Diapositive3A une époque où M6 adore faire des "Meilleur pâtissier" ou des "Top chef" où il ne manque plus qu'une vachette dans la cuisine pour compliquer l'édification d'une pièce montée, tu imagines bien que plus rien ne peut être surprenant.

Pourtant et avec un sens de l'à-propos qui ne ressemble qu'à moi en cette journée la plus chaude jamais mesurée en France, parlons repassage ! Bah oui, le truc chaud qui rend moite et sur lequel on passe de longues minutes à monter et descendre pourvu que le support soit bien dur, ... je parle bien du repassage. Donc dans cette époque parfaitement équilibrée [pas besoin de te dresser la liste des exemples en la matière, ce serait vraiment perdre notre temps], ne voilà-t-il pas qu'à côté des pitreries télévisuelles sus-désignées il y a une discipline de fer [c'est le cas de le dire] qui ne s'embarrasse pas des contraintes quotidiennes tellement vulgaires qui nous occupent toi et moi. Bah oui, quand on veut doit repasser, c'est déjà tellement l'épreuve qu'il ne faudrait pas non plus que quelque chose vienne parasiter le peu de motivation qui nous habite. Pour les adepte de la discipline "extreme ironing", c'est tout le contraire : tout est fait pour repasser dans des conditions farfelues, impossibles voire même redoutablement adverses.

Et le pire ? Il y a des concours ...

Diapositive1

Diapositive2

 

Alors oui, quelle est l'utilité de repasser à 800 mètres de haut dans le vide ? Pourquoi repasser quand on est sous l'eau ? Est-ce que le trampoline est finalement l'endroit le plus adapté ? Figure-toi que ce n'est pas la question ... c'est même carrément pas le sujet !

Tto, toujours et encore plus surprenant