2018 - LA PREMIERE FOISC'est devenu un rituel de début juin, une invitation savoureuse à visiter de façon privée le Musée du Louvre et arpenter les sublimes galeries du musée le plus fréquenté du monde.

J'avais déjà parlé de ces pérégrinations ici même ...

Tous les ans, un angle nouveau, parfois une exposition temporaire comme celle de Delacroix l'année dernière et puis cette année, ce devait être Léonard de Vinci mais voilà, pour des raisons que j'ai promis de conserver secrètes, l'exposition a pris du retard et ne sera ouverte qu'à l'automne. Donc, pour ma soirée Louvre, on m'a gratifié d'un truc un peu différent : voyage dans l'Histoire au travers des oeuvres majeures du Louvre.

Je dois t'avouer que je ne savais pas trop à quoi cela allait ressembler ... la promesse d'un patchwork de highlights m'a toujours laissé un peu perplexe. Et pourtant, j'en ai pris plein les yeux parce que l'on m'a donné du temps, de l'espace et de la tranquillité pour redécouvrir les pépites du Louvre. De la salle des cariatides au "Radeau de la Méduse", des délires rouges du Caravage aux incontournables de Michel-Ange, j'ai déambulé pendant plus d'une heure avec une conférencière qui m'en a encore appris sur certains tableaux et certaines oeuvres que je pensais pourtant bien connaître [bon sur Caravage, il va falloir se lever de bonne heure pour me surprendre].

Le luxe, c'est l'espace quand on sait que le musée est le théâtre de vagues de touristes qui passent leur temps à se croire dans le métro ou manquer de respect aux autres. C'est pour cela que je ne manque jamais ces invitations annuelles qui sont toujours, pour moi, un ravissement des yeux et un délice.

Au détour d'une explication, la conférencière lança "Et la Joconde ? Ça vous dirait ? Là ça va être exceptionnel, il n'y a personne donc vous pouvez prendre votre temps."
Tout le monde [ou presque] a déjà vu la Joconde. Mais la Joconde, en tête-à-tête, seul et sans bruit ... c'est un moment assez divin étant toutefois précisé que je trouve l'engouement pour ce tableau assez disproportionné par rapport à l'intéret artistique.

Comme de belles images valent mieux qu'un long discours, place au bonheur des yeux et au plaisir ...

Louvre 01 Louvre 02 Louvre 04  Louvre 03 Louvre 05 Louvre 06 Louvre 09

 

Et le soir ... la terrasse est magnifique quand il fait beau !

Louvre 07 Louvre 08

Je suis reparti à 23h30 du Louvre alors que j'avais pourtant prévu de repartir deux heures plus tôt. Oui mais voilà, la magie des lieux comme le plaisir du cocktail en terrasse surplombant la pyramide, ce sont des moments incroyables dont je ne manque jamais une miette.

Tto, livré au Louvre