POP UP A LA UNE

C'est un mouvement sourd ... pour la première fois de son histoire, Europe 1 a été en grève. Pourquoi en parler ici alors que c'est davantage un sujet de Monopoly économique ? Parce que le symbole est d'une lourdeur telle qu'on aurait tort de se pincer le nez avec dédain : quelle radio est plus pop qu'Europe 1 ? Quel symbole plus incroyable que la mise au pas de la station bleue après que Vincent Bolloré ait tué le fameux "esprit Canal" ? C'est d'ailleurs la seule chose amusante : Europe 1 et Canal+ disposent de parralèles historiques, à commencer par l'accord noué entre les deux chaînes en 1984 pour lancer rien de moins que le Top 50. Depuis, Canal+ était devenu le fagnon de la gauche caviard, Europe 1 s'était installée dans celui de la radio des professions supérieures et des intellectuels plus centristes.

Si la prise de contrôle par Bolloré est rampante, Arnaud Lagardère a, cette semaine, frappé des deniers clous possibles le cerceuil des ambitions que son père nourissait pour la station réputée être sa danseuse. En annonçant d'ores et déjà une grille dont les symboles sont lourds [arrivée de Laurence Ferrari qui fera une émission simultannée sur C-News, arrivée d'un nouveau matinalier qui tient le crachoir de Zemmour le soir sur ... C-News, promotion d'un ancien responsable de Valeurs Actuelles], Lagardère achève de démontrer que ses paroles ne valent rien lorsqu'il crie au complotisme et tente de faire accroire qu'il a décidé de tout tout seul comme un grand. Si tel est le cas comme cela se murmure à Europe 1, c'est encore plus grave ... mais à l'image des six dernières années où Europe 1 paye la cessité de son actionnaire d'alors. Aujourd'hui, la feuille de route est plus claire : il faut s'inscrire dans le modèle C-News, si formidable aux yeux de Bolloré, si désastreux du point de vue éthique et déontologique. Oui, la belle station Europe 1, créée en 1956 et qui a permis l'émergence d'émissions cultes, de signatures vocales uniques et de défricher tant de territoires qui seront confisqués par d'autres ensuite, se meurt et va subir ce que RMC a connu au début des années 2000 : on garde la façade mais on change tout à l'intérieur pour que plus rien ne soit comme avant. Certains diront que c'est la loi du genre, c'est faire bien peu de cas de l'idée patrimoniale : Europe 1, qu'on le veuille ou non, qu'on y adjoigne tel ou tel métrique d'audience ou pas, c'est une partie du patrimoine français, c'est une mise en ondes de l'histoire de ce pays depuis 65 ans. Vouloir en faire un crachoir de plus pour promouvoir les idées nauséabondes des réactionnaires revigorés est une trahison profonde de cette conception du patrimoine, un divorce violent d'avec certains idéaux incarnés jusqu'alors par une antenne qui donnait l'impression de la liberté que l'on sent désormais révolue. Le crépuscule est abyssal, la pêche bleue n'a plus de chair et les derniers auditeurs sont orphelins avant que ne débarquent les agités du bulbe revanchards qui vont trouver les lieux à leur goût. Je l'ai toujours dit : le seul problème d'Europe 1, c'est son actionnaire ... passé et futur.

POP UP NIOUZES- Et c'est reparti : Mylène Farmer annonce une nouvelle tournée de stades "Nevermore" en juin et juillet 2023 en France [Lille, Nantes, Lyon, Paris, Marseille et Bordeaux] mais aussi en Belgique et en Suisse. Ouverture de la billeterie le 1 er octobre 2021 à 10h ... ça va encore casser les internets ...
- En attendant, Mylène Farmer sera membre du jury du prochain festival de Cannes.
- L'audience de "Friends : the reunion" diffusé hier soir sur TF1 ? 3,8 millions de téléspectateurs pour moins de 20% de parts de marché. Ce n'est pas le carton espéré ... mais c'est toujours mieux que le jeu de dominos de M6 qui s'est écrasé pour son lancement.
- Pour le biopic sur Bernard Tapie, Laurent Lafitte incarnera l'homme d'affaires dans une série en 6 épisodes de 45 minutes intitulée "Wonderman".
- Thomas Dutronc a confirmé qu'une tournée avec son père est désormais prévue.
- Pour mettre en image les droits de la Ligue 1 achetés à la barbe de Canal+, Amazon Prime Video recrute une bonne partie des journalistes de l'ancienne Téléfoot dont Thibault Le Rol.
- Les discothèques rouvriront le 9 juillet 2021, sous réserve de gérer les entrées avec pass sanitaire.
- En salles le 24 juin 2022, le nouvel épisode de la franchise Transformers s'intitulera "Transformers : Rise of the beasts"
- "Le Bal des Folles", de Mélanie Laurent, sortira sur Amazon Prime Video le 17 septembre 2021.
- Le prochain festival de Deauville sera présidé par Charlotte Gainsbourg.

POP UP MUSIQUEDepuis longtemps, on s'était habitué à ne plus l'entendre. "Torn" est son tube interplanétaire mais maintenant, la remise en scelle arrive : avec un album "Firebird" qui sortira le 24 septembre 2021, la chanteuse Natalie Imbruglia en dévoile le premier extrait "Build it better".

POP UP BIENTOTConcert de Paris du 14 juillet 2020 : tout le programme ! | RevopéraDiffusé chaque année le soir du 14 juillet, à l'initiative de la Maire de Paris, avant le feu d'artifice du 14 juillet s'appuyant sur la Tour Eiffel, le Concert de Paris sera diffusé sur France 2 et en simultané sur France Inter. La liste des invités à se produire sur la scène lyrique la plus regardée et fréquentée de l'année sont : le Chœur de Radio France - Martina Batič, chef de choeur, la maîtrise de Radio France - Sofi Jeannin, chef de choeur, l'Orchestre National de France - Simone Young, direction, la soprano Pretty Yende, la mezzo soprano Clémentine Margaine, le ténor Piotr Beczała, le baryton Edwin Crossley-Mercer, l'accordéoniste Ksenija Sidorova, la soliste au violon Raphaëlle Moreau, le soliste au violon Renaud Capuçon, le pianiste Alexandre Kantorow et le trompétiste Ibrahim Maalouf. La liberté sera le trait commun des oeuvres exécutées au cours du concert qui débutera à 21h10 et auquel chacun pourra assister depuis les pelouses du Champs de Mars.

POP UP PALMARESQuel est donc le magazine le plus lu de France ? Jadis, c'était Télé 7 Jours, désormais c'est Femme Actuelle.  L'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias a dévoilé sa nouvelle étude One Next 2021 V3, qui révèle l'audience globale (imprimée et numérique) des marques de presse. Cette étude One Next 2021 V3 a été réalisée en fusionnant deux études OneNext pour le print et Internet Global de Médiamétrie pour le numérique. Pour les données print, l'étude a été construite à partir d'une moyenne de terrain du 10 mai 2020 au 30 mars 2021. En synthèse, Télé-Loisirs affiche 24,69 millions de lecteurs mensuels [principalement grâce au numérique et au fait que le site programmetv.fr renvoie sur celui du magazine. Derrière, Télé 7 Jours avec 13,88 millions de lecteurs mensuels, TV Magazine avec 13,04 ...

pOP UP revient vendredi prochain