2018 - LA PREMIERE FOISLa vie moderne est faite de choix plus ou moins libres, plus ou moins cohérents .. des antagonismes qui permettent à chacun de se positionner vaguement. T'es sucré ou salé, du matin ou du soir, t'aime les maigres ou les gros, etc ...

Mais t'es-tu demandé si tu préfères l'heure d'été ou l'heure d'hiver ? A l'heure où l'on te promet [sans que rien ne soit franchement acté aujourd'hui] la fin du changement d'heure qui décale tout fin octobre et te flingue le sommeil en avril, je me suis demandé si je ne préfère pas l'un plutôt que l'autre.

Oh bien sur, je suis comme tout le monde : l'heure d'été est synonyme de belles soirées plus longues, de barbecues savoureux et de couchers de soleil vers 21h30 ... ce qui sent bon l'été et donc les vacances. Mais à bien y regarder, l'heure d'hiver n'est pas dépourvue d'intérêts et c'est un peu ce qui me fait penser aujourd'hui que je ne suis pas mécontent de dormir une heure de plus.

Ah oui, le premier cadeau de l'heure d'hiver, c'est déjà de t'offrir une heure de sommeil en plus [note qu'à chaque fois, je n'en profite pas et je me réveille aux aurores ... profitant ainsi de la face cachée des programmes télé du matin que je n'aperçois que rarement].

Naturellement, je redoute la diète de lumière que l'heure d'hiver impose en faisant tomber la nuit vers 18h au début puis avant 17h en creux du solstice d'hiver. L'avantage d'avoir passé trois semaines en Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu, c'est que c'était pareil, ce qui me rend la pilule un peu plus digeste.

Les soirées nocturnes plus longues, c'est aussi l'assurance de s'enfoncer davantage sur son canapé ou sous la couette. C'est le réconfort de la chaleur ambiante mais c'est aussi marcher dans les rues en pleine pénombre ... oui, j'avoue que cela ne manque pas de charme et avec le froid piquant de l'hiver, je me dis pourquoi pas. Et puis cureisuement, j'aime bien faire du sport quand il fait froid ! En ayant passé un repas non loin d'une cheminée avec la chaleur intense qui accompagne ce genre d'ambiance, j'avoue que j'ai aussi beaucoup d'affection pour cela.

Le seul problème de l'heure d'hiver [et, finalement, ce qui fait que je ne danse pas sur les tables à la faveur de sa survenance], c'est qu'elle annonce le terrible mois de novembre, le pire de l'année. D'ailleurs, en apéritif, tu peux déjà goûter ce wikende une météo épouvantable ... et ce n'est rien par rapport à ce qui s'annonce pour le 1er novembre. Non, je n'aime pas novembre et là, pour le coup, rien n'y fait !

Heure d'hiver ou heure d'été ? Comme pour beaucoup de choses me concernant, un peu des deux mais je ne méconnais pas les avantages de l'heure d'hiver. J'ai besoin de sentir ces pulls que je mettrai, d'être raccord avec les choucroutes, les raclettes et les desserts d'hiver [gaufres et crêpes notamment}, je ne répugne pas à envisager de remettre mes écharpes ou mes gros manteaux. De toute façon, on n'a pas le choix mais cette année, je suis dans un état d'esprit plutôt accueillant ...

Tto, en heure d'hiver