Fais tes valises

C'est quand tu commences à faire ta valise que tu sais que ça sent bon ! C'est aussi à ce moment précis que tu sais que ça va être angoissant, ce d'autant plus qu'il ne faut rien oublier et que là, cette fois-ci, on ne rigole pas : c'est le grand froid, sur un petit bateau au milieu du grand désert aquatique. Autant le dire, faut pas se louper !

Du coup, pour l'une des premières fois, on a monté les valises depuis dimanche. Elles ont eu le temps de bien s'oxygéner et, petit à petit, on a fait le choix de déposer pas très loin ce qu'il ne fallait surtout pas oublier. T'inquiète, il est évident qu'en arrivant à l'aéroport, je vais faire une crise de panique parce que j'ai oublié le truc que je ne voulais pas oublier [la dernière fois, j'ai cru que c'était mon permis de conduire, la fois d'avant c'étaient les deux guides touristiques achetés la veille, la fois encore avant c'était ... bref, y a toujours quelque chose].

Là, faut pas déconner parce que des magasins pour acheter de la crème solaire ou des trucs d'appoint ... en plein milieu de l'océan, bah y en a pas [même si je pense qu'on pourra trouver de quoi gérer aux Malouines].

Diapositive2Diapositive1

On a le droit à 23 kg, je peux te dire que ce ne sera pas de trop avec toutes ces chaussettes les plus chaudes du monde que Zolimari a trouvé dans je ne sais plus quel pays, ces merveilleux pantalons moulants qui vont atomiser le sex appeal des manchots les plus queers qui n'auront jamais vu de bulges pareils, et j'en passe sinon des meilleures s'agissant de mes légendaires tshirts à message [j'emmène mon "Bearbie" et le "Allez tous vous faire enculer !!!", ça peut mettre un peu d'ambiance].

Sinon, j'ai fait mon choix de liquettes, de chaussettes et j'ai même trouvé mes chaussures de randonnée. J'te dis, c'est étrange que ça marche aussi bien !

Résultat, en quelques grosses minutes, tout est quasiment bouclé et il ne reste plus qu'à faire la valise de trucs sympas où j'ai déjàa glissé le dernier Attitude, le dernier Têtu, un bouquin de zigounettes et j'hésite encore à m'envoyer "La vie sexuelle des français" ou un roman porno. J'hésite ...

Diapositive3

Oui, les valises c'est la programmation de tout ce que l'on va devoir mettre dans les trois semaines à venir et, hier comme à chaque fois, on n'est jamais d'accord sur le stock à emporter. Comme il y a un service de blanchisserie à bord, je suis d'avis de ne pas trop surcharger considérant qu'on ne fera pas 23 jours de change intégraux. Zolimari est un stressé : il veut bourrer au maximum [je le reconnais bien là tiens !]. Du coup, on a joué aux François Hollande : on a coupé la poire en deux, 15 jours de change [enfin, moi ... lui, il ne m'a pas dit].

Du coup, pour l'heure et parce que je veux tout ce même être une fashion victim sur la banquise, je prends mon sweat préféré du moment, mon Superdry bleu j'te veux et un jockstrap [info ou intox ? ... Ah ah ...]. Bref, ce soir, les valises seront prêtes, je prie pour ne rien oublier. J'ai même eu le temps de nous faire notre carnet de voyage ...

Pas de doute : le départ est proche et puisqu'on est désormais bien en dessous des 50.000 secondes qui me séparent du décollage, je peux te confirmer que c'est pour bientôt.

Tto, presque déjà plus là