Diapositive17

C'est l'affaire de la semaine ... on a enfin retrouvé l'identité du vagin le plus célèbre de l'histoire de l'art. Tableau de nu féminin réalisé par Gustave Courbet en 1866, c'est une huile sur toile de 46x55 cm qui est exposée au musée d'Orsay à Paris depuis 1995.
Résultat de recherche d'images pour "l'origine du monde"Le tableau, "L'Origine du monde", représente donc le sexe et le torse d'une femme allongée nue sur un lit, les cuisses écartées, et cadré de sorte qu'on ne voit rien au-dessus des seins  ni en dessous des cuisses. Orlan pasticha Courbet en faisant "L'Origine de la guerre" procède de la même façon en représentant quasiment à l'identique un sexe d'homme fièrement dressé. Mais pour en revenir à Courbet, on s'interrogeait beaucoup sur l'identité du modèle, cette femme dont l'anatomie était devenue si célèbre sans que l'on ne visse son visage. Quasiment par hasard, on vient d'apprendre que la jeune femme s’appelait Constance Quéniaux [ci-contre], comme l'a révèlé Claude Schopp dans un livre consacré à l'oeuvre "L’Origine du monde, vie du modèle" chez Phébus. En travaillant sur la correspondance d’Alexandre Dumas fils et de George Sand, Schopp [grand spécialiste français des Alexandre Dumas père et fils, et par ailleurs Goncourt de la biographie en 2017] a solutionné l'énigme vieille de 152 ans à la faveur d'une coquille dans la transcription d’une lettre de Dumas à Sand, datant de juin 1871. Mettant en cause Courbet pour lequel il n'avait aucune affection, Dumas écrivit "On ne peint pas de son pinceau le plus délicat et le plus sonore l’interview de Mlle Queniault (sic) de l’Opéra". Or "interview", tel que retranscrit, ne voulait rien dire et il fallait plutôt lire "intérieur". Constance Quéniaux était danseuse à l'Opéra de Paris, avait 34 ans et c'est par ressentiment que Dumas a lâché son identité vouée à rester secrète selon l'auteur de la toile.

Diapositive16

p06j4zb7

- Muriel Robin l'a confirmé sur RTL : elle ne participera plus "jamais" aux Enfoirés.
- Enorme carton d'audience pour "Bodyguard" en Grande-Bretagne : pour les six épisodes, on a 6,8 M, puis 6,8 M, puis 6,6 M, puis 7,0 M, puis 8,0 M et on finit à 10,4 M pour le sixième épisode. Disponible sur NETFLIX le 24 octobre 2018.
- METALLICA a annoncé une date au Stade de France : 12 mai 2019.
- François Ozon reviendra prochainement au cinéma avec "Grâce à Dieu", l'histoire d'un combat d'hommes pour condamner un prêtre pédophile qui a abusé d'eux enfants.
- Retour en fanfare pour "This is us" avec 11 millions de téléspectateurs pour le premier épisode de la saison 3. Du coup, la niouze c'est qu'une adaptation de la série en français est sur les rails. Le titre serait "Je te promets".
- Strasbourg fait un effort pour promouvoir son dynamisme touristique : une carte de Street art est en ligne et permet d'en découvrir toute la richesse.
- Le prochain James Bond sortira le 14 février 2020 [c'est ce que te racontaient les Niouzes de la semaine dernière] mais cette date ne vaut que pour la sortie US du film. En France, ce sera ... le 12 février 2020 !

Diapositive13

C'est imminent, "Waitress" arrive à Londres en février 2019 et le musical qui a fait sa place à Broadway a de quoi séduire la capitale britannique. C'est à l'Adelphi Theatre que la comédie musicale prendra place, animée par un casting entièrement féminin, avec des chansons et des paroles originales de Sara Bareilles [six fois récompensée aux Grammys], un livret de Diane Paulus, lauréate d'un Tony Award pour "Pippin" et "Finding Neverland". Inspirée par le film d'Adrienne Shelly, "Waitress The Musical" raconte l'histoire de Jenna, une serveuse par ailleurs pâtissière experte qui rêve de sortir de sa petite ville et de son mariage sans amour. Un concours de pâtisserie peut lui permettre de prendre un nouveau départ, tandis que ses collègues serveuses proposent leurs propres recettes pour le bonheur. Avec de la force et du courage, pourra-t-elle reconstruire sa vie, qui ne serait pas autre chose qu'une tarte bien faite ?

Diapositive3Les réjouissances cinématographiques ne sont pas nombreuses en ce moment, a fortiori quand on apprend que depuis le début de l'année, un million de spectateurs mensuels ont déserté les salles obscures. Cette semaine, les premières images de "Nicky Larson et le parfum de Cupidon" sont sorties et la première bande-annonce donnerait presqu'envie d'aller voir autre chose que l'adaptation du dessin animé star du "Club Dorothée" ...

Du coup, on pourra envisager de se consoler avec le prochain volet de la saga "X-MEN" qui sortira le 13 février prochain ... ça a l'air quand même un peu meilleur !

Diapositive20