logo nvelle caledonie vanuatu

Le Vanuatu, ou République de Vanuatu, est un état situé en mer de Corail et faisant partie de la Mélanésie. L'archipel est composé de 83 îles pour la plupart d'origine volcanique, à 539 kilomètres au nord-nord-est de la Nouvelle-Calédonie.

Nommé "Nouvelles-Hébrides" après James Cook, l'archipel a connu une colonisation lente et discontinue depuis son exploration par les Européens à la fin du xviiie siècle jusqu'à la fin du XIXème siècle. Il fit alors l'objet d'un conflit d'intérêt entre la France et le Royaume-Uni qui décidèrent en 1904 de mettre en place une administration conjointe. C'est ainsi que fut instauré, de 1906 à 1980, le condominium des Nouvelles-Hébrides, faisant de ces îles océaniennes une colonie gérée conjointement par deux puissances coloniales. En 1980, les Nouvelles-Hébrides deviennent indépendantes ; le nouveau nom de "Vanuatu" remplace rapidement la dénomination européenne.

Le nom Vanuatu est dérivé du mot Vanua [qui signifie "terre" ou "pays"] et du verbe tu "[qui signifie "être debout"]. Ensemble, ces deux mots signifient "le pays debout", et font référence au statut indépendant du nouveau pays.

carte vanuatu

Situé en mer de Corail [rien que le nom déjà, j'adore], à moins de 600 kilomètres au nord-nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à 623 km au sud-est des îles Salomon et à 1.808 kilomètres à l'est-nord-est du Queensland australien, le Vanuatu se compose de 81 îles. Mais comme on en a jamais assez, le gouvernement revendique aussi les îles Matthew et Hunter rattachées au territoire de la Nouvelle-Calédonie. Les terres de l'archipel couvrent environ 12.000 km² et s'étendent selon un axe nord-nord-ouest/sud-sud-est sur environ 1.300 km de long. Les trois plus grandes îles de l'archipel sont Espiritu Santo [3.956 km², que nous ferons], Malekula [2.041 km², que nous ne ferons pas] et Éfaté [900 km², que nous ferons].

On y trouve un climat tropical ou subtropical, et - pour rappel - les îles sont d'origine volcanique et montagneuse exceptés Aniwa au sud et l'atoll de Rowa, dans les îles Banks, au nord. C'est donc humide avec deux grandes saisons qui se détachent l’une de l’autre : une saison chaude de neuf mois et une saison froide de trois mois avec des alizés venant du sud-est. Le pays connaît une longue saison de pluie et les mois les plus humides [et les plus chauds] vont de décembre à avril traditionnellement et correspondent également à la saison cyclonique. De juin à novembre, ce sont les mois les plus secs et la saison la plus fraîche à travers le pays. En moyenne, le pays subit des précipitations de 2.360 mm par an mais cela peut aller jusqu'à 4.000 mm dans les îles du Nord.

carte vanuatu 2

Le Vanuatu, reconnu comme un pays équatorial, a des températures qui varient peu tout au long de l’année en moyenne entre 20 et 32 °C. D’après les mesures, le mois le plus chaud reste février et le plus frais est le mois d’août. La température de l’eau varie entre 22 °C durant la saison froide à 28 °C durant la saison chaude. Les températures sont plutôt basses entre avril et septembre avec des températures minimales pouvant atteindre les 13 °C. Elles s’élèvent à partir d’octobre pour atteindre environ 26 °C de moyenne.

Au delà de ces considérations me faisant ressembler à Laurent Cabrol, le principal attrait du pays est certes la qualité incroyable de ses plages mais surtout qu'il est situé au sud-est de la ceinture de feu. Certaines îles volcaniques sont encore en activité, comme les îles de Tanna avec le volcan Yasur, d'Ambrym avec les volcans Marum et Benbow, de Gaua avec le mont Garet, ou encore Lombenben et Lopevi avec les volcans homonymes. D'autres volcans sont endormis comme le Karua [c'est un volcan sous-marin situé dans la caldeira de Kuwae entre les îles d'Epi et de Tongoa]. La caldeira de Kuwae, aujourd'hui totalement sous-marine, s'est formée lors d'une éruption cataclysmique en 1452 qui a profondément modifié la morphologie des îles : Epi et Tongoa sont deux petites îles aujourd'hui séparées mais elles formaient une seule et même île plus vaste, jusqu'au XVe siècle, où l'éruption volcanique "catastrophique" se serait produite. Libérant plus de 30 kilomètres cubes de magma et un volume considérable de cendres volcaniques, elle aurait causé un effondrement et la création de la caldeira ovale qui s'étend sur 12 fois 6 kilomètres. Cette éruption aurait également causé d'importantes perturbations climatiques et est répertoriée comme la deuxième éruption la plus significative de l'Histoire.

S'il y a de l'activité volcanique, c'est que la tectonique des plaques est à l'oeuvre ... donc il y a aussi des séismes. De 1975 à 2005, 11.000 séismes de force 5 à 8 ont été répertoriés. En novembre 1999, un grave tremblement de terre suivi d'un tsunami ravagea l'île de Pentecôte et laissa des milliers de personnes sans foyer. En janvier 2002, un autre puissant tremblement de terre, également suivi d'un tsunami, endommagea la capitale, Port-Vila, et ses environs. Le 8 août 2006 et le 1er août 2007, deux autres séismes se sont fait ressentir avec des conséquences plus modestes. Mais le séisme de 2007 déplaça le pont de Luganville sur l'île d'Espiritu Santo. En 130 ans, une quinzaine de tsunamis ont atteint l'archipel. Génial non ?

Attends ... ce n'est pas tout ! Depuis 1940, l’archipel a aussi été frappé en moyenne par un cyclone tous les deux ans. Le Vanuatu a été frappé par des cyclones dont l’intensité atteint ou dépasse les 920 hPa, S'il y a des années calmes, il y en a aussi de sacrées : en 1972, cinq cyclones consécutifs frappèrent le pays [Carlotta, Wendy, Yolanda, Gail, Diana] sans faire toutefois de gros dégâts.  

Bienvenue au paradis donc !

Tto, qui adore ces terres vivantes