2020 - POST IT

Le lundi au soleil est une chance qu'on n'aura jamais mais j'avoue n'y trouver aucun ombrage dans la mesure où je bosse encore [et toujours !]. Du coup, c'est le post-it du summer Monday, le dernier de juillet [oui la prose s'impose et, par affection, je l'ose].

- J'ai donc fait la connaissance d'un petit cousin éloigné samedi, en allant le rencontrer dans le Perche, là où l'on trouve l'un des berceaux de la famille. Sa mère de 91 ans m'a profondément ému ...

- Peut-être que c'est parce que je ne peux pas m'en empêcher, mais je crois qu'à regarder autant les J.O, je vais encore être obligé de faire un billet sur les bomecs de Tokyo 2020 ... enfin je crois, j'en suis sûr !

- Pourquoi, oui pourquoi, je sais déjà que la semaine sera dure quand on la commence par un dîner le lundi soir ? Même en juillet dans la torpeur de l'été, ça va être super compliqué.

- Mon frère m'a fait rire hier quand il m'a appelé de son lieu de vacances pour me raconter son passage dans le sud-ouest chez l'un de nos oncles. "Mais en fait, t'as vraiment raison sur tout !!!". "C'est fou quand même non ? T'es pas surpris ? Ah bah non forcément, t'es pas surpris ..." Voilà ... oui ça m'a fait rire et plaisir aussi parce que je me dis que je l'ai protégé de tout ça et finalement assez bien.

- Avec ce sens du timing qui n'appartient qu'à moi, je suis allé faire refaire mon passeport ce matin. Livraison dans quinze jours à trois semaines ... perfect timing si ça marche comme prévu. N'empêche, tu verrais la tête de repris de justice que j'ai sur les photos ...

- Perfect timing toujours, c'est hier soir que j'ai eu enfin une petite idée cadeau pour ma mère qui fêtera son anniversaire mercredi [d'où un nouveau dîner ... tu vois la semaine bien sympa continue]. Et je te le dis, elle va me regarder confuse en me disant "Oh mais je ne vais jamais y arriver" ... c'est un trépied pour son téléphone portable pour quand elle fait des visios. C'est sûr, elle ne va jamais y arriver ...

- Je crois que j'ai un vrai problème avec les gens qui me déçoivent. Quand encore ils font ce qu'il faut pour remonter la pente, ça va encore mais quand j'éprouve ce sentiment d'embourbement, je n'ai plus envie d'être gentil, sympa, compréhensif ou de trouver le temps. On dit de moi que je suis distant, snob et même incompréhensible à gérer, on devrait peut-être se regarder dans la glace.

- Jeudi, j'ai achevé un dossier vieux de deux ans ... et bah je t'assure que ça fait du bien surtout quand tu as une pression politique monstrueuse dessus. On va maintenant pouvoir parler de mon augmentation de salaire ...

- En regardant le triathlon la nuit dernière, je n'ai ps cessé de me dire que oui, je suis passé à côté de cette carrière de sportif que j'aurais pu avoir à raison du corps qui est le mien. J'ai le mental et le corps charpenté qui permet d'envisager des épreuves combinées. Je cours vite, j'ai une musculature suffisante et surtout un coeur de sportif qui bat si peu vite qu'il permet de gérer l'endurance. Oui mais voilà, la logique de club m'a toujours rebuté et faire du sport sans être dans un club, il faut savoir se mettre suffisamment en avant pour cela, ce que je n'ai jamais voulu faire. 

- Ca y est, j'ai commencé Pokémon Unite ... et j'ai finalement le même rapport avec le jeu tel qu'il existait avant sur téléphone. C'est un "Mouais" ...

- Ce matin, j'avais au courrier un chèque ... un chèque destiné à ma mère pour avance du produit de la vente de la maison de son père qui se trouve dans les Deux-Sèvres. Il ne manquera plus qu'à dissoudre la SCI constituée il y a une vingtaine d'années et on en aura terminé de tout cela. Je pense toujours que maintenir était toxique et qu'il fallait en passer par là pour éviter de s'étouffer avec des souvenirs enjolivés de surcroit. 

Bref, c'est lundi et c'est le summer lundi !

Tto, summer boy