2020 - POST ITC'est lundi, c'est le post-it tant attendu [ou presque].

- La rentrée ... ah, quel douloureuse période tout de même. Comme je l'ai dit à Zolimari, un jour [proche, je pense], je n'y arriverai plus.

- Plus de 147 kilomètres à pied, ça use mais pas que les souliers : j'ai décidé une batterie de consultations médicales parce que mon état de forme n'est pas tout à fait au rendez-vous malgré une attention particulière.

- "Qu'est ce qu'on fout là !" me suis-je dit dimanche soir dernier lorsque nous avons atterri ... et, depuis, je me répète cette phrase sans jamais trouver de réponse qui m'apaise.

- Mon frère est en crise et va très certainement changer de métier ... je dirais même heureusement parce que l'autodestruction a une limite.

- C'est indispensable : on va repartir vite et pas seulement pour des virées : non non, il est urgent de trouver un nouveau plan de vie ... il parait que je pourrais bien être boulanger !

- J'ai commencé l'écriture d'un petit livre très politique dont l'idée m'est venu sur une plage islandaise, saoulé par le vent. S'il pourrait apparaître comme étant de la politique fiction, je pense hélas qu'il procède d'une prédiction des plus exactes.

- Y a quand même pas grand chose qui m'a manqué pendant cette absence ... 

- Je crois que j'ai vu un poste sympa vis-à-vis duquel je vais faire part de mon intérêt. Oui oui oui, et dans le domaine culturel en plus ...

- Sinon, trois semaines sans accès aux délires nombrilistes des twittos en mal de trucs pour remplir leur vie ou d'attention-whores de tout poil qui confondent buzz et existence, je t'assure que cela fait du bien. Mais du coup, je suis revenu avec un vrai souci : Instagram ...

- J'suis tout ému de distribuer des cadeaux PokémonGo qui viennent d'Islande. Ca me rend presque nostalgique.

- Ca va plaire à Nigloo, mais je crois que j'ai basculé du côté déconsumériste. Oui, je sais, même moi ça me donne le vertige mais voilà : plus envie, plus besoin et plus de raison surtout !

- Est-ce que je fais chier pour une prise en charge de mes cours de sport par le CE alors que le délai a expiré ? Mais bien entendu ... et je peux te dire que je pèse de tout mon poids pour cela. Et je n'ai maigri que de deux kilos pendant les vacances, c'est dire !

Bon allez, ça suffira bien ainsi ... demain, on passe aux choses sérieuses !

Tto, de retour mais pas sur le retour