jeudi 20 septembre 2018

Ça ne marche plus !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'éclipse Benalla obscurcit tout sur son passage, y compris la baraka dont Emmanuel Macron pouvait jouir jusqu'à présent. L'état de grâce aura été étonnement long, profondément exceptionnel mais depuis le 16 juillet 2018, le moins que l'on puisse dire, c'est que plus rien ne marche. C'est à la faveur du comportement inexcusable d'un petit chargé de mission zélé qui s'est fait plus d'ennemis que de soutiens que le bateau présidentiel prend l'eau depuis près de trois mois. Et ce qui ne... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 6 septembre 2018

Elle est sérieuse là, Salamé ?

Je n'avais déjà pas beaucoup d'estime pour la cagole de l'information qui distille depuis des années son style "décomplexé" mais terriblement formaté et prodigieusement ennuyeux. Léa Salamé a, encore une fois, donné la mesure de son talent dont tout France Inter se délecte tous les matins, à chaque interview toujours plus inaudible à force d'éclats de voix de la journaliste très occupée à couvrir les éructations d'un Nicolas Demorand frustré d'être, un temps, le passeur de plats de la donzelle [lui qui vaut, à l'en croire, tellement... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 3 septembre 2018

Strasbourg des couleurs

Dans les rues de Strasbourg, il n'y a pas grand chose qui procède du hasard. Oh je ne parle pas de la faune locale [assez agréable pour la majorité d'entre elle], mais de l'environnement en tant que tel. La ville où fut composée la Marseillaise, celle où Goethe suivit des études de droit et y élabora sa pensée, là où Saint Exupéry effectua son service militaire en 1921 n'est jamais avare de surprises et c'est précisément de l'une d'elles dont il va être question présentement. Il se trouve que si l'architecture de la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
lundi 30 juillet 2018

C'est pour l'homme que c'est amer [et pas ta mère]

T'es-tu jamais demandé pourquoi telle chose est d'une couleur différente sur le rivage, pourquoi a-t-on eu l'idée de metttre une maison rose pile au milieu d'un ensemble qui ne l'est pas ? Non, ce n'est pas encore un coup de la Damidot. Il y a bien une explication et elle fait l'objet du "Pas possibe" de la semaine ! En l'occurrence et puisqu'on va parler de mer, il s'agit d'un amer. Bigre, diantre et fichtre diable, voilà qui devient vague [on parle de mer en même temps donc vague, ce n'est pas si illogique]. Un amer quand on est... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 16 juillet 2018

Nouvelle star

L'Histoire choisira mais je te file mon billet qu'elle retiendra de cette folle épopée russe [en la matière, il est assez rare que nous puissions nous targuer d'un succès en ces terres] le visage juvénile et quasiment bluffant de maturité de Kylian Mbappé. On va même pouvoir se dire un truc : ça tranche un peu avec les réactions hystériques des uns, des autres, de ceux qui sont si prompts à donner des leçons de maintien ou distribuer des cartes dites d'appartenance à telle ou telle communauté. Les Tartuffes seront toujours des... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 21 juin 2018

Le #Brexit ou l’incapacité à convaincre

Hier, j'ai croisé un ancien président du Conseil italien, un ancien ministre des affaires étrangères français et un lord très impliqué dans les affaires du Brexit. Oh oui, on peut se figurer que ce fût rasoir, moi j'ai trouvé cela passionnant. Réunis dans un think-thank [comme c'est l'usage de dénommer des cercles de réflexion de ce type], j'ai assisté à presque trois heures d'une discussion intense et totalement passionnante qui m'a fait du bien. Ce n'est pas que le sujet fût léger, c'est simplement que j'ai toujours apprécié... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 13 juin 2018

L'immonde parfait

Ce matin j'imagine un monde sans nuage Avec quelques couleurs comme vient mon pinceau Du bleu, du rouge je me sens sage comme une image Avec quelques maisons et quelques animaux Ce matin j'imagine un pays sans nuage, Où tous les perroquets ne vivent plus en cage Des jaunes, des verts, des blancs je mets ce qu'il me plaît Car c'est comme ça que j'imagine un monde parfait Un oiseau, un enfant, une chèvre Le bleu du ciel, un beau sourire du bout des lèvres Un crocodile, une vache, du... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 15 novembre 2017

Les vraies connasses

Ce n'est pas que je n'en peux plus, mais si je pouvais prendre une pour taper sur les autres à la mesure de la débilité profonde des connasses que tu peux croiser dans les rues de la capitale, je ne te cache pas que cela me défoulerai un peu ...Attention, je n'ai pas dit "Toutes des connasses", juste qu'il y en a une belle tripotée et ne crois pas que je sois un tantinet excessif en la matière. Regarde ... - La mongolienne qui, avant de passer les portes du métro, pose son sac sur la borne en le frottant comme s'il s'agissait d'un... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 8 novembre 2017

Quand ça gêne aux entournures ...

Je ne sais, dans l'ego, quelle boursouflureA pu laisse croire à celui dont la statureJadis mise en devantureDe journaux télévisés dont il était l'enluminureQu'il pouvait tout oser jusqu'à la démesure. Ce sont peut-être les promesses avortées de quelques aventuresSuffisamment au dessous de la ceintureOu, plus, avec le délice sublimé de quelques cambruresQui pulvérisèrent toute autocensurePour tous nous gêner aux entournures. On connaissait un style calembour pénible utilisé comme une signatureDepuis quelques années, le style s'est... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 20 octobre 2017

L'art du célement n'est plus de mise

La déferlante est à la hauteur de l'indignation et elle s'entend. Gilbert Rozon est entré dans la tourmente hier, Weinstein n'en ressortira pas, ici et là les #balancetonporc épinglent [sans autres preuves que celle d'une parole ou d'un tweet] tel ou tel homme. Les ligues de vertus dispensent des fatwas, des codes de bonne conduite assez sidérants et, hélas, on en arrive à entendre à peu près tout ce qu'il y a de bon et aussi n'importe quoi parce qu'il faut s'indigner, forcément. Ainsi, on voit fleurir des juristes qui s'ignoraient... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,