2020 - POST IT

Rien n'est plus jouissif qu'un dimanche soir où tu sais déjà que le lendemain matin, tu ne bosses pas ! Ca m'a fait du bien ...

- J'avance assez bien dans "Animal Crossing : new horizon", voire même pas si mal. Il faut dire que j'ai mis en place une stratégie digne des Sim City pour récolter le maximum de clochettes.

- Visite chez Costco hier avec Melle Isa : on a été relativement sages même si je me suis planté : j'avais acheté des petits saucissons pour Zolimari sauf que je n'ai pas cu qu'ils étaient fourrés au parmesan. Bon bah les deux paquets de 500g chacun sont pour bibi !

- Elle m'interpelle ma mère en ce moment. Je la vois vieillir et être submergée par tout et tous. 

- Le dernier cousin de mon père est décédé. Et hop, une cérémonie funéraire pour cette semaine ! C'est triste parce que j'avais repris contact avec lui récemment ...

- Comment on gère un collaborateur qui t'envoie un message à 9h du matin en début de semaine pour te dire qu'il doit repartir chez lui parce qu'il a une très mauvaise nouvelle de santé et qu'il est sous le choc, qui ne donne pas de nouvelles de la semaine et qui fait passer par la RH qu'il sera de retour demain compte tenu du fait que c'est relativement bénin ? Pour une deuxième semaine [oui, il est arrivé il y a quinze jours], ça commence fort.

- J'en ai marre des mecs qui sont jolis et qui pleurent parce qu'ils se trouvent laids. Nan mais franchement ... ce besoin de se créer des contraintes, des problèmes là où il n'y en a pas. Alors je sais, on va me dire que je fais pareil parce que tout le monde me trouve joli [enfin "tout le monde", n'exagérons pas] et que je n'ai pas de motif de me plaindre ... Oui c'est bon, je sais que je fais un peu pareil sauf que moi, j'accepte qu'on me trouve beau et je ne remets pas en cause les goûts des autres. C'est juste que moi, si je me croisais, je ne me retournerai pas sur moi et je peux te dire que même pas sexuellement ... sauf quand je vais enfin constater que ... enfin bref !

- D'ailleurs, c'est terrible ce déversement d'hormones en ce moment. Ma coach me dit qu'on a passé le cap de la dépression post-rentrée et que le blindage est fait pour affronter le pire mois de l'année : novembre. N'empêche que cela se traduit par des envies de sexe tout partout et tout le temps. Après, entre les envies et le reste ...

- Travailler à quelques pas de La Défense, c'est quand même pas pareil que bosser dans Paris. Heureusement que, comme toute bonne diva que je suis, j'ai réussi à avoir mon laisser-passer pour émigrer de temps en temps dans la capitale avec les VIP. Y a quelqu'un dans mon équipe qui m'a dit "Mais Tto, c'est normal, tu es un VIP !", j'ai trouvé ça mignon même si je sais que ce n'est pas vrai.

- Ce délire "No nut November" est donc de retour et on va encore voir les queutards se mettre à l'épreuve sans réussir à tenir trois heures. En même temps, ce "défi" de puritain tout droit importé des ligues conservatrices d'étudiants américains, c'est quoi l'intérêt ? Ah si, on peut soigner son cancer de la prostate puisque je rappelle que, quand tu es un garçon, moins tu éjacules plus tu as de chances de développer un cancer. Après c'est un choix ... moi, je peux te dire que je ne joue plus depuis ce matin 9h ...

- A bien y regarder, Lil Nas-X est devenu cette année une pop-buzz-machine de folie au point que toutes ses publications sur les réseaux sociaux deviennent quasiment iconiques. Il faut qu'il en profite parce que rien ne se démode plus que la mode mais quand même ... c'est assez vertigineux je trouve.

- C'est rigolo mais cette année, je croule sous les demandes d'animations de fin d'année. Sauf que je ne suis pas certain qu'en dehors d'une HOTte de Noël je parvienne à faire quelque chose. J'avais quand même une idée de concours photo mais si c'est pour ramer tout ce que l'on peut pour nourrir un calendrier de l'avent, je ne suis pas certain d'avoir le courage.

Tto, from November the 1st