement pour les retardataires qui n'ont pas encore pris connaissance de la substantifique moelle de presque 1.200 billets essentiels regroupés dans ce cahier de ma vie, cet album de mots plus ou moins étonnants, plus ou moins amusants ... en tout cas totalement personnels. [D'ailleurs, à ce propos, tu ferais bien de réviser mon chou ... l'interro c'est pour bientôt ... alors, si tu veux repartir à la source ... humm, la source ... c'est ici]

Moi, c'est tto. Te voila bien avancé, d'autant que si tu ne t'en étais pas aperçu depuis, faut d'urgence aller te faire greffer les yeux de Pierre Richard ou de Sophie Davant ... tu ne pourras qu'y gagner [certes pas grand chose, m'enfin]. Non franchement, mon nombrilisme aggravé, laissant envisager que ce serait le prochain despote de ce pays, me pousse à afficher ce t-t-o partout où je peux le faire, jusque dans mes avatars voire même en logo de toute photo que tu pourrais trouver par ici. C'est te dire dans quelle mesure je suis atteint ..

C'est quoi tto ? Ben un pseudo dont l'histoire trouve sa genèse dans ma relation fraternelle avec Flymon. C'est lui le coupable et Dieu merci, il ne l'a pas déposé ... en sorte que je ne lui sois pas redevable de royalties étouffantes destinées à financer des achats nicotiniens destructeurs pour les petits poumons que son Pôpa et sa Môman lui ont fait. Ben oui, c'est le surnom que me donne mon frère ! Et depuis, que me donne ma mère, mon père, quelques rescapés familiaux et divers autres ... et toi aussi maintenant encore que curieusement, il reste assez cantonné [comme le riz] à une sphère qui ne s'étend que moyennement.

Une fois que tu as l'explication ... encore faut-il savoir le prononcer ... Et avant de l'utiliser, je ne subodorais pas à quel point ces trois lettres pouvaient être prononcées de tant de façons différentes ... vu que pour moi, c'était totalement lumineux.
Ainsi ... voila matière à t'interroger mon grand et beau lecteur prononceur de mon pseudo ... comment est ce que dans ta tête, dans ta vie, dans des moments d'égarements où tu penses inévitablement à moi, dans des conversations plus ou moins grivoises, dans des cris effroyables témoignant d'une jouissance dont tu m'honores ... [bon, j'arrête]. Ben oui ... imagine que l'on se voie tout à l'heure ... si tu dois prononcer mon pseudo, tu vas dire quoi ?

Tto, qui donne quoi dans ta bouche ?