Le monde est à nous

Régulièrement, je m'astreins à aller traîner mes fesses au Salon du Tourisme. Ah oui je sais, un salon le wikende avec tout plein de monde tandis que les rageux décident de mettre en pièce le pays ... bah oui, le mépris est toujours un truc dont j'ai été capable. Or donc, direction Porte de Versailles pour aller voir, sentir ce qui est tendance ou pas, se donner des idées. Oui parce qu'en fait, le vrai intérêt de se déplacer au Salon du Tourisme, c'est de récupérer des idées. C'est là que nous avions vu un stand il y a quelques années où l'on parlait de croisières pour l'Antarctique ...

Avec la ferme intention de revenir non pas avec une réservation en poche mais des idées nombreuses diverses et variées, nous avons donc déambulé pendant presque trois heures, dans des allées où il n'y avait pas vraiment autant de monde que cela. C'est surtout qu'il y avait moins d'exposants ... et c'est là que tu comprends exactement ce que l'on m'explique depuis des années : les français ne partent plus loin, ils se contentent des Antilles, de l'Espagne, de l'Italie ou de la Grèce et c'est bien assez comme ça. L'Afrique du Nord revient en odeur de sainteté. C'est donc exactement tout ce que l'on n'envisage pas ! Pourtant ... au détour de stands plus ou moins bruyants, on a trouvé quelques pépites. Et du coup, la liste des destinations s'est enrichie ...

01 - MongolieLe cahier des charges est clair : on veut du dépaysement et surtout pas trop de monde ... du coup, quelques destinations s'imposent un peu plus que les autres. La Mongolie en fait partie : au fin fond de l'Asie, la Mongolie a été extrêmement protégée du tourisme par le gouvernement communiste, mais elle a connu une expansion après la révolution démocratique de 1990 et l' effondrement de l'URSS. C' est une destination de voyage relativement inexplorée qui offrirait des éléments naturels pittoresques, une grande variété de paysages intacts, un style de vie nomade bien particulier et une culture peu connue. Le côté dépaysant est au rendez-vous mais je rappelle qu'il nous faut aussi une destination qui soit ensoleillée ... 

02 - Papouasie Nouvelle Guinée

Du coup, la Paouasie Nouvelle-Guinée apparait être un bon compromis ! Le tourisme reste encore rare mais se développe peu à peu. Le décor est fait de forêts, d’îles coralliennes bordées par des eaux turquoise où la faune et la flore sont infiniment variées. Après l’Amazonie, c’est en Papouasie Nouvelle Guinée que demeure la plus grande forêt tropicale intacte. Mais attention : l'île de Nouvelle-Guinée est partagée en deux, la Papouasie Nouvelle Guinée et la Papouasie Occidentale rattachée politiquement à l'Indonésie. La seconde semble plus accessible au niveau des tarifs aériens et, pourtant, tout autant délaissée des touristes. C'est simple : c'est la destination carte postale !

03 - Iles Marshall

Toujours dans le trip carte postale qui déchire le moral des pauvres gilets jaunes qui vont enrager d'autant plus, il y a une alternative aux Seychelles, les Îles Marshall. Cet archipel de Micronésie en Océanie est composé d'îles volcaniques et d'atolls coralliens paradisiaques. On y trouve entre autres l'atoll de Bikini, qui donna son nom au célèbre maillot de bain mais, et c'est bien cela la difficulté, pas grand chose d'autre ... c'est toujours le problème avec les atolls ...

04 - Ethiopie

Alors, pourquoi ne pas mettre le cap sur l'Afrique, continent inexploré jusqu'à présent et plonger la tête en avant sur le pays berceau de l'humanité. Longtemps inaccessible, ce pays hors du temps s'ouvre de plus en plus. Royaume de la Reine de Saba, l'Ethiopie possède une incroyable richesse culturelle et historique. L'empire abyssin a de quoi fasciner avec son patrimoine culturel et architectural dense dont les églises de Lalibela. Également au programme, des paysages et une biodiversité à couper le souffle, traversé par la vallée du Grand Rift !!!

05 - Hawaï

Évidemment ... si on veut la jouer "on est tout petit devant la nature", il y a toujours Hawaï dans notre top ... l'archipel n'est pas seulement un village vacances pour spring-breakers lassés du Mexique, il y a surtout la possibilité de s'évader de l'île principale en allant explorer les autres et gravir les volcans qui grondent encore d'une activité incroyable. Les paysages des "Jurassic World" ont de quoi donner des étoiles dans les yeux, comme la culture et les coutumes ancestrales qui n'ont pas toutes été éradiquées par le colon américain. L'avantage, c'est qu'il y fait beau toute l'année ...

