Ce qu'il y a de bien avec les gens qui jouent, c'est que j'aime les mater proprement mais sûrement. Ainsi en est-il de Steppen et Mr Jay qui ne sont pas ensemble par hasard, c'est moi qui te le dit !

A chaque occasion de vacances, on s'envoie des cartes postales toutes plus répugnantes les unes que les autres avec la volonté farouche de ne jamais priver le facteur de chacun du plaisir de voir ce que les victimes de l'attaque reçoivent en réalité : des mecs à poil ? Tu plaisantes, c'est beaucoup trop classique ça ... non, on adore la carte postale qui tâche, qui déchire un peu, qui donne envie de la toucher avec des pincettes pour éviter que ça reste sur les doigts ou que sais-je encore ...

Jeux de mots pourris, graphismes vulgaires, dessins épouvantables ... tout y passe et je dois avouer que cette année, mon monastère monténégrin les a désarçonné mais leur carte corse a eu son petit effet ... en la voyant, je n'ai pu m'empêcher de dire "Oh les salauds ..."

Carte

Sauf que la carte [même en 3D] n'est pas tout ... il y a aussi le cadeau souvenir ! Et là, en la matière, j'avoue que j'ai ce que l'on appelle une énooooooooooooorme marge d'avance tellement je suis une pourriture ! C'est simple : je ne recule devant ... RIEN !

Alors bon ... j'ai eu droit à une sucette en forme de balai à chiottes logée dans une cuvette de toilettes lorsqu'ils sont allés traîner leurs fesses à New-York [dégueulasse, on est d'accord !!!]. Je n'ai toujours pas réussi à déterminer si c'est l'idée d'un tel objet ou la couleur de celui-ci qui est la plus nauséabonde ... ou alors est-ce ceux qui me l'ont offert ????

wc sucettes

Eloge des cagoles

Donc évidemment, dans ces conditions, tu comprendras que je sois totalement désinhibé et magistralement décomplexé depuis quelques temps pour riposter avec un esprit de compétition dévastateur. Pourtant, j'en encaisse !!! Tiens regarde : voilà ce que les deux larrons [bien en foire pour m'en mettre plein le caisson] ont dégoté à l'occasion de leur dernière excursion avignonaise. Un livre sur les cagoles !!!! Enfin un livre ... une thèse illustrée et documentée sur cette espèce en voie de prolifération [pratiquement aussi insupportable que l'algue verte dans le même coin].

Cagole

Je me suis beaucoup demandé pourquoi ... quel rapport il y avait avec moi, j'ai eu peur que nous nous soyons croisés dans des soirées improbables où j'aurais pu arborer des déguisements semblables voire encore plus décadents mais non ... je fais toujours gaffe à la guest-list en de pareilles occasions [sauf si c'est un gang-bang dans une backroom mais bien évidemment, mes adversaires ne s'y trouvent naturellement jamais]. Bref, c'est une anthologie, préfacée par Franz-Olivier Giebsert himself [c'est dire le niveau abyssal considéré], du bon goût à tous les recoins possibles et dans des proportions peu souvent égalées. Si tu aimes le léopard vulgaire et la fille en roti de dindonneau, ne cherche plus : ce sera ta Bible.

Donc ... en découvrant leur nouvel immondice, je ne te cache pas que je n'ai pas regretté ... non vraiment pas du tout d'avoir acheté ce qui leur était destiné pour immortaliser mon voyage au Montenegro. Dieu sait que j'ai hésité, que j'en ai vues des choses insupportables mais pour mon Steppen et mon Mr Jay, je voulais un truc bien  répugnant.
C'est un soir à Kotor [seul Steppen avait fait le lien avec le jeu Star Wars "Knights Of The Old Republic" ... pour te dire l'addiction du gars quand même !!!], alors que nous déambulions dans les rues animées dans lesquelles il faisait si chaud pendant qu'en France tu avais si froid lecteur de mon coeur, que je suis rentré dans une boutique ... oh une toute petite boutique avec une dame très peu aimable mais elle avait le redoutable avantage d'avoir un truc qui m'a tapé dans l'oeil quasi immédiatement.

Euh, on parle bien de l'objet pas de la partie de l'objet en question ... parce que des coquillages avec des putes russes blondes à gros seins, y en avait pour faire vulgaire mais là, je n'en avais pas vu beaucoup de monténégrins tout nus avec un zgeg tout pourri qui ne donne qu'une envie, celle de se barrer. Aussi ... rien qu'en le voyant, je me suis dit en mon for intérieur qu'il allait rapidement trouver sa place auprès de sa tatie Cher toute décomposée dans l'antre des deux zigotos !

Montenegro

Une chose est claire : je gagne toujours les jeux de cons à s'offrir des cadeaux pourris, toujours. Je rappelle souvent comment j'ai mis fin à un concours avec mon fameux pichet de vin en forme de grosse bite poilue sur laquelle était inscrit en lettres calligraphiées "La réserve du Chef" ... comment j'ai cloué une impétueuse qui pensait me battre jusqu'à ce qu'elle se prenne un cadre doré avec une photo de la Princesse de Galles posée sur un miroir et écrit dessus en lettres à paillettes "Diana for ever" ... Ah ouais, je sais ... ça peut aller très loin mais moi, dans ces jeux là, sache-le : rien ne m'arrête !

Tto, qui t'aura prévenu