mardi 27 juin 2017

Something about me ...

Aujourd'hui est donc le jour où s'accroche la 42ème bougie à mon palmarès ...C'est un fait : comme plein d'autres choses qui ont une importance capitale d'ordinaire [et je ne parle pas seulement du nombre de centimètres que j'héberge dans mon pantalon], mon âge est un truc qui m'en touche une sans vraiment faire bouger l'autre.  De là à dire que je m'en fous, il ne faut pas exagérer mais honnêtement, je ne suis pas en dépression depuis 20 jours parce que je prends un an de plus ce soir [sois précis, à 23h35 ... pas avant]. Si... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 15:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 juin 2017

File good

Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment ... Depuis hier, tout va bien alors que je suis de retour au travail. La même frénésie, les mêmes exaspérations et pourtant, ça ne m'atteint pas [encore], limite ça me laisse de glace. Pas envie de tout envoyer valser pour ça, qu'elle reste avec ses névroses et ses angoisses contre lesquelles les électrochocs ne sont plus que la dernière solution. Moi en attendant, je suis content, un peu le ravi de la crèche avec les étoiles dans les yeux. Faut dire que j'ai plein de trucs sympas en... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 13:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 31 mai 2017

Les embûches de la dernière minute

A l'image de tous les articles de psychologie de comptoir, je me demandais hier si je n'étais finalement pas victime de prophéties auto-réalisatrices. Tu sais ... dès que quelqu'un t'annonce qu'il va y avoir une pénurie d'essence, tout le monde se rue vers la première pompe pour faire le plein, créant dès lors un mouvement de foule qui provoque ladite pénurie. Bah là, c'est vaguement ça ...En dépit de tout le change que je peux encore donner, je suis assailli par un nombre stupéfiant d'angoisses de dernière minute : fera-t-il beau... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 24 mai 2017

Pour le meilleur des Bond

Il n'est de secret pour personne que je suis un grand fan de la franchise de 007 ... Aussi, hier au creux de l'après-midi lorsque j'ai reçu le communiqué familial m'informant de ce que Roger Moore avait trépassé, c'est un peu de tristesse qui m'a envahi parce que, je l'avoue,  Mais finalement avec ce décès revient la question qui m'habite depuis longtemps : James Bond a pris plusieurs visages depuis des dizaines d'années [on oublie trop souvent que tout n'a pas commencé avec Sean Connery ... mais je te laisse aller chercher de... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 11 mai 2017

Le vertige de la ligne de crête

Finalement, l'image est assez juste : les pentes descendantes et impitoyables de chaque côté, le ciel bleu comme s'il ne fallait redouter quoi que ce soit, un chemin dessiné qui mène loin ... Pourtant, le feu couve, les voyants sont au rouge, le vertige m'envahit inexorablement et je me dis que le précipice qui m'appelle finira bien par m'attirer à lui. Oui, la ligne de crête qu'est ma vie en ce moment n'est pas de nature à me rassurer et hier soir, j'avoue avoir vu ressurgir les fantômes du passé, ces démons qui n'attendent qu'une... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 27 avril 2017

Je suis le meilleur si j'ai envie.

Voilà, "si j'ai envie" et ça c'est moi qui décide.  Tous les chantages sont de nul effet finalement, qu'ils soient affectifs, passionnels, hiérarchiques ou même de quelque autre nature, c'est "si j'ai envie" et cette liberté assumée suscite parfois un peu d'incompréhension. Mais j'oppose cet égoïsme à celui qui m'est retourné également non sans persistance. Aussi ma résilience doit pouvoir être imitée non ? Ah oui, "si j'ai envie" ...  Si j'ai envie, je me lève très tôt [6h20 ce matin] et je bondis dans une Autolib pour... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 8 mars 2017

Le côté naturel de l'attention privilégiée

Il arrive que, sous ta plume lecteur de mon coeur, je lise des choses qui m'émeuvent ... Merci pour ton message Mon Tto. Cela reste une chance et un privilège de garder un peu de ton attention... Et cela me rend toujours un peu plus heureux ! Bah oui, hier soir, en rentrant chez moi lorsque j'ai vu qu'on avait répondu à juste un petit coucou furtif et rapide [bien trop mais pour les raisons expliquées hier, je n'ai que cela à proposer], bah oui ... ça m'a rempli d'un peu d'émotion et surtout ça m'a beaucoup interrogé et cela... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 7 février 2017

Y a toujours un début à toi

"Tu te souviens de ...", oui il arrive parfois que je cède à une certaine nostalgie avec des gens que j'ai croisé ici et là. Comme je suis d'un naturel assez fidèle et que la nature a été généreuse [en capacité mémorielle aussi], j'arrive assez bien à relier ceux qui m'entourent avec les circonstances ayant présidé à notre mise en relation commune. Ainsi en est-il de celles et ceux qui jalonnent ici et là les colonnes de cet endroit, à force de référence plus ou moins gracieuses ou de commentaires vaguement inspirés. Ce petit bout de... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 4 décembre 2016

La première fois que je fais une crise de Dahoïte aiguë ...

Ce n'est pas que je ne l'avais jamais écouté ... ce n'est pas que je ne connaissais pas par coeur toute sa discographie ... ce n'est pas que j'avais arrêté de l'écouter ... c'est surtout que je suis surtout en harmonie, pile poil en ce moment avec Etienne Daho et certaines de ses chansons les plus connues. Ne me demande pas pourquoi [tu vas bien finir par le savoir, ja vais finir par craquer], prends le comme ça ... Il y a dix jours, un soir, je suis rentré chez moi, seul parce que Zolimari n'arrivait pas encore à décrocher de... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 6 octobre 2016

Parler beaucoup de soi peut être un moyen comme un autre pour se cacher.

Au gré de cette discussion à bâtons rompus au sujet du labeur qui m'occupe ici quotidiennement, je me suis souvenu de cet aphorisme de Nietzsche, logé dans un coin de ma tête et dont je me rappelle à chaque fois que je croise quelqu'un qui se répand tellement savamment que je décèle la même technique que la mienne : il n'y a qu'un fou qui en reconnaît un autre. L'abondance artificiellement créée aide beaucoup à masquer la forêt de ce qui doit être caché. Et finalement, écrire ici tous les jours ou lancer autant de contre-feux dont... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]