mercredi 3 octobre 2018

Le popaul priapique et controversé de Petit Paul

"Nous réfutons fermement et catégoriquement les accusations de pédopornographie dont "Petit Paul" fait l’objet. Aussi obscène et provocatrice qu’on puisse la considérer, cette œuvre de fiction n’a jamais pour vocation de dédramatiser, favoriser ou légitimer l’abus de mineurs de quelque manière que ce soit. Il s’agit d’une caricature dont le dessin, volontairement grotesque et outrancier dans ses proportions, ne laisse planer aucun doute quant à la nature totalement irréaliste du personnage et de son environnement." Telle est la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 2 octobre 2018

For lui, formidable

On dira bien des choses, que c'est un monstre sacré à la carrière monstrueuse de 72 ans, qu'il avait un caractère bien trempé, qu'il était en tournée d'adieux depuis 25 ans ou que sais-je encore ... Le fait est que le départ d'un tel personnage ne peut laisser indifférent même si l'on n'est pas fan [et je considère que je ne l'étais pas]. Il n'empêche, Charles Aznavour c'est plus de 1.200 chansons, c'est chanter en français, anglais, italien, espagnol, allemand, arménien, napolitain, russe et en kabyle. C'est aussi "la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
lundi 1 octobre 2018

Cette ville a une histoire, la mienne

C'est en arpentant les chemins de l'arboretum hier que je me suis surpris à ressentir des choses enfouies depuis quelques poignées d'années. Je me suis toujours senti bien à Châtenay-Malabry. Bien sur, on m'objectera que j'ai un lien particulier avec cette ville puisqu'elle m'a vu naître à l'instar de quasiment tous les enfants de ma génération dans ma famille du côté de ma mère. Cette dernière y est également née comme quasiment toute sa fratrie. Mon grand-père y passa de nombreuses années en y étant cantonnier, c'est dire si je... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 30 septembre 2018

La première fois que nous nous sommes parlés (suite et fin)

Si tu as manqué le début : première partie Nous nous sommes assis, il était mal à l'aise, j'étais faussement détaché. Il a commencé à me parler de choses insignifiantes comme pour conjurer le fait qu'on aurait pu avoir une discussion d'hommes, une discussion profonde ... certainement une discussion qu'il redoutait au regard du passif nous unissant. Avec le temps, si tout s'en va, il y a bien une chose qui demeure : ma connaissance du sujet et plus je prends de temps à observer mon partenaire de discussion, plus je maîtrise... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 29 septembre 2018

Pop-UP #416

C'est l'affaire de la semaine ... on a enfin retrouvé l'identité du vagin le plus célèbre de l'histoire de l'art. Tableau de nu féminin réalisé par Gustave Courbet en 1866, c'est une huile sur toile de 46x55 cm qui est exposée au musée d'Orsay à Paris depuis 1995.Le tableau, "L'Origine du monde", représente donc le sexe et le torse d'une femme allongée nue sur un lit, les cuisses écartées, et cadré de sorte qu'on ne voit rien au-dessus des seins  ni en dessous des cuisses. Orlan pasticha Courbet en faisant "L'Origine de la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 28 septembre 2018

Teub Grosses Insultes Filouteries

Voilà donc que dans ce monde de brutes, on ne peut même plus montrer la bite de Batman ! La Bat-teub est censurée ... ouh la la, je déclenche évidemment le Breaking News ! Dans "Batman : Damned", le Chevalier noir traverse une mauvaise passe dans la mesure où l'un de ses super-ennemis est mort, mais cette disparition l'affecte considérablement. Bah oui, c'est un sensible le petit Bruce !!! Qui plus est, il perd la mémoire, donc il est dans un état catastrophique. C'est même d'autant plus certain que quand Bruce Wayne rentre du... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 27 septembre 2018

L'incongru mais savoureux vocable

Au delà du fait que la vie et UNE VIE DE TTO me permet parfois de nouer contact avec des lecteurs ou des gens que je trouve particulièrement intéressants, il arrive parfois qu'une petite musique commence et que je sois, sans m'enflammer, assez émerveillé de la sensibilité, de la douceur et même du sommet d'intelligence avec lequel j'interagis. C'est ainsi qu'au détour d'une conversation épistolaire au cours de laquelle nous devisions, il employa un mot qui me fit plaisir. Oh, ce n'est pas qu'en lui-même je le trouvai... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 26 septembre 2018

GOC GOC GOC ... qui est là ?

De toute évidence, je suis GOC ! Pour ce qui est du "G", pas de doute, j'ai tout ce qu'il faut où il faut. Pour le "O", ce que j'écris ici ne laisse pas non plus planer d'aléa tant mes obsessions sont nombreuses. S'agissant du "C", en m'ayant suivi tandis que je racontai mes pérégrinations dans cette époque de dingue, ma compulsivité n'est plus à démontrer. Oui, lecteur de mon coeur, je suis donc un Garçon Obsessionnel Compulsif. Et c'est à raison du fait que je me suis surpris à me vautrer dans une compulsivité quasi... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 25 septembre 2018

Le cirque des têtes à clash

Si depuis plusieurs jours l'accumulation est flagrante, c'est d'une tendance de fond dont il s'agit et elle me semble, sinon profondément dangereuse, être le signe d'un venin qui s'instile depuis des dizaines d'années dans une agora où la cacophonie prévaut sur le reste. Les petits boutiquiers du genre que sont Hanouna, Ruquier, Ardisson, tous en quête d'audiences meilleures, jouent aussi bien les innocents que les pompiers pyromanes. Ca se défausse quand Marcel Campion joue les tontons alcooliques homophobes, quand Zemmour cumule... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 24 septembre 2018

Je bande donc je mens

Contrairement à ceux qui voient dans leur capacité à bander une preuve d'existence, j'en connais un qui assimile la raideur du membre avec l'absence de franchise. En d'autres termes et comme j'ai déjà pu ici y faire allusion, "la vérité d'un mec qui bande n'est jamais celle du même mec qui ne bande plus". Depuis fort longtemps [la première nuit sauf erreur de ma part], je me heurte à ce postulat dont j'estime être la preuve incarnée de la réfutation manifeste. Toutefois et parce qu'on en a tous connu [voire même que certains... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,