2019 - POP UPAvant un numéro spécial SMS la semaine prochaine, voici le dernier Pop-UP de l'été [et oui ... la saison estivale prend fin bientôt, ce qui veut dire que ton retour est proche ... donc mon départ également !!!]

EUROVISION REWIND

Dernier coup de rétroviseur dans les classements de l'Eurovision pour retourner voir une prestation qui fut, clairement, injustement notée en raison d'un contexte géopolitique qui s'invite trop souvent à l'Eurovision [mais c'est aussi ce qui en fait son charme]. Nous sommes en 2016 au cours de cette édition totalement folle de l'Eurovision où tout était ouvert entre la Russie, l'Australie, la France [qui termina 6ème avec Amir] et .. l'Ukraine. Dans un show digne des plus grands [avec Justin Timberlake en guest, qui chanta mille fois plus juste que Madonna cette année] animé par Mans Zemerlow et Petra Mede, il y eut une injustice : on consacra l'Ukraine alors que ce n'était clairement pas la meilleure chanson. L'Australie [qui finit deuxième] était clairement devant et la Russie largement supérieure. Oui mais voilà, l'invasion de la Crimée par Vladimir Poutine a empêché Serguei Lazarev de remporter un titre qui lui revenait à l'évidence. Tout était là : le mec est joli, il chante bien, la scénographie est top, la chanson est d'une efficacité rare ... et il passait à la 18ème position de la finale [idéal quand on regarde les statistiques]. Boum patatra, Jamala remporte la première place alors qu'elle a été classée deuxième tant par le jury que les téléspectateurs mais au cumul, elle est passée devant l'Australie [1ère des jurys nationaux mais 4ème des téléspectateurs] et la Russie [5ème des jurys nationaux mais 1ère des téléspectateurs]. Pour le plaisir des yeux, voici la prestation de la Russie, en première demi-finale de l'Eurovision 2016 ... la meilleure prestation des deux.

TUBE DE L'ETE 2019

C'est la ligne d'arrivée cette semaine ... qui est donc le tube de l'été ? Qui a donc tout vendu ? Qui a été le plus téléchargé ? Pendant plus de six semaines, j'ai essayé de te trouver des candidats potentiels et il y a des tubes de l'été mais l'été 2019 retiendra un seul tube de l'été ... 

S'il faut faire un classement selon la position de chacun dans le top 50 de l'été, il n'y a pas trop de suspense : en France, c'est Lil-Nas X qui s'est positionné en tête du classement depuis le début du mois de juillet 2019, détrônant Angèle avec "Balance ton quoi" ... et finalement rattrapé cette semaine seulement par le titre proposé la semaine dernière dans cette rubrique, Shawn Mendes et Camila Cabello. Sauf qu'à la régulière, c'est bien le rappeur américain qui remorte la partie et il se trouve que si l'on prend les classements de tous les pays européens, c'est très serré entre Lil-Nas X et Mendes/Cabello, le duo roucoulant étant devant sur l'ensemble du continent.

SMS SALUT MA SERIE

Dernier coup de projecteur sur une série que tu devrais voir et plus vite que ça ... d'autant qu'"Euphoria" réinvente le genre du teenage drama qui a bien vécu depuis les "Hartley Coeurs à Vif" et autres "Beverly Hills". Proposée par HBO et diffusée en France sur OCS, la série vient d'achever la diffusion de la première saison et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fait parler ! 

"Euphoria", créée par Sam Levinson, est diffusée depuis le 16 juin 2019 sur HBO. Il s’agit d’une adaptation de la mini-série télévisée israélienne du même titre, créée par Ron Leshem, Daphna Levin et Tmira Yardeni. Ça raconte quoi ? Après un séjour dans un centre de désintoxication, Rue Bennett fait son retour au lycée. Le jour de la rentrée, elle fait la rencontre de Jules, une jeune adolescente trans, avec qui elle commence à tisser des liens très forts. Les deux jeunes femmes, ainsi que leurs camarades de classes et amis, évoluent dans un univers où la jeunesse n'a presque plus de tabou : les relations amoureuses se défont aussi vite qu'elle se font, les réseaux sociaux sont omniprésents, les névroses et secrets de chacun sont exposés aux yeux de tous et la drogue est facile d'accès. 

HBO a d'ores et déjà annoncé que la saison 2 était mise en production parce que les audiences en direct sont bonnes mais aussi et surtout, le streaming est excellent au point que "Euphoria" est la deuxième série la plus commentée de HBO sur les réseaux sociaux après l'inévitable "Game of thrones". Alors que faut-il en penser ? Bah si tout le monde t'en a dit du bien, c'est peut-être parce que c'est vrai ! Oui c'est une série sur une bande d'ados, avec des problèmes d'ados au moment de faire des choix qui conditionnent tout l'univers et les galaxies environnantes ... sauf que là, c'est une teen-série avec le côté drama bien chevillé dans la mesure où le carrefour deur leur vie n'est pas un prétexte : ils vivent très mal la brèche sur laquelle ils marchent maladroitement et le monde adulte ne les rassure pas. Donc de la drogue oui mais aussi du sexe [et c'est bien sur cela que HBO a misé pour faire le buzz ... et ça a fonctionné] L'avantage, c'est que ce n'est pas sur-joué ni surfait, Rue est poignante dans l'abîme de son désespoir et l'exiguïté des impasses dans lesquelles elle se trouve. Si au début on pense qu'elle est la seule à dévisser, rapidement on voit bien que c'est toute la bande qui va mal. La descente aux enfers est programmée et cela fonctionne parce que le chemin n'est pas le même pour tout le monde, chacun ayant même son propre véhicule. Voilà donc une série qui fait revenir sur la période de fracture de l'adolescence, quelle que soit l'époque ... on est donc loin des teen-series précédemment mentionnées même si l'on se rapproche de "Skins" à plusieurs reprises. C'est en cela que HBO propose une réflexion sur l'adolescence en général, avec le brio des séries qu'on lui connaît, avec une bande son qui est de qualité et qui accompagne si bien le propos ...

Diapositive20