Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a des bulles de champagne et y a des bulles tout court. Comme dans n'importe quel marché financier, les bulles des fois ... c'est pas bien, ça explose.

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a des doutes et des questions qui frappent ... au point que l'adage selon lequel on ne craint que ce que l'on créé prend un relief pénible et peu gérable.

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a des réflexes qui tendent à se perdre ... mais jamais aussi rapidement que souhaité et c'est bien cela qui mine.

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a des "Je t'aime" et des textos qui appaisent ...

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a des moments de fébrilité aussi ... des moments où on se fait une montagne d'un silence, d'un retard comme si c'était grave alors que son regard suffit à dissiper l'angoisse ... ce regard qui veut dire beaucoup, ce regard qui me confirme que si tout va bien, ce n'est pas forcément louche. C'est peut-être tout simplement que tout va bien.

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a cette soif de passer du temps ensemble et cette peur aussi de ne pas s'user trop ainsi.

Dans une (nouvelle) vie de Tto, y a tout un tas de nouveaux repères avec des nouvelles habitudes.

Elle est passionnante cette nouvelle vie de Tto, lequel n'est pas si nouveau que ça ... à l'évidence.

Tto, le même mais en différent