mardi 5 juin 2018

Dans la ligne de mire ...

Les moments actuels sont définitivement ceux dont on se souviendra bientôt comme étant ceux d'une rupture comparable à celle qui est intervenue en 1987. Oui, sans que tu n'y fasses grandement attention, tout est en train de changer dans ta télé et même ailleurs. C'est probablement la fin d'un système, l'épilogue du monde d'avant et le début d'autre chose. La conjonction des facteurs, dans un temps si rapproché, touchant autant d'acteurs systémiques du paysage audiovisuel français me laisse un peu sidéré. EUROPE 1 joue sa survie... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 4 juin 2018

Interrogeage et perplexitude

Oh ce n'est pas que cela ne va pas ... je suis seulement assez fatigué très probablement, assez déçu de tant de choses, assez effrayé de voir ce que je vois autour de moi, assez perplexe d'envisager comment tourne le monde [au sens, comment les choses sont en train de tourner]. Certes, c'est lundi et c'est loin d'être ravioli mais tout de même, en rentrant chez moi samedi soir dans la voiture, je me disais qu'il fallait tout de même être assez fort pour affronter tout cela. J'ai reçu un coup de fil samedi soir, après avoir cumulé... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 16 mai 2018

Qui veut aller plus loin fait le ménage dans son monture

Cela chauffe depuis des mois et, ça y est, ma décision est prise : il va y avoir changement de monture. C'est décidé, j'en ai assez depuis plus de cinq ans d'avoir les mêmes lunettes. Je change ...Mais changer pour changer n'a pas vraiment de sens : l'idée est de changer en en profitant pour opérer d'autres évolutions. Une sorte de saut quantique sans que cela ait toutes les conséquences furieusement structurelles d'une telle opération. En gros, je change des choses, par petites touches mais ce sont souvent les plus significatives. ... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 14 mai 2018

Le poids des mots, le choc du pipeau

En échangeant avec quelques proches ces derniers temps, j'ai exprimé une certaine lassitude, celle d'être confronté à l'inconséquence de déclarations, de proclamations ou même de sentiments qui sont rarement suivis d'effets. On peut dire des choses à la cantonade, avec une légèreté qui confine à la désinvolture ... sauf que moi, je me prends ça en pleine poire et, parce que je fais ce que je dis, je me sens un peu floué voire même j'envisage, à raison puisque c'est toujours confirmé, que l'on a joué avec moi et la confiance que... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 3 mai 2018

Sans sucre ajouter

C'est peut-être ça ... depuis des semaines, j'attends un déclic tout en essayant de juguler, me réfugiant dans l'hyper-calorie pour compenser un peu la difficulté de ce que j'ai à affronter. Et puis, vendredi midi, je suis allé m'achter une barre de Ferrero rochers en me promettant de ne pas les engloutir. Sauf que voilà, à l'instar d'une tablette de chocolat que j'ouvrirai avec la ferme intention de résister, tout y passe. Les rochers sont passés et j'en ai eu mal au coeur mais qu'importe : ça allait en apparence un peu mieux une... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 19 avril 2018

Le masque de ma plume

"Déjà que tu n'écris plus le dimanche ...", c'est par ces mots qu'un message direct m'a été envoyé hier, comme pour souligner que mes publications sont de plus en plus irrégulières. Difficile de le contester, pire je le revendique et me targue d'avoir gagné une certaine liberté à cet égard. Ma relation à cet exercice est complexe, ambiguë, carthartique, jouissive, nombriliste, avilissante parfois mais indubitablement nécessaire. Lisant ce message bienveillant, je suis passé ensuite à une sextape dont je connais très bien l'un des... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 avril 2018

T'es sérieux ?

A la question "de qui se moque-t-on ?", je crains fort que ce soit de toi, de moi, de nous. Et c'est pour ça que je te l'annonce brutalement et avec la sauvagerie la plus insupportable, c'est le billet GIF du mois ! Nan mais parce que bon ... ok, tout le monde est conditionné à entamer trois mois de conflit social à la SNCF en se disant que ces salauds de cheminots vont encore se la couler douce pendant que toi comme moi, on va ramer pour parvenir péniblement à aller bosser pour payer leurs retraites assises sur un régime... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 27 mars 2018

En amour on ne fait qu'un. Mais lequel ?

C'est peut-être ça la vie avec lui ... j'ai toujours pensé qu'il pouvait en être autrement, qu'à force d'obstination on arrive toujours à infléchir certains travers mais le constat est implacable : chassez le naturel, il revient à la vitesse du galop. Oui, avec le temps, je pensais avoir arrondi certains traits : redonner de la consistance à sa parole pour ne pas me dire que les mots sont prononcés comme ça, à l'emporte-pièce, pour faire joli ou bien mais souvent pour gagner du temps. C'est une autre forme d'esquive, moins honnête... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
lundi 26 mars 2018

3, c'est toujours 2+1

Je n'en ai jamais fait mystère et, finalement, cette discussion impromptue [ou pas] sur l'oreiller hier matin m'a projeté dans tout ce que je n'aime pas en la matière. Oui, à 3 on est toujours 2 et 1. Hier, Zolimari a magistralement illustré ma grande théorie : je me suis senti mis de côté assez clairement. Pas dans la même hilarité, pas dans le même délire d'adolescent qui trouve marrant de contacter des gens, pas dans la même effervescence de retourner voir le même concert moins de 24h après la première fois ... peut-être que,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 15 mars 2018

Le temps passe ...

C'est vrai que j'aime particulièrement cette chanson. Et ce n'est pas moins vrai que le temps passe, qu'on l'évite et que le temps passe un peu trop vite. Au delà de la paraphrase des paroles, plusieurs échanges hier m'ont ramené à ce constat. Le temps passe et depuis que tout ce qui s'est passé en 2017 s'est passé, des distances ont été reprises au point que ma témoin m'a présenté ses excuses de n'avoir pas été assez là pour moi, pour nous. Cela m'a bien sur surpris mais j'ai aussi pris conscience que le tourbillon éloignait... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,