06 - Cap Vert

Beaucoup plus près, les îles du Cap Vert donnent aussi le tournis. La géologie y est particulièrement adaptée à un territoire de légendes posé là, en plein Atlantique en face de la Mauritanie et du Sénégal. Les sommets découpent des paysages verts mais pas seulement ... on ne peut qu'être tenté même si la faiblesse des infrastructures touristiques condamne un peu au système D dans un pays assez pauvre.

07 - Botswana

Niveau système D, il faut oublier au Botswana. C'est la Suisse de l'Afrique en termes de richesses et ce n'est pas là son seul atout. Le pays démocratique figure comme une exception dans son environnement, et sa capacité à préserver son eco-système ne le rend que plus attractif. Le pays du zèbre permet de voir le Big 5 des mammifères les plus imposants du monde et l'Okavongo autorise tous les plaisirs pour les photographes qui refusent de se soustraire aux logiques encadrées des safaris de parcs sud-africains.

08 - Galapagos

Là encore, le plaisir du volcan et du paysage paradisiaque invite à jeter un oeil sur les îles Galapagos, au départ de Quito en Équateur. C'est en croisière que cela se pratique tant les Galapagos sont une réserve protégée, avec luxe de tortues et autres ressortissants d'une faune animale que l'on croirait appartenir à un autre temps. Bien sur, les volcans ont modelé ce qu'ils pouvaient et les baies comme les criques sont un enchantement des yeux. En plus, ça tombe bien, il fait beau quasiment tout le temps !

09 - Svalbard

Quand l'autorisation de revenir vers des destinations plus froides sera accordée [par moi], il est clair que quatre destinations s'imposent. La première nous a été tellement bien vendue par notre guide antarctique que le Svalbard peut déjà commencer à se préparer : on ne va pas tarder. Le Svalbard est un archipel de la Norvège situé dans l'océan Arctique, entre le Groenland à l'ouest, l'archipel François-Joseph à l'est et l'Europe continentale au sud. Il constitue la terre la plus septentrionale de la Norvège. À l'exception de neuf habitants sur l'île aux Ours située à 238 km plus au sud, ses 2.321 habitants se trouvent sur Spitzberg, la seule autre île habitée et la plus grande de l'archipel. C'est le pendant de l'Antarctique pour l'hémisphère nord ... 

10 - Kamchatka

Encore plus loin et toujours plus fort, la Kamtchatka est une péninsule volcanique de 1.250 km de long située en extrême-orient russe qui s'avance dans l'océan Pacifique. Son nom provient de son principal cours d'eau, le fleuve Kamtchaka. D'une superficie de 270.000 km², la presqu'île compte une population d'environ 330.000 habitants, essentiellement russes, avec une minorité de koryaks dans le nord. Une partie des volcans de la péninsule est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1996 sous le nom de "volcans du Kamtchatka" et l'on y pratique les treks de folie sur plusieurs jours ...

11 - Lofoten

Plus proches et finalement plus accessibles [et c'est bien le sujet parce que trop référencées dans tous les guides], les îles Lofoten sont un indispensable auquel nous n'avons toujours pas cédé. La Norvège en général, c'est l'un des prochains points d'arrivée, c'est une évidence. Que dire sur les Lofoten ... cela se passe de commentaires tant c'est prodigieusement beau même s'il faut bien étudier le moment où y aller parce que la météo peut aisément gâcher énormément de choses. Cependant et à l'instar de l'Ecosse, même sous la pluie, c'est beau mais mouillé.

12 - FinlandeLast but not the least mais clairement pas prévu pour des vacances estivales, la Finlande n'appelle qu'à une chose : le départ. Les paysages dignes de films de Noël c'est bien mais sur un écran, c'est peu convaincant, en vrai c'est mille fois plus succulent. A la saison des aurores boréales et dans une toundra des plus touffues, la Finlande a de quoi donner du bonheur et du plaisir, probablement sur une semaine au cours d'un hiver qui oblige à s'oxygéner un peu.

Du coup, on va où ?
C'est tout le mystère de la chose désormais mais une chose est claire : tu as sous les yeux les très probables destinations à venir des prochaines années étant précisé qu'au rythme où cela va, on va bien essayer de se payer le luxe d'en faire au moins deux par année.

Le seul vrai problème, c'est que rien n'est convaincant pour la fin du mois d'août de cette année et donc on va encore chercher. L'autre problème, c'est que je garde dans ma manche quelques atouts, une ou deux destinations que j'ai fait le choix de ne pas révéler pour garder un peu de surprise ... Le vrai problème, c'est que mon job ne consiste pas à voyager en fait ...

Tto, qui se sent sur le départ de tout cela