2020 - LE CABINET DE CURIOSITES

Je me souviens jadis, lorsque je sévissais au sein de la World Company, que les différences culturelles étaient un Everest compliqué à appréhender au point que des gens étaient payés pour essayer de gommer les difficultés ou arrondir les angles si saillants entre l'approche française [et donc forcément méditerranéenne] et l'approche anglo-saxonne. On faisait même des séminaires pour essayer de comprendre à quel point le langage pouvait certes différent mais l'approche des choses également sinon davantage. 

Si le langage est la face émergée de l'iceberg des différences culturelles, il n'en est pas moins essentiel à traiter a fortiori si l'on envisage les différences subtiles entre les mots et leurs équivalents qui demeurent un défi pour les traducteurs locaux qui s'arrachent parfois les cheveux sur des séries ou même des produits. Mais il y a de l'espoir ... malgré le fait que chaque autre mot est différent dans une langue et que le sens et les associations qui les accompagnent apportent de nombreuses différences subtiles qui doivent être prises en compte, l'Institut Max Planck [spécialisé dans la psycholinguistique] a trouvé qu'il existe un mot universel. Oui, il n'y a qu'un seul mot qui soit le même dans toutes les langues. Il s'écrit pareil, se prononcerait même quasiment de la même façon ... ce serait le dénominateur commun de l'humanité.

Hein ??? Tu n'y crois pas ? Bah voilà ... précisément, ce mot est "hein". En enregistrant des segments de langage informel provenant des cinq continents, les scientifiques de l'institut ont révélé que "hein" est le même dans trente-et-une langues différentes, ce qui en fait le terme le plus universellement compris au monde. Alors oui d'accord, 31 langue, ce n'est pas toute l'humanité mais c'est, à ce jour, le plus petit dénominateur commun. 

Oui mais pourquoi ... Les responsables de cette étude ont suggéré que la raison pour laquelle "hein" est le seul mot à avoir spontanément adopté le même sens dans presque toutes les langues est qu'il n'y a pas d'autre mot qui soit capable de remplir sa place. Du coup, comme rien ne peut le remplacer, il s'impose de fait ! Selon l'étude, "hein" est le seul mot capable de dire qu'il y a un problème, de signaler l'incompréhension et/ou de demander une réponse sans être conscient de ce qu'elle peut être.

Alors on ne peut conclure aussi vite sans rappeler que de nombreux linguistes soutiennent que "hein" est davantage un bruit qu'un mot. Il n'empêche : alors que la complexité du langage rend des termes comme "hein"' extrêmement rares, les tendances actuelles de développement rapide du langage propres aux réseaux sociaux qui en sont si friands pourrait entraîner une augmentation du nombre de expressions familières comprises au-delà des frontières et des mers. Au moins, cela aidera les emojis à se sentir moins seules ...

Tto, hein-croyable