SEMAINE EURYTHMIQUEMais par quel miracle pouvait-on envisager qu'au seul motif qu'on va écouter une chanson d'Eurythmics toute la semaine, cette semaine serait fantastique ? A quel moment pouvait-on conclure abusivement que Eurythmics serait le meilleur paratonnerre contre les saloperies et autres trucs pénibles de tous les jours ?
Bah je me le demande bien tiens ...

C'est pourquoi, comme les roses ont toujours des épines, cette semaine musicalement illustrée n'en comporte pas moins les redoutables avatars d'une époque moderne. Tiens regarde ...

Ce midi, je vais faire des courses pour préparer un repas sympa de demain soir ... après que Zolimari m'ait dit qu'il voulait manger des Saint Jacques avec des poireaux [il est tellement glam ... ça fait peur], je suis donc allé lui chercher ce qu'il voulait en fait mais il avait oublié. Voilà plus de dix jours qu'il me parle de choucroute et là, au moment où il faut s'en rappeler, plus rien ! Heureusement que je suis un anti-Alzheimer ... donc, je vais chercher de la bonne choucroute, là où je sais qu'elle lui plaira. Tu me crois si je te dis que je me suis retrouvé dans un parking de caddies avec des mamies vissées dessus et qui n'ont rien trouvé de mieux que d'aller chercher deux tranches de saucisson [les deux devant moi ont pris deux tranches de saucisson chacune] entre midi et treize heures, tandis qu'une troisième trouvait qu'il y avait trop de monde donc elle a tenté de me griller avec ses cheveux violets. L'avantage, c'est que les cheveux violets ne me font pas peur et que le regard revolver a suffi à la dissuader de toute tentative. En plus, comme cela devait être pour acheter deux tranches de saucisson, elle avait du temps.

Les épines de la rose, ce sont aussi les nouveaux voisins qui croient qu'ils sont tout seuls. A 17h, le mec s'amuse à mettre sa musique pourrie vachement fort alors que toi tu es en conf call. L'autre hystérique [je crois qu'en fait, elles sont deux ... mais lui ne doit pas être là tout le temps] hurle environ deux fois par semaine quand elle se réveille vers 10h contre lui qui, en réponse, braille dans une langue que je ne reconnais pas bien [mais j'ai isolé de l'anglais par moments]. Savoureux non ? Ca c'est sans compter qu'il a la perceuse qui le démange souvent après 19h. C'est con ... le règlement de copropriété prévoit que c'est interdit. Donc hier, comme ils commençaient à me casser les couilles bien comme il faut, j'ai tapé assez fort du pied. Comme par hasard, d'un coup d'un seul, plus un bruit. Ce n'est pas que je n'ai pas envie, mais éduquer de tels crétins qui se plaisent à balancer du pain aux pigeons [qui, du coup, roucoulent sur le rebord de mes fenêtres], cela ne va pas être possible.
Comme le dit ma gardienne, avec Mamie Zinzin au dessus, l'autre timbrée qui discute dans la cae d'escalier en laissant ses mômes hurler comme s'ils éaient dans un parc d"attractions et ces petits nouveaux (le mec est très très moche en plus, une horreur], on n'est pas gâtés !

Il ne manquerait plus que je veuille faire un gâteau au yaourt et que je n'ai pas assez d’œufs ! Ah bah si, c'est ce qui s'est passé hier soir dis donc. Du coup, on est allé faire des courses ce midi. Voilà plus d'un an que nous n'avions pas mis les pieds dans un magasin alimentaire autre que notre épicerie en bas. Ça fait bizarre de voir autant de références. Forcément ... le frigo est plein maintenant [mais plein de chez plein].

Si le prix à payer est d'avoir des épines avec chaque rose, alors cette semaine en aura donc quelques unes. Et je ne te parle pas des bêtises des uns et des autres que je peux lire ici et là au sujet de déclarations, de politique vaccinale ou je ne sais quel autre sujet qui permettrait aux uns et aux autres de se vanter.

Tto, qui essaye de ne pas trop se piquer