POP UP NIOUZES

606c11a3240000d8332609e7

- Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la nouvelle version du jeu "Une famille en or" présentée par Camille Combal sera diffusée à partir du mardi 31 août 2021 ... à 23h35 après "Koh-Lanta". C'est dire si on y croit à TF1 ...
- Martin Campbell aurait dit oui pour réaliser le 26ème James Bond de la franchise, après avoir été aux manettes de 3goldeneye" et "Casino Royale".
- "The handmaid's tale" pourrait se finir à la fin de la saison 5.
-  En complément de la niouze de la semaine dernière, c'est Catherine Zeta-Jones qui incarnera Mercredi dnas le remake de la famille Addams commandé par Amazon Prime Video.
- Tu attends la saison 4 de "Stranger Things" venant à la suite de celle sortie en 2019 ? Il faudra attendre 2022 a annoncé Netflix.
- L'audience des Jeux Olympiques de Tokyo a chuté de 45% pour NBC par rapport à celle des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Le streaming via Peacock en revanche se porte bien.
- Pour son premier wikende d'exploitation, "The Suicide Squad" a récolté 26,5 millions de dollars aux Etats-Unis [72,2 millions de dollars dans le monde en cumulé]. En France, le box-office est mené par "OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire" et par "Kaamelott".
- Apple était sur les rangs mais c'est pourtant à deux anciens de Disney que la société de production Hello Sunshine a été vendue pour 900 millions de dollars. Fondée par Reese Witherspoon, elle produit "The morning show", "Big little lies" et autres "Little fires everywhere".
- L'émission de télé-réalité "The circle" est renouvellé pour deux saisons supplémentaires dans sa déclinaison américaine, ce qui portera le show à cinq saisons au total. La diffusion de la troisième saison est attendue pour l'automne.
- Le replâtrage continue : le Groupe Canal+ dépèche Willima Leymergie pour colmater les trous béants de la grille de rentrée d'Europe 1. L'animateur de C8 aura en charge une émission de voyage sur la France tous les samedis après-midis à 15h, pendant une heure.
- Les Jeux Olympiques de Tokyo ont été une bonne opération pour France Télévisions. La finale du tournoi de volley-ball masculin a permis à France 2 d'atteindre près de 7 millions de téléspectateurs un samedi après-midi à 16h.
- La série "Demain nous appartient" va acceuillir une nouvelle actrice dans son casting : Victoria Abril.

POP UP DERNIERE MINUTE

La croisade de la chanteuse pour se libérer de l'emprise de son père-tuteur va-t-elle enfin porter ses fruits ? 

Jamie Spears, le père de Britney Spears, a accepté hier de céder sa place de tuteur, dans le cadre de la tutelle controversée de sa fille, selon TMZ et Variety. Le père de la star a déposé devant la cour supérieure du comté de Los Angeles, sa réponse à la demande de Britney Spears de le suspendre de ses fonctions. Bien que son avocat estime qu'il n'y a "aucune raison pour le suspendre ou l'évincer", le buzz provoqué par la chanteuse de "Womanizer" rend les choses impossibles de son point de vue. "Il est hautement discutable qu'un changement de tuteur soit dans le meilleur intérêt de Britney Spears. Néanmoins, même si M. Spears est le sujet d'attaques injustifiées, il ne pense pas qu'une bataille publique avec sa fille concernant son statut de tuteur soit dans son meilleur intérêt. Il prévoit donc de travailler avec la cour et l'avocat de sa fille pour préparer une transition ordonnée dans le cadre de la tutelle", a-t-il déclaré. Mathew Rosengart, l'avocat de Britney, a estimé dans un communiqué : "Nous sommes heureux que M. Spears et son avocat aient aujourd'hui admis dans un document juridique qu'il devait être retiré. Justice est faite pour Britney". Oui enfin ... pas tout à fait puisqu'il faut désigner un nouvau tuteur ... mais le clan Britney ne désarme pas et promet de continuer ses révélations sur les comportements du père de la chanteuse qui n'a pas hésité à s'enrichir directement au détriment de sa fille. On rappelle que la tutelle en queston a été imposée en 2008 à la chanteuse après une série de dérapages ultra-médiatisés. Britney Spears avait récemment annoncé qu'elle ne se produirait plus sur scène tant que son père serait son tuteur.

POP UP BUZZ

Pour entrer dans la course dont le compte-à-rebours a débuté au moment de la passation de drapeau olympique, Paris 2024 a décidé de frapper fort en deux séquences.
Une marseillaise réorchestrée par Victor Le Masne d'abord ...

... puis un clip de présentation de la ville hôte des Jeux Olympiques d'été de 2024, avec Woodkid à la musique.

 POP UP revient vendredi prochain

Jamie Spears, le père de Britney Spears, a accepté de céder sa place de tuteur, dans le cadre de la tutelle controversée de sa fille, ont révélé plusieurs médias américains, dont TMZ et Variety, ce jeudi.

Le père de la popstar a déposé, ce jeudi, sa réponse devant la cour supérieure du comté de Los Angeles, concernant la demande de Britney Spears de le suspendre de ses fonctions. Si, dans un premier temps, l'avocat de Jamie assure qu'il n'y a "aucune raison pour le suspendre ou l'évincer", le combat public dans lequel s'est engagée l'interprète de Toxic l'a incité à se retirer.

"Il est hautement discutable qu'un changement de tuteur soit dans le meilleur intérêt de Britney Spears. Néanmoins, même si M. Spears est le sujet d'attaques injustifiées, il ne pense pas qu'une bataille publique avec sa fille concernant son statut de tuteur soit dans son meilleur intérêt. Il prévoit donc de travailler avec la cour et l'avocat de sa fille pour préparer une transition ordonnée dans le cadre de la tutelle", a-t-il poursuivi.

"Nous sommes heureux"

L'avocat de la star de la pop, Mathew Rosengart, a salué l'annonce dans un communiqué cité par Variety.

"Nous sommes heureux que M. Spears et son avocat aient aujourd'hui admis dans un document juridique qu'il devait être retiré. Justice est faite pour Britney", a-t-il dit.

L'avocat promet malgré tout de "continuer notre enquête énergique sur le comportement de M. Spears, et d'autres, ces 13 dernières années, pendant qu'il récoltait des millions de dollars des biens de sa fille".

Ce régime a été imposé en 2008 à la chanteuse après une série de dérapages ultra-médiatisés et il est principalement administré par son père. La chanteuse dénonce cette mesure et a récemment assuré qu'elle ne se produirait plus sur scène tant qu'elle serait sous la tutelle de ce dernier.