2018 ETE - FantasGreek

Aujourd'hui, on peut dire que tu vas avoir du cul ... celui du FantasGreek !

Parce que s'il y a bien une chose qui tombe sous le sens, c'est que notre homme dipose d'un fessier assez agréable à regarder et qu'il en est fier. Peut-on lui donner tort ? Je ne crois pas ...

Les deux petites masses charnues situées à la partie postérieure du bassin sont, comme chez toi, séparées par le pli interfessier qui se termine en bas vers l'anus. SAns aller jusque là pour l'instant, notre FantasGreek cultive l'art de les montrer, de nous faire profiter de leur caractère rebondi, dessiné comme certaines statues de son pays peuvent le faire sans qu'il s'agisse d'une caricature. Plusieurs fois, j'ai déjà proposé des clichés qui se rapprochent d'un style très antique. Je veux croire qu'il le cultive également et peu secrètement d'ailleurs ...

Cette semaine, voici donc des tranches de fesses de notre éphèbe : elles sont peu poilues, rebondies et la suite de notre voyage avec lui te montrera qu'elles ont une propension à provoquer autre chose qu'une ligne esthétique : elles s'ouvrent parfois et le FantasGreek n'est pas farouche. Mais ce sera pour plus tard et forcément réservé à des yeux avertis qui en vaudront bien deux ... comme chacun des lobes que constituent ses fesses.

Pour l'heure, profitons un peu des valons fessiers de notre hôte de l'été et regarde les, il adore ça.

Diapositive3

Diapositive1

Diapositive29

Diapositive22
Diapositive19

 

Tto, toujours plus profond dans l'analyse