2020 - POST ITLe moins que tu puisses attendre, c'est que ce post-it parte dans tous les sens ... tu ne vas pas être déçu.

- On a failli faire une offre d'achat dis donc ... et Zolimari est reparti dans le twister des visites, jusqu'à hier soir 20h [oui oui, on visite des trucs même le dimanche soir] ... sauf que j'ai un peu saturé.

- Adieu Sosh aujourd'hui ... c'est ce qui est stupide avec les opérateurs qui ne veulent pas prendre en compte ta fidélité, bah tu les quittes.

- On va être des tontons hôtes à partir de mercredi soir : la Ninette est de retour et on lui a proposé 48h rien qu'avec nous !

- J'ai un peu tellement mal aux pieds qu'une visite médicale s'impose et je vais douiller, c'est clair.

- Hier, avec Zolimari, on en a eu marre de la colonie de vacances dans notre bâtiment. Du coup, on a gueulé un peu quand les cages d'escalier sont des terrains de jeu, quand certain(e)s se croient seules au monde [elle m'a condmané mon samedi matin en laissant son gueulard de fils hurler à 6h30 du matin et ma sieste de dimanche après-midi en vociférant parce qu'elle s'est piquée de faire du jardinage que personne ne lui a demandé de faire}. Ca fait du bien ...

- Dernier voyage dans la maison de mes grands parents pour la fin du mois. Et oui, ce sera la dernière ...

Source: Externe

- Ceci est le GIF qui a plié de rire toute mon équipe [5 personnes] quand je leur ai dit que j'avais trouvé l'image parfaite figurant mon état d'amabilité de la semaine dernière. "C'est carrément ça ... et peut-être même en deça de la réalité !!" m'a-t-on dit. Et c'est vrai que ... c'est presque trop mesuré.

- Ca n'a l'air de rien mais en faisant plein de choses à la fois, j'ai aussi réussi à recruter une personne que je pense de valeur dans mon équipe et qui devrait solidifier le dispositif que j'ai mis en place. Oui ça n'a l'air de rien mais ça va m'aider ... du moins, c'est fait pour.

- A force de visiter des choses, un constat s'impose : j'ai la tête dure et quand je ne parviens pas à me projeter, c'est mort. Aussi, j'ai beaucoup de mal à imaginer dans l'espace. Ca me fait le coup à chaque fois que l'on part en vacances : Zolimari visualise super bien les journées, moi j'en suis incapable.

- J'ai refusé de m'investir dans une activité politique [j'aurais été dans l'ombre, rassure-toi] à l'occasion des scrutins à venir. Oui, c'est mieux je crois.

- Mais qu'est ce que j'ai avec ces cigarettes fourrées au chocolat qui viennent de Grèce ? Une boite engloutie vendredi, et hop, j'en ai racheté deux dimanche. C'est trop pas bien ...

- Si tu savais comme ça me fatigue de chercher mes affaires ... et là, comme je suis exténué, j'en cherche des coses, j'en cherche plein, j'en cherche trop ...

- Est-ce que j'ai écouté des chansons de l'Eurovision tout le wikende ? Bah évidemment, on n'a jamais été aussi proche de la semaine magique pour ça ...

- Il parait qu'on va se débarasser de plein de choses. A chaque fois que j'entends ça, je lève mon sourcil, mon regard devient percutant, je lève les yeux au ciel et je soupire en disant "Si j'avais gagné 100€ à chaque fois que j'ai entendu ça, je pourrai acheter tout ça cash !" ... ça fait beaucoup rire mon interlocuteur, Zolimari un peu moins.

- Ah mais que je n'aime pas ça les semaines de trois jours où il va falloir turbiner comme un fou pour caser le boulot de cinq ! Ah non non non, je n'aime pas ça du tout !

Tto, le lundi c'est pas joli