2020 - POST ITPfiou ... c'est dur le lundi matin non ?
Moi franchement, heureusement que certaines semaines permettent de se reposer. Bon ok, je n'ai pas croisé une semaine comme ça depuis plus de quatre ans au moins mais bon ...

- Donc, je dois vraiment être très gros pour que tout le monde me le fasse remarquer sans vraiment de gants ...

- Tu auras noté que je n'ai rien dit sur l'Eurovision ... je laisse les "grands" spécialistes [qui alignent les inepties les unes à la suite des autres] polluer de leur faconde faisandée les réseaux de leurs opinions et théories navrantes. C'est mieux mais, au moins, cela permet d'alimenter le train des prochains comptes à ne plus suivre.

- Mais dis donc .... comment cela se fait que je n'ai pas encore choisi ma prochaine destination de vacances ?

- L'objectif de la semaine ? Envoyer quatre ou cinq candidatures pour aller bosser ailleurs.

- En corrolaire, il faut que je remplisse mon entretien professionnel à six ans, pour expliquer qu'il est impérativement urgent que je change de fonction. Au moins, ça va mettre de l'ambiance ! Et puis comme ça, ça empêchera peut-être que je rêve de mon DG tout le temps ...

- La bonne nouvelle, c'est quand même que j'ai réussi à conserver le bénéfice des vacances : je suis toujours bronzé [oui, alors tout est relatif mais pour moi, c'est du bronzage !] et j'ai conservé le bénéfice des 5 kg perdus.

- Le point précédent ne tient que si, et seulement si, j'arrive à oublier de mon esprit qu'il y a huit nouvelles tablettes de chocolat dans le placard dont cinq dont je n'ai jamais goûté le parfum. Hein quoi ? Des quoi ? J'ai oublié ...

- Dans ma vie de chef, j'aime bien être le père Noël et donc aujourd'hui je suis content d'annoncer à ma dernière recrue que je vais suspendre sa période d'essai puisqu'elle donne totalement satisfaction et que cela ne sert à rien de maintenir une pression pareille sinon à passer pour un connard. Donc voilà ... titularisation !

- Donc la semaine prochaine, Roland Garros commence, je n'ai pas acheté de places mais on va regarder ça tous les soirs. Bah ça, c'est le signe que c'est bientôt l'été !

- C'est rigolo quand même ... en dix jours, certains comportements reviennent au galop. Mes ongles qui avaient beaucoup poussé raccourcissent curieusement et c'est là, chez moi, le signe que la nervosité et le stress reprennent leur place. En fait, c'est peut-être cela qui est le plus minant : se dire qu'avec un autre environnement, on vit totalement différemment et que tout ce qui me perturbe n'est pas intrinsèque à moi mais une somme d'externatlités négatives.

- Et hop, on est repartis pour 30 séances avec notre super coach de sport qui a décidé de mettre la gomme et de nous faire monter les niveaux : c'est simple, on attaque le matwork 3 Pilates. Moi je pense que je vais crever ...

Et sinon, je vais encore écrire un billet tous les dix jours désormais ? Rien ne le prouve pas.

Tto, l'un dit l'autre écrit