Diapositive2

On aime aussi l'Eurovision pour ça, pour les psychodrames dont seul le concours a le secret. Après les fondamentalistes religieux qui voulaient déplacer la finale de Tel-Aviv au jeudi soir, c'est l'Ukraine qui se retire après avoir désigné sa représentante qui ne veut pas servir l'alibi à la politique extérieure ukrainienne. 

Ukraine Eurovision

Samedi dernier, l'Ukraine a choisi la chanson qui allait la représenter et la finale fut serrée à telle enseigne qu'un seul point sépara Maruv de Freedom Jazz son challenger. Tout allait donc bien pour la chanteuse jusqu'à ce que les divergences éclatent au sujet du rôle de la représentante ukrainienne de l'Eurovision agée de 27 ans : l'UA PBC voulait faire d'elle "un ambassadeur culturel de l'Ukraine" et donc être la porte-voix de "l'opinion publique ukrainienne dans le monde". L'artiste a rejeté catégoriquement un tel dessein et jeté l'éponge dès lundi. En catastrophe, les organisateurs ont essayé de trouver une solution de rattrapage en proposant tour à tour aux trois challengers de remplacer Maruv, sans succès. Mercredi dernier, l'Ukraine a donc annoncé qu'elle se retirait du concours et ne participerait donc pas à la 64ème édition.

Le petit secret de tout ça ne tient pas seulement à la version officielle. La Russie et l'Ukraine sont en conflit armé depuis des années et la Russie soutient les groupes rebelles en Ukraine. De plus, la péninsule de Crimée a été annexée par la Russie en 2014. Il se trouve également que Maruv s'est produite plusieurs fois en Russie et avait programmé plusieurs représentations en Russie au cours des deux prochains mois. Après sa désignation, Maruv avait annoncé être prête à annuler ces performances. Oui mais voilà, le vice-Premier ministre et ministre de la Culture ukrainien, Vyacheslav Kyrylenko , a écrit sur Twitter une fois Maruv désignée : "Le représentant de l'Ukraine ne peut pas être une artiste qui se produit dans l'état agresseur, qui a l'intention de le faire à nouveau et ne réalise pas que c'est inacceptable. Par conséquent, l’histoire de l’entrée ukrainienne [pour Eurovision] est loin d’être achevée." C'est donc en raison de la proximité de l'artiste avec la Russie que tout s'est cristalisé mais également à cause de négociations contractuelles qui enfermaient un peu l'artiste : plusieurs clauses contractuelles n'ont pu réunir les organisateurs et l'artiste. Ainsi, Maruv n'a pas accepté d'être entravée pour des "discours, gestes et autres actions non incluses dans le scénario précédemment convenu pendant le temps passé sur la scène et pendant le tournage", avoir un programme de communication géré exclusivement par les organisateurs, être interdite de conférence de presse ou donner d’interviews sur la préparation et le déroulement de l’Eurovision sans un accord préalable, être interdite d'action, déclaration ou manifestation pouvant avoir une base politique ou être utilisée dans un aspect politique, de même pour les déclarations qui pourraient remettre en question la question de l'intégrité territoriale et de la sécurité de l'Ukraine, renoncer à toute tournée dans la Fédération de Russie à compter de la date de signature du contrat et pendant 3 mois supplémentaires après la fin du concours, gérer seule l’entrée sur le territoire du pays hôte de l’Eurovision, assumer tous les coûts liés à la participation à l'Eurovision, transférer des droits de propriété intellectuelle particuliers sur l’inscription au concours et des droits sur le matériel utilisé dans le cadre de l’Eurovision et payer une amende 65.000 euros pour toute violation d'une clause contractuelle.
En réponse, Maruv a divulgué que le contrat contenait des clauses interdisant d'improviser sur scène et de communiquer avec tout journaliste sans l'autorisation du diffuseur, et l'obligeant à se conformer pleinement à toutes les demandes du diffuseur.

Ce qui est dommage, c'est que l'Ukraine est l'un des pays les plus performants du concours Eurovision de la chanson. Sur 15 participations, l'Ukraine a remporté deux victoires [en 2004 et 2016], terminé deux fois à la deuxième place [en 2007 et 2008] et elle s'est qualifiée pour la finale à chaque participation soit 14 fois sur 14 !

Diapositive16

Mag Bodard

- L'une des plus grandes productrices françaises de cinéma est décédée cette semaine : Mag Bodard a lancé Claude Miller, collaboré avec Jacques Demy ["Peau d'âne"], Jean-Luc Godard ["La Chinoise"], Maurice Pialat ["L'enfance nue"] ou encore Robert Bresson ["Au hasard Balthazar"] puis s’est investie dans la télévision, où elle a accompagné les téléfilms de Nina Companeez, dont le célèbre "Les dames de la côte".
- C'est l'échec pour "Black snake" de et avec Thomas Ngijol et Karole Rocher, avec 108.000 entrées en une semaine.
- C'est déjà fini pour Nicolette Sheridan dans "Dynasty" ... avant la fin de la saison 2, elle tire sa réverrence pour raisons personnelles.
- Le ranch de Michael Jackson est à nouveau en vente et les prix ont sacrément diminué : 31 millions de dollars suffiront au lieu des 100 millions réclamés il y a quatre ans.
- Pour remplir Disney+, la firme va tourner au printemps 2020 une série sur tous les méchants de ses productions.
- Où NETFLIX gagne-t-elle le plus d'argent en Europe ? D'abord en Allemagne, en Grande-Bretagne et ensuite en France où son application a été téléchargée 10 millions de fois en 2018.
- La franchise Hotel Transylvania continue ... sitôt le troisième opus sorti l'été dernier, Sony a déjà mis en chantier le quatrième film ...
- Toutes les séries de la franchise Chicago sont renouvellées par NBC : Chicago Med, Chicago Fire et Chicago Police Department. CBS, de son côté, offre deux nouvelles saisons [la troisième et la quatrième] à "Young Sheldon".
- Le cap des 5 millions de billets a été franchi par "Mais qu'est ce qu'on a encore fait au bon Dieu ?", assurément le succès du début d'année.
Luca Guadagnino, réalisateur de "Call me by your name", travaille sur une mini-série pour HBO en 8 épisodes "We are who we are", sur deux adolescents américains qui vivent sur une base militaire en Italie, à la découverte de leur sexualité le temps d'un été ...
- "Lost" débarque en intégrale chez Amazon Prime Vidéo, dès le 25 mars 2019.
- Il fallait débourser au moins 73€ pour obtenir une place [bien loin] pour la Finale de l'Eurovision du 18 mai prochain. Les places ont été mises en vente jeudi soir et tout a été vendu.

Diapositive13

D0WJec4WkAcR9BxTim Goodman, un jeune étudiant venant de rentrer à Ryme City, une ville où Pokémon et humains et dresseurs vivent en paix, part à la recherche de son père, un grand policier récemment disparu alors qu'il enquêtait lui-même sur des Pokémon. Tim s'associe rapidement avec un Pikachu, qui se remarque par son air hautain, prétentieux et son penchant pour la séduction et les cafés, et dont Tim est le seul à pouvoir le comprendre. Ensemble, les deux individus se lancent dans plusieurs enquêtes criminelles afin de retrouver le père du jeune homme et arrêter les projets d'une mystérieuses organisations.

Plus pop de que les Pokémon, c'est difficile en ce moment, surtout au terme d'une semaine où la journée Pokémon a eu lieu, mercredi dernier. Et c'est ainsi qu'est sortie la nouvelle bande-annonce du prochain film qui sortira le 8 mai 2019 en France et le 10 mai 2019 aux Etats-Unis.

Diapositive2Ah oui, c'est à la limite de l'édition spéciale cette semaine ... Comme indiqué dans les Niouzes, les places pour les shows de l'Eurovision ont été mises en vente jeudi dernier et du coup, on en sait un peu plus sur la salle et la configuration des lieux.

310409286db9d6c9c6760a54f86b1f82

Voici donc la scène avec une avancée en triangle et un système frontal pour offrir le maximum de visibilité à tous. 
En prime et parce que les choses ne sont pas faites à moitié, on a même le plan de la green room puisque des places spéciales étaient vendues pour la green room

5a6b20a4740e790e46235354ce444e12

Diapositive20