giphy (27)C'est toujours la soirée de l'année, la soirée au cours de laquelle on dit toujours les mêmes choses mais pour laquelle on monte toujours en pression, la soirée au cours de laquelle on est ailleurs, exaspérés par les commentaires consternants de France 2, ravagés par le vote des jurys nationaux mais on passe toujours un bon moment. Hier soir, c'était l'Eurovision 2019 depuis Tel-Aviv et la soirée n'a pas échappé aux règles du genre.

Bon alors, sur le papier, cela devait être le 64ème concours qui ferait date, celui qui permettrait de frapper un grand coup en donnant à Israël les moyens de montrer aux autres comment on fait toujours une grande soirée : c'était du haut niveau mais on est loin de la perfection suédoise !

Les résultats finaux ne permettent vraiment pas de crier au scandale.

D64r-zaXYAE_kMY

giphy (30)

Eurovision 2019 - vainqueur

Cela fait donc près de deux mois que je te bassine avec les Pays-Bas en t'expliquant que les bookmakers donnaient même sa victoire à 47% hier matin, que c'était de la bonne balade et ça allait vraisemblablement casser la barraque. Le fait est que c'est très efficace, que c'est bien chanté et que c'est bourré d'émotion. Après, ça manque de rythme mais c'est le principe des balades qui gagnent depuis plusieurs années [Ukraine, Portugal et autres].

giphy (35)

giphy (34)Niveau balade, le russe Sergey Lazarev [déjà candidat il y a 3 ans] a essayé également et finit à la troisième alors que l'Italie  [abonnée depuis des années aux profondeurs du classement] décroche la deuxième place. Mahmood [dont je te parle depuis février, sans avoir pensé qu'il irait si haut] ne manque le titre que de 28 points. Pour le russe, il en manque plus d'une centaine et il retrouve la troisième place qu'il avait en 2016.

giphy (39)

Bon et sinon ? La France ? Bon bah ... Bilal Hassani finit à la quatorzième place avec le même nombre de points que le treizième, avec en plus un vote des téléspectateurs moins favorable que celui des jurys nationaux. La prestation était vocalement difficile mais la scénographie a donné de beaux effets qui ont certainement aidé. On n'est pas non plus dans les limbes des années Lysa Angell ou Amaury Vassili. "Roi" n'aura pas consacré l'interprète et c'est tout le problème d'une chanson lente proposée par la sélection française [après vote du public] voire même le problème de la France dans l'Eurovision mais qu'importe ... on continue tout de même d'autant que l'émission a encore battu "The Voice" à plates coutures avec 30% de parts de marché hier soir [le meilleur score depuis le retour de l'émission sur France 2]. France 2 l'a compris en diffusant prochainement l'Eurovision junior, le concept est redevenu tendance ... il va seulement falloir mettre un peu plus de moyens sur l'émission de sélection.

giphy (38)giphy (36)Viennent ensuite les cas particuliers des pays du Big 5 historique ... L'Allemagne avec les Sisters qui s'est faite défoncer mais encore moins que le Royaume-Uni qui, en plein Brexit, a encore fini à la dernière place malgré une chanson qui tenait la route en dépit d'un interprète qui chantait tout en force et donc devenait rapidement inaudible. Pour le candidat suédois qui était co-auteur de la chanson, c'est donc rapé.

giphy (37)giphy (29)

Du côté d'Israël, c'est le grand plantage aussi avec une chanson interprétée par un sosie de Freddy Mercury qui aurait avalé Borat. Oui bien sur il y avait de l'émotion, m'enfin là c'était trop lent, trop loin et ... trop ! L'Australienne a confirmé que le pays nouvellement membre de l'Eurovision avait toute sa place puisqu'il squatte clairement le top 10 depuis des années avec des prestations qui agrègent beaucoup de votes même si certaines laissent perplexe. Il faut réussir à écouter "Zero gravity" plusieurs fois pour mieux l'apprécier ... oui mais voilà, pour l'Eurovision, tout se passe en un seul passage. On se rappellera tout de même de la scénographie, assez jolie.

giphy (28)

A la manière de Lordi en 2006, l'Islande avait misé sur du punk-métal saturé politisé d'extrême gauche ... si dérangeante que soit cette chanson [dont les paroles sont un véritable moment d'enchantement : "La débauche sans contrainte, la gueule de bois incontrôlée, la confusion sans but de la vie, le vide avale tout ce qui règne, La haine l’emportera, chaque joie perdue une illusion perfide, Fraude, futilité ..."] et le message politique avec qui remet tout en cause y compris l'Eurovision [alors qu'ils y participent tout en étant même classés dans le top 10 !!!!], il y a tout de même quelque chose dans cette chanson. Bon, l'Islande a été coupée quand, en green-room, le drapeau palestinien a été sorti. Cela demeure tout de même l'une des meilleures prestations islandaises depuis quelques années.

