On se chauffe

Alors que la semaine prochaine, c'est un quiz que j'ai préparé sur la destination qui nous attend dans quelques jours désormais, aujourd'hui on se prépare. Et se préparer pour l'Antarctique, ce n'est pas banal si tu vois ce que je veux dire.

Moi, je n'ai pas trouvé de guide du Routard pour le continent blanc. Pas de check-list de baroudeurs qui te donnent les bonnes idées qui vont bien pour ne pas oublier l'indispensable que ... tu ne pourras pas acheter sur place. C'est aussi ça qui est bien dans ce voyage : l'inconnu et la sensation d'un peu d'aventure [même s'il faut rester calme : on va quand même être en croisière !].

Or donc, les préparatifs ont commencé et c'est bien ce brainstorming qui fait monter la température. Mais qu'est ce qu'il ne faut surtout pas oublier ?
En bonne logique et compte tenu du programme dont tu auras les premières informations au cours des semaines à venir, il va falloir qu'on ait chaud parce que bon, même si la crème solaire est rudement conseillée, je ne pense pas pouvoir mettre au programme une petite séquence de naturisme. Aussi, Zolimari a commencé ses recherches en allant chercher sur des sites anglais de hickers tout l'équipement totalement indispensable. Des bonnets, des écharpes mais aussi et surtout des trucs qui vont en dessous et qui vont donner chaud voire maintenir au chaud. C'est simple, en décembre qui correspond au pic de chaleur local puisque c'est l'été, on passe occasionnellement au dessus de 0°. Tu imagines donc bien qu'on a l'impérieuse obligation de pouvoir pallier ce genre de choses. L'avantage de l'Islande, c'est que cela prépare bien [même si, objectivement, il y fait 10 degrés de plus].

Ainsi, j'ai vu débarquer un gros carton plein de nouveaux trucs ...

Des sous-pulls, des gants, des casquettes pleines de moumoute mais aussi et surtout, des machins qui vont tenir chaud. Et c'est là qu'on touche à l'instant glamour, version bulge tendance matos enveloppé ...

Tenues Antarctique

 

penguin

Inutile de te faire l'article ... on va être d'une sexitude tellement indécente que tu peux programmer une fonte de la calotte [glaciaire, évidemment] dès qu'on va sortir. D'où l'agitation des manchots [ah oui, on va en reparler mais ne dis pas que nous allons voir des pingouins ... ce sont des manchots nonobstant le fait que les anglais appellent ça des "penguins"].

Donc donc donc ... on commence gentiment à se préparer alors qu'on est désormais passés sous la barre des deux millions de secondes qui nous séparent du grand départ et du rendez-vous avec le froid le plus calamiteux que tu puisses trouver sur Terre [je t'aide pour le quiz de la semaine prochaine, c'est bien en Antarctique que se trouve l'endroit le plus froid de la planète avec un record à plus de -92°C selon plusieurs hypothèses].
Et comme il va faire froid et frisquet, ton serviteur et son Zolimari ont tout prévu pour ne pas forcément souffrir d'avoir des inconvénients de ...

small penis

... tu vois bien qu'il n'y a aucun risque : on a du métrage en stock pour pouvoir en profiter. Tiens d'ailleurs, il va falloir que je te montre notre super cabine ! Ok, on va être jolis comme des mannequins Décathlon mais on aura chaud et on pourra à loisir enlever toutes ces petites horreurs.

Tto, en plein préparatifs