lundi 27 novembre 2017

Dis "plome" !!!

On peut dire ou croire que je suis susceptible, c'est selon le degré d'indulgence que l'on me réserve ... n'empêche que vivre avec Zolimari est un terrible vaccin si tant est que soit atteint du défaut sus-nommé. Tiens regarde ... samedi midi, nous devisions dans la voiture qu'il conduisait ... autant te dire que je joue ma vie à chaque virage et que le fait que je puisse écrire ces quelques lignes témoigne de la parfaite adhérence du véhicule terrestre à moteur considéré. Oui, donc avec des dépassements de vitesse quasi... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 29 octobre 2017

Morphée pas la même chose

Il est assez rare que dans un couple les deux dorment à l'unisson, comme une évidence désarmante. Une chose est claire : s'il y a bien un domaine où nos différences sont marquées, c'est bien celui du sommeil et il est curieux de constater que celui ne s'est pas arrangé depuis les premières nuits avec Zolimari qui ont marqué une rupture assez nette dans la qualité de mon sommeil. Ainsi donc, parler de différence est un doux euphémisme et j'en profite au jour où tout le monde va râler au sujet de son propre sommeil [puisque le... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 3 octobre 2017

La sortie du placard

Depuis plus de dix années que nous vivons une histoire peu banale et intense, Zolimari avait pris l'habitude de cloisonner sa vie : les amis d'un côté, la famille de l'autre et les relations professionnelles autrement. C'est d'ailleurs un schéma que je connais pour l'avoir appliqué très longtemps à telle enseigne qu'il m'était difficile d'en critiquer le bien fondé même s'il faut bien le reconnaître, avec le temps je comprenais de moins en moins le caractère rigide de certaines cloisons. Je lisais une interview de Marc-Olivier... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 5 avril 2017

Les vies denses

Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est l'évidence : nos vies sont denses [excuse-moi cette allitération mais elle me plaît]. La suspension islandaise dont je commencerai à te parler dès dimanche à grand renfort de plein de choses rigolotes et magnifiques m'a permis de m'en rendre compte, si tant était que cela soit nécessaire. Pourtant, c'est saisissant comme nous vivons tous les jours dans une machine à laver en programme essorage. Souvent, je redoute les périodes de vacances [à vrai dire, j'ai longtemps répugné à prendre... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 5 février 2017

Kiss me as you love me

S'il y a des différences dont j'aime à dresser la liste et alimenter les détails ici dans cette rubrique éminemment impudique, le bisou est un sommet de ce qui constitue les contraires qui m'attirent à Zolimari et inversement. Depuis le premier soir, Zolimari m'appelle Monsieur Bisou [et c'est bien la première fois puisqu'auparavant jamais on ne m'avait caractérisé ainsi ... il faut dire que jamais auparavant je n'avais eu autant envie d'embrasser quelqu'un que Zolimari]. Cette tendance consistant à coller mes lèvres [et même y... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 11 décembre 2016

Ça ne bûche pas dans le même sens

Le marathon de ce que l'on appelle "les fêtes de fin d'année" marque souvent beaucoup de contrariétés dans mon comportement et celui de Zolimari. Bah oui, peut-être est-ce du vécu ou de l'éducation, je l'ignore le fait est que la préparation nécessaire de Noël et du jour de l'an s'accompagne souvent de discussions où j'ai l'impression que ce qui m'apparait quasi normal sinon traditionnel ne l'est pas vraiment en face. - Bien souvent, nous passons chacun Noël dans nos familles respectives, moi avec allégresse, lui comme s'il... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 14 novembre 2016

Je suis trop fier pour croire qu’un homme m’aime. Cela supposerait qu’il sache qui je suis ...

Le désarroi le dispute souvent à l'abatement ... souvent j'essaye d'être philosophe et de me dire que je peux mesurer le chemin parcouru tout en sachant exactement ce qu'il en est autrement, avant. Je déteste par dessus tout ces moments où j'ai le sentiment exprimé par Nietzche dans ce titre et consistant à m'emplir la bouche de ce breuvage d'incompréhension allant au point que ma fierté [pour ne pas dire mon orgueil] m'amène à envisager que je suis tellement compliqué qu'il est donc impossible de me connaître vraiment. Vaniteux... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 13 novembre 2016

A la nôtre ...

S'il fallait trouver un terrain sur lequel la différence entre Zolimari et ton serviteur est l'une des plus marquée, c'est bien la bouteille ! Activité PECCAMINEUSE s'il en est, même le dimanche, les vapeurs éthylique n'ont pas tout à fait la même emprise sur lui comme sur moi : dès les premières semaines, c'est apparu comme une évidence. - Si je n'ai jamais été saoul même en ayant bu ce qu'il fallait pour l'être, il ne faut pas grand chose à Zolimari pour sombrer dans le monde parallèle de l'alcool avec le comportement qui va... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 5 juin 2016

C'est très show pour deux gars qui diffèrent tant

S'il est une constante avec Zolimari, c'est la passion qui est la sienne pour les concerts. Dès le début, il aurait fallu être sourd ou crétin pour ne pas savoir que la performance en public est un truc qui le fait vibrer. Je n'avais pas conscience d'être casanier mais j'ai trouvé mon maître 74 ! Cependant, là dessus comme en d'autres matières, nos différences sautent aux yeux : Il est capable de se rendre malade s'il n'a pas de places pour un concert qu'il a envie de voir, moi je n'en ferai pas une maladie. Il sature tous les... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 31 mai 2016

Tout le monde ne dit pas toujours "I love you"

- Tu m'aimes ?- Bien sur ! Pourquoi tu me demandes ça ?- Pour savoir ...- Mais je te l'ai dit hier et le jour d'avant aussi ...- Oui mais c'était pour savoir.- Et pourquoi cela aurait changé ?- On ne sait jamais !- Ah bah oui d'accord mais à ce moment là, si tu doutes, le dire ne changera pas grand chose !- Je ne doute pas, j'ai besoin de savoir.- C'est dommage que tu doutes de cela ...- Bah au moins, si ça doit me tomber sur la gueule, je le saurai quand tu me quitteras.- Ah bon ?- Bah oui, c'est toi qui me l'a toujours dit : c'est... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,