giphy (32)

D64lvWvW4AAwLgX

Il faut aussi parler de la Macédoine du Nord ...
Voilà bien l'illustration de l'intérêt du nouveau système de décompte des votes des téléspectateurs. Le pays est arrivé second du vote des jurys nationaux ! Deuxième ! Pendant de longues minutes, je ne fus pas le seul à me demander ce qu'on avait loupé dans cette prestation plate, avec peu de relief et finalement à l'image de ce que l'on proposait à l'Eurovision il y a 20 ans. Mélodie d'ascenseur, scénographie proche du néant, costume tout droit arrivé de chez Tati et juste une ligne mère-fille qui était censée donner de l'émotion. C'est le vote des téléspectateurs qui a crucifié Tamara Todevska avec seulement 58 points apportés et donc une huitième place.

giphy (31)

Depuis quelques heures, on a les résultats détaillés des votes et c'est riche riche riche d'enseignement. 
Pour les votes des jurys nationaux [assez déconnectés comme tous les ans], tu as déjà tout vu. Par exemple, tu as vu que l'Asutralie est celle qui a donné le plus de points à la France avec un 10 points. Tu as vu aussi que l'Espagne était dernière des votes du jury avec 7 points seulement [6 points du Portugal et 1 point de la Russie]. Tu as vu aussi que la Suède a fini première des votes des jurys avec 10 fois 12 points [de l'Arménie, l'Australie, la République Tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, l'Islande, l'Iralnde, les Pays-Bas et l'Espagne]. Mais ... quid des votes des téléspectateurs ?
Bah c'est la Norvège qui arrive en tête avec 8 fois 12 points [de l'Australie, le Danemark, l'Allemagne, l'Islande, l'Irlande, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni] et finalement 291 points ! Pour les Pays-Bas, on n'a que deux pays qui ont donné 12 points [la Belgique et la Roumanie] mais tous les pays ont donné au moins un point [le plus souvent de 6 à 8 points] ce qui permet de rassembler 261 points. Pour l'Italie qui ramasse 253 points des téléspectateurs, quatre pays ont donné 12 points  [la Croatie, Malte, l'Espagne et la Suisse]. Mais celui qui ramasse le plus, c'est le russe avec 11 pays qui lui ont donné 12 points [l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Biélorussie, la République Tchèque, l'Estonie, Israël, la Lettonie, la Lithuanie, la Moldavie et San Marin].
Le pire c'est que l'Allemagne n'a remporté aucun point des téléspectateurs et la Grande-Bretagne 3 points de la part de  l'Irlande. Pour la France, le classement des télévotes est cinglant : Bilal Hassani se classe 18ème de la finale avec 38 points [4 points donnés par l'Arménie, par l'Espagne et par Israël, 3 par l'Australie, par la Suisse et par Chypre, 2 points par l'Italie et par le Portugal, 1 point par la Grèce, la Hongrie et la Roumanie ... et 10 points par la Belgique]. Arrivé en tête du classement des jurys nationaux, le suédois trébuche en ne remportant que 93 points des téléspectateurs [neuvième place] et seulement 12 points donnés par le voisin norvégien.

Et tu veux savoir ce que les téléspectateurs français ont distribué comme points ? 12 points pour Israël, 10 points pour l'Italie, 8 points pour la Norvège, 7 points pour l'Espagne, 6 points pour l'Australie, 5 points pour les Pays-Bas, 4 points pour le Danemark [qui chantait partiellement en français], 3 points pour la Russie, 2 points pour la Suisse et 1 point pour l'Islande.

Voilà pour le debrief étant précisé qu'on peut regretter que la réalisation ait été un peu brouillonne et que Madonna ait chanté n'importe comment [un million d'euros pour ces dix minutes là, c'est vraiment très cher payé ... et le bashing en résultant ne va pas l'encourager à revenir de sitôt]. Moi, je conserve mon vote pour la Norvège qui rejoint les pépites qui n'ont pas été consacrées, comme autant d'esprits dans le ciel [bah oui "spirit in the sky" !] ... les téléspectateurs de l'Eurovision avaient bien raison !

Tto, qui ne se lasse jamais de l'Eurovision