La Force GBien avant Musclor [dont l'homoérotisme ne fait plus aucun doute], avant le Capitaine Flam totalement submergé par un paternalisme machisme ou une évidente homosexualité le faisant considérer Joan pour une pintade tout juste supportable, avant Albator ou encore Cobra dont les côtés ténébreux ne sauraient dissiper les soupçons qu'on porte à leur égard, bien avant tout cela il y avait la Force G.

G comme gay ? Non, G comme Gatchaman !

Unis comme les cinq doigts de la main, les cinq membres de la Force G [de jeunes adolescents capables de se transmuter en des êtres dotés de facultés surhumaines] parcourent les galaxies pour tenir en échec les forces extraterrestres de la planète Spectra, commandées par le cruel Zoltar et qui rêvent d'asservir l'univers. Dirigée par Mr Cavelier, le chef de la sécurité terrienne, et supervisée par le robot 7 Zark 7 et son chien mécanique 1 Nonos 1 depuis le profond du quartier général sous marin Neptune, la Force G, à bord du Phénix, n’hésite pas à mettre sa vie en jeu pour le bien de l’humanité.

Forcément, ça crante l'âge que tu as si tu me retournes que "La Batailles des planètes", tu ne vois pas bien de quoi il s'agit ... fichue Génération Y et de 90's/Millenials de mes deux ... tu ne sais pas ce que tu as loupé ni quel âge d'or t'a échappé ! "La Bataille des planètes" est arrivé à la fin des années 70 sur TF1 pour concurrencer l’énorme succès de  Goldorak. Sauf que tout est plus compliqué que cela ... "La Bataille des planètes" est une version américaine censurée et modifiée par Sandy Frank Entertainment d’une série japonaise : "Kagaku Ninjatai Gatchaman" ... d'où le "G" qui traîne partout dans les dessins et dans le générique. Toutes les scènes de morts et de violence ont été coupées, et Dieu sait qu'il y en avait dans l'original. Autre petit détail intéressant ... le robot 7 Zark 7 n’existe pas dans le dessin animé original ! Il a été créé et rajouté par les américains pour donner en fin de compte plus de cohérence à un scénario du coup bien malmené puisque une partie importante de l'histoire a été trappée car violente. T'en veux encore ? La Force G, dans la version originale, ne quitte jamais la Terre mais les américains ont choisi de changer radicalement cela pour donner un côté "Star Wars" au dessin animé [le film de George Lucas venait de sortir]. Enfin, les membres de Spectra sont bel et bien terriens même si leur chef, la Suprême clarté, est d’origine extraterrestre ...

Avec autant d'arrangements ... comment est-il possible de voir dans "La Bataille des planètes" un truc intéressant ? La série originale est culte au Japon parce que pionnière dans de nombreux domaines : c’est la première fois qu’un héros de ce type de série meurt dans des circonstances tragiques. Et surtout, la Force G inspirera les séries de sentai de type "Bioman" avec les cinq super-héros colorés et les cris de transmutation ... qui deviendront un classique du genre.
Témoin de son époque, la version française brasse tout un vocabulaire spécialement créé et hyper influencé par la concurrence de "Goldorak" ... "Hyper-onde", "Calorifission", "le grand jeu", "Maxi-gaz", "Spirale pyramidale" et autres.
Bien évidemment, les américains y sont allés du merchandising avec des cartables, des puzzles, des décalcomanies, des jouets ... mais clairement, "la Bataille des planètes" n'a pas eu le même retentissement que d'autres. Mais l'homoérotisme de cette bande très masculine, avec des physiques marqués et surtout des tenues qui laissent deviner quelques détails masculins assez évidents comme la valorisation d'un virilisme exacerbé [sans compter que Zoltar, le méchant, est à un moment présenté comme étant une femme .. super queer donc] qui a laissé des traces dans l'esprit de ton serviteur qui jouait beaucoup à recréer les aventures de "la Bataille des planètes" dans la cour de récréation.

J'en fais trop ? Je vois ce qu'il ne faut pas voir ? Possible ... mais l'ambiguité profite toujours aux esprits fertiles dont je suis et ce n'est pas, en voyant passer des interprétations en la matière, que chez Tintin ou ailleurs je ne vois pas la même chose ...

EQVWxqeXkAEc0kl EQVWxqVXYAIPBtC EQWIfLkXsAAD9KK EQWIfOmXsAA4tLq

Et encore, je n'ai pas parlé de la sexualité des Schtroumpfs, des Pokémons [et du dresseur], du Capitaine Flam, de Tom dans "Olive et Tom" [purée mais que j'ai fantasmé sur ce mec !!!], de Tao des "Cités d'Or" ou ... la liste est trop longue. Mais je pourrais presqu'en faire une série dis donc !

Tto, dont le radar n'a jamais aussi bien fonctionné