Bannire été 2020Ainsi donc, la saison (F)estivale se lance ... un peu bizarrement parce que l'habillage n'est pas totalement prêt mais c'est ainsi. Les lignes de code me fracassent un peu la tête alors que tout le reste est peaufiné depuis plus de quinze jours. Sauf que lorsqu'on prend un an, qu'on a aussi plein d'autres choses à penser et qu'en plus il y a comme un peu de flottement dans l'air, bah oui ... l'habillage complet n'est pas prêt mais pourrait bien être mis en ligne dans la soirée.

Fidèle à mon habitude [qui émerveille toujours ceux qui ne comprennent pas comment je peux produire autant de lignes comme cela], tout le planning est quasiment bouclé. La grille est faite et, même s'il manque encore des idées, cette semaine de rodage devrait permettre d'arriver à entamer le wikende de la plus (F)estivale des façons.

Alors que demain matin les audiences de juin tomberont [elles ne sont pas fameuses], que celles de la saison XV viendront s'ajouter [elles sont incroyables], la saison (F)estivale débute donc tandis que je suis groggy. Que faire de cet été ? Comment gérer ce dépaysement quasi-imposé alors que tous les repères ont un peu volé en éclat ? Curieusement, je n'ai pas eu trop de mal à construire les 70 jours qui vont venir. De l'évasion oui parce que j'en ai besoin, du jeu parce que j'aime toujours cela, ce qu'il faut de coquineries pour pimenter l'ambiance, un zeste de curiosités, quelques tests pour rendre la chose concernante et ce qu'il faut de légèreté et d'imprévus pour que l'alliage se fasse.

Le pari d'une saison (F)estivale est toujours déstabilisant : changer tout, en ne changeant pas l'essentiel mais en ouvrant sur d'autres angles ... et en faisant quelques tests. Sera-ce un belle saison ou un désert ? Nous verrons le 7 septembre 2020 quand la rentrée sonnera mais qu'importe les chiffres : je veux surtout y prendre du plaisir et donner une ambiance plus détachée. C'est aussi pour cela que tu vas pouvoir t'amuser autant que moi avec le jeu qui durera tous les jours et tout l'été. Au coeur des billets, je vais disposer des R ... oui oui, des petits soleils comme cela. Que faudra-t-il en faire ? Je te conseille de bien noter la date du jour du billet où tu trouveras à chaque fois un petit soleil comme celui-ci. A l'exception d'aujourd'hui, chaque R qui se cachera dans un billet comptera : la somme des jours donnera à la fin de la saison (F)estivale un code. Le plus proche du code permettra de remporter le jeu de la saison (F)estivale. Et tu sais bien que je me moque rarement du monde en la matière ... Pour compter les R, on commence dès demain.

Sinon ? J'ai déjà pris un coup de soleil sur les bras et je suis constellé de piqûres de moustiques. Si avec ça tu m'expliques que ce n'est pas encore l'été et que faire démarrer la saison (F)estivale est un peu tôt, je te prie de croire que c'est probablement toi qui n'a pas bien réalisé. De toute façon, tu vas voir ... cela pourrait bien être un été à l'image de l'année : unique. Belles vacances à ceux qui partent bientôt et bon été ici ou ailleurs, pourvu qu'il soit meilleur !

Tto, qui chausse ses habits de circonstance