C'était comment le monde d'avant ? Pas pareil ...

Et, finalement en quelques semaines, tout a changé au point que seules certains statistiques peuvent permettre de se rendre compte de tout ce qui se passe. Je t'avoue que, ne regardant plus les informations, je ne m'intéresse plus qu'à ça : des statistiques et des chiffres qui rendent compte du vertige actuel.

Confinement 40 jours plus tard

 

Oui voilà à quoi ressemble 2020 désormais : de la téléconsultation, de la pollution en moins, des gens qui se lavent moins [surtout s'ils ont plus de 65 ans], des abonnements NETFLIX partout, des cours de Bourse qui s'effondrent toujours, des apéro-zooms et une ruée sur des produits aussi indispensables que des haltères, des machines à pain ou des piscines gonflables.

Et ceci n'est qu'un apéritif et j'en ai laissé pas mal sur le côté comme le coût du chômage partiel qui se monte à plus de 1,2 milliard par mois pour la France, le nombre de kilos que j'ai perdus depuis le début du confinement, le nombre d'heures qu'il te faudra consacrer pour regarder l'intégrale des SImpson proposée par Disney+ ... et je ne parle même pas du nombre de coiffures ratées, de brioches foirées et de magasins où l'on se casse les dents parce qu'il n'y a plus de farine.

En même temps, c'est à la fin du marché que l'on compte les bouses non ? Donc voilà, c'était simplement parce qu'il faut bien trouver un truc décalé et intéressant dans tout ce bordel, tout ce reset global. Mais sinon, tu peux aussi t'injecter de l'eau de Javel comme le préconise l'autre connard orange.

Tto, à l'affut de toute information inutile