mardi 5 avril 2022

Jusqu'où l'atrocité ?

J'ai regardé un documentaire sur la crise sanitaire et en croisant les demeurés qui hurlaient à la dictature sanitaire au motif qu'on empêchait, pour des raisons sanitaires, des beaufs d'aller là où ils avaient pris l'habitude égoïste d'aller quand ils le voulaient. Et puis, après que le documentaire fût achevé, je suis tombé sur les images de Boutcha. Je pense que rien n'aurait pu produire plus fort contraste entre les délires égocentrés des enfants gâtés qui ne supportent aucune frustration et le devenir d'ukrainiens qui ont été... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 16 mars 2022

Point de poids des mots face au choc de la photo

Je ne me souviens pas de la citation que j'avais entendue un soir que j'écoutais passionnément les déportés de l'Holocauste expliquer que rien ne sont plus terrifiantes que les ténèbres s'exerçant quand la notion même d'humanité était déniée à certains hommes et femmes. La justesse du propos [dont je regrette de ne pouvoir retranscrire exactement le contenu] m'avait alors permis de toucher du doigt ce moment de bascule où certain(e)s cessent de considérer ceux qui leur font face comme leur semblables. Là, on verse alors dans une... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 3 mars 2022

Vladimir patine et pose question(s)

C'est à Nicolas que j'ai emprunté un jeu de mots pour faire ce titre. Oui parce qu'il faut bien se dire une chose : la situation est suffisamment complexe et obscure pour que l'on puisse avoir la prétention de tout savoir, tout comprendre et même tout prévoir à l'avance. A cet égard et si tu veux éclairer ta lanterne, je t'invite aussi à suivre deux fils Twitter bien indispensables par les temps qui courent : celui de Benoït Vitkine [correspondant du Monde à Moscou] et celui de Janus qui n'est pas avare de ramener les émotions à la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 2 mars 2022

The voice

C'était une voix. Du plus loin que je m'en souvienne, c'est le nom du premier doubleur que j'ai appris tant j'étais envouté par la chaleur de son organe à la diction si impeccable et à l'articulation magistrale.  Comme beaucoup, j'ai appris à connaître Dominique Paturel dans les nombreux livres Disney qu'il commettait et dans lesquels il racontait les histoires qui s'étalaient sur les écrans. Oui ces livres disques étaient une porte ouverte dans un univers au sein duquel il n'était pas bien difficile d'entrer quand on nous tient... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 26 février 2022

La cohorte des bouffons

Au départ, j'avais pensé intituler ce billet "L'académie des bouffons" mais il en ressortait une impression sous-jacente de savoir qui ne colle pas vraiment à la situation. Et puis, je suis allé voir ce qui pouvait bien correspondre à un groupe d'importance variable de personnes animées, au moins momentanément, par un esprit commun et agissant plus ou moins de concert ... c'est une "cohorte". "Quoi ??? Comment ça ??? Tu mets Le Pen et Jadot dans le même sac !!?? Pécresse et Zemmour ensemble, ça n'a pas de sens !!!??" entends-je... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 24 février 2022

Le tsar wars

Depuis lundi soir, personne ne peut raisonnablement soutenir qu'il est surpris des entreprises guerrières de Poutine en Ukraine. D'ailleurs, à demi mots, j'expliquais déjà le 3 janvier dernier, que cela allait chauffer en Ukraine, la date de février m'ayant été indiquée par des sources en octobre dernier. Mais qu'importe ... Tel le Docteur Folamour qui croyait trouver une solution à ses délires en appuyant sur le bouton nucléaire, Vladimir Poutine a mis à exécution ses plans macabres consistant à effacer l'affront d'une souveraineté... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 16 février 2022

Mots pour maux

C'est au moyen d'une petite carte blanche, avec le nom de son épouse en en-tête, que j'ai reçu une réponse à mes vœux. Tous les ans ou presque, j'envoie obstinément mes voeux à celles et ceux que j'ai croisés et auxquels je souhaite le meilleur pour l'année à venir, en fidélité et pour maintenir un lien que la vie distend parfois. Lui, c'est celui avec lequel j'ai travaillé pendant plus de dix ans à la World Company. Toujours en costume trois pièces, toujours ronchon, toujours à la ramener et me dire que les autres sont des cons,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 27 janvier 2022

Les autodafés pestilentiels de l'époque moderne

Cela se passe en 2022 et l'affaire fait grand bruit en cette journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste : un conseil scolaire du Tennessee a voté pour retirer le roman graphique “Maus”, lauréat du prix Pulitzer, d’un programme d’arts du langage en huitième année en raison de préoccupations concernant le blasphème et une image de nudité féminine dans sa représentation des juifs polonais qui ont survécu à l’Holocauste. La décision procède d'un vote intervenu le 10 janvier 2022 par le conseil scolaire... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 décembre 2021

La lettre de (rupture) au Père Noël

Ca devait arriver, voici enfin la lettre de circonstance au grand barbu qui va passer dans dix jours ... Cher Dadyy X-mas, toi à qui j'écris tous les ans sans vraiment être persuadé que cela serve à quelque chose en définitive Ah oui, je te l'avoue ... tes sérénades et tout le tralala qui accompagnent ta venue, que dis-je, ton irruption dans les conduits étroits des uns et des autres, je n'en peux plus que ce soit à ce point éloigné de la triste réalité que je te confie tous les ans. Il faut dire que je n'ai pas ménagé ma peine,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 24 novembre 2021

L'extension maximale du domaine de la lutte

Ca n'a l'air de rien mais attendre un ascenseur pendant quatre longues minutes peut être quelque chose de banal voire d'insignifiant dans la vie de tous les jours. Sauf qu'attendre un ascenseur autant alors qu'il est 07:18 du matin et qu'on est déjà au boulot, qu'on vient de se taper les transports avec la mauvaise éducation des connards qu'on devrait éviter à cette heure là [c'est d'ailleurs l'une des motivations d'un réveil si décalé], qu'il y a un monde de dingue à La Défense comme si la guerre devait être déclarée ... que la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :