Diapositive13

On en parle beaucoup et OCS [le bouquet d'Orange spécialisé en films et séries, disponible à peu près sur toutes les plateformes] a dévoilé les premières images de sa nouvelle série, tirée du roman d'Umberto Eco du même nom, "Le nom de la rose". Décédé en 2016, Umberto Eco a participé à l’écriture des premiers épisodes de cette coproduction internationale à 26 millions de dollars, réalisée par Giacomo Battiato. L'histoire ? Italie, 1327. Une série de meurtres mystérieux au coeur d’une abbaye bénédictine sème le trouble  dans cette région isolée du Nord des Alpes. Guillaume de Baskerville, assisté de son novice Adso Von Melk, témoins de ces atrocités, mènent l’enquête. Ils sont eux-mêmes traqués par Bernard Gui, homme de main impitoyable du Pape. Ce dernier n’a qu’un seul objectif : éliminer l’ordre de Saint François, dont Baskerville est membre. Diffusion en mars 2019 sur le bouquet OCS qui lance ainsi sa collection OCS Originals [dédiée aux formats longs de 52 minutes, OCS Signature étant consacrée aux formats de 26 minutes].

Diapositive16

la folle journée de nantes

- Pour la première fois, Sophie Davant a réuni plus de deux millions de téléspectateurs devant "Affaire conclue" sur France 2, à 17h mardi 29 janvier dernier. Un téléspectateur sur cinq la regardait à ce moment là ... Depuis, elle a encore fait mieux.
- La folle journée de Nantes, c'est jusqu'à dimanche et le programme est ici.
- Les scandales n'y changent rien : l'audience des applications Facebook a progressé de +35% en décembre 2018.
- Selon l'étude NPA Conseils, en matière de SVOD, NETFLIX dispose d'une part de marché de 60 à 70%. La SVOD capterait l'attention tous les jours de 1,7 million de français, classant de fait NETFLIX comme la cinquième chaîne française derrière TF1, France 2, France 3 et M6. Toutes les chaînes de la TNT sont derrière.
- Une famille qui échoue sur une île déserte perdue dans le temps et peuplée d’habitants venus de toutes époques confondues : c'est le pitch de "Triangle", pilote commandé par ABC. Mais non, rien à voir avec "Lost" ...
- "Mouche", c'est le remake de "Fleebag" que CANAL+ prépare avec Camille Cottin mais aussi Anne Dorval, Pierre Deladonchamp, Benjamin Lavernhe et India Hair.
- Côté pilotes de séries, ça se déchaîne : "Ma sorcière bien-aimée" devrait revenir, Vanessa Williams est déjà à la tête de "Happy accident", "Americanized" sera produit par Reese Witherspoon ... ABC entend muscler sa grille de la saison prochaine !
Les concerts "Michel Legrand & Friends" initialement prévus les 17 & 18 avril au Grand Rex seront maintenus sous forme d'hommage en présence de nombreux invités dont Richard Galliano, Natalie Dessay, Michel Portal, Sylvain Luc et le big band de Michel Legrand.
- C'est M6 qui mettra la main sur le bouquet TV de Lagardère et donc Gulli, MCM comme Elle Girl ou encore CANALJ et TIJI.
- Consolidation audiovisuelle toujours, c'est confirmé : OCS et Altice Studio discutent fusion et chez SFR, on annonce un accord d'ici l'été.
- Déluge d'annonces de prolongations : la CW prolonge "Riverdales", "Flash", "Charmed", "Supernatural", "Arrow", "Supergirl", "Dynastie", "Black Lighting", "Legends of Tomorrow" et "Legacies". Ajoutons que la CW réflechit beaucoup à un reboot de "Gossip girl". Quant à Showtime, elle a annoncé le retour de "The L Word".
- Drame : Maître Gim's ne veut plus qu'on l'appelle Maître mais simplement Gim's.
- Sans surprise compte tenu du raz de marée, "Sex education" est reconduit pour une saison 2 par NETFLIX.

Diapositive2Ca s'emballe du côté de l'Eurovision ... la semaine prochaine, l'Australie dévoilera son représentant et cela se jouera entre dix candidats mais une surprise est arrivée : Dami Im remet le couvert après avoir remporté la deuxième place en 2016.

La France a donc sélectionné "Roi" de Bilal Hassani [qui, du coup, se prend un torrent de boue depuis, jusqu'à excaver des tweets écrits quand il avait 14 ans] et la Finlande a sélectionné Darude, l'Autriche Paenda. Cette semaine a également eu lieu la répartition par tirage au sort des tableaux des demi-finales.

Par tirage au sort, on a également réparti les pays du Big 5 et l'hôte pour leur donner la possibilité de voter lors de l'une des demi-finales, du 14 et du 16 mai 2019. La France pourra voter lors de la première [qui n'est pas celle où se retrouvent le plus de pays traditionnellement favoris de l'Eurovision].

On avance aussi sur le show puisque les quatre animateurs ont été dévoilés ...

Hosts of the 2019 Eurovision Song Contest

Bar Refaeli, Erez Tal, Assi Azar et Lucy Ayoub seront ceux qui guideront la grande finale qui se déroulera dans 105 jours désormais. Bar [en haut à gauche] est top-model, Erez [en haut à droite] est l'animateur de "Big Brother" en Isarël, Assi [en bas à gauche] présente "Rising Star" et Lucy [en bas à droite] n'a rien d'autre pour l'instant que d'annoncer les votes d'Isarël lors de la finale 2018.

Dès la semaine prochaine, les auditions dans Pop-UP commencent avec toutes les chansons déjà connues ... et il y a déjà des choses intéressantes !!!

Diapositive7

0x1200x17510-or

Au coeur des années 20, à Chicago, Roxie Hart, une artiste de cabaret, tue son amant. En prison, elle est confrontée à Velma Kelly, double meurtrière mais surtout, chanteuse de jazz et idole de Roxie. Grâce à un avocat roué – Billy Flynn – les deux femmes trouveront la voie de la liberté et celle du succès.

"Chicago", c'est la comédie musicale américaine iconique à laquelle se sont frottées nombre de têtes d'affiche. Ici, sur la distribution à Mogador, pas grand monde de connu [Tina Arena avait tenté l'expérience à Londres] mais on est dans la transposition de la mise en scène d'origine ... avec cependant un peu moins de moyens et un orchestre planté au beau milieu de la scène ce qui embarrasse un peu, rend les effets de profondeur un peu vains et finalement allourdit l'ensemble. Les prestations vocales sont bonnes, certains tirant leur épingle du jeu assez nettement et le rôle titre joue assez bien sans en faire trop. Après ... bah c'est le même problème qu'avec "Cat's" déjà proposé par Mogador : on entre dedans ou on n'y rentre jamais. L'histoire de "Chicago" tient tout de même sur un quart d'un billet de banque que l'on glisserait dans la culotte d'une danseuse de cabaret et la succession quasi mécanique de tableaux laisse un peu sur le côté même s'il faut louer le dynamisme que cela procure. Billy Flynn est vénal à souhait et l'on se demande bien pourquoi Matron "Mama" Morton est aussi fade alors que dans le film, sa double personnalité et sa duplicité était bien plus exploitées. Bref, c'est d'un "Chicago" mitigé dont on sort de Mogador en se disant que oui, le spectacle tient la route mais sans que cela ne soit véritablement emballant au point de se dire que cela valait le coup d'y aller avec entrain.
"Chicago" au Théâtre Mogador - 
25 rue de Mogador 75009 Paris - Réservations : 01 53 33 45 30. Jusqu'au 30 juin 2019, tous les soirs à 20:00 sauf le samedi 20:30, matinées le samedi et le dimanche à 16:00.

Diapositive20