2018 ETE - Carnet de voyage

Non loin de Dubrovnik et pour lutter contre les invasions ottomanes, les croates ont joué des forces de la topographie ambiante pour se protéger. 

Et quoi de mieux qu'une crète abrupte, quasi verticale donnant sur un couloir pour étrangler toute véléité d'invasion. C'est à raison des nombreux avantages du site que Ston connut l'érection du fabuleux mur menant de Ston à Mali Ston.

Puisqu'il s'agit non pas d'une construction ayant vocation à se voir de l'esapce, le mur de Ston a été construit en 1333 au moment où Ston a intégré la République de Dubrovnik. Loin d'être architecturé au sens esthétique, le but avoué était clairement de défendre la République et toute la péninsule. Dès 1335 et avec les modifications apportées jusqu'en 1370, Ston est considérée comme l'une des villes les mieux conçues et les mieux structurées d'Europe.

Le mur de Ston demeure, aujourd'hui encore, un exploit massif d'architecture et de construction. Originellement long de 7 kilomètres, le mur qui est en réalité pluriel se composent de plusieurs parties. Les murs de la ville de Ston, les murs de la ville de Mali Ston et le grand mur avec ses trois forts. Les forts avec leurs tours sont renforcés par 10 tours rondes, 31 tours carrées et 6 bastions semi-circulaires. Voilà de quoi dissuader toute entreprise belliqueuse ... À l'intérieur, trois rues ont été posées du nord au sud et trois autres d'est en ouest. Les rues principales font 6 m de large (sauf la rue sud qui mesure 8 m de large) et les rues latérales ont une largeur de deux mètres. Deux portes furent percées pour entrer dans la ville, notamment la Porte des Champs ["Poljska vrata"] qui présente une inscription latine datant de 1506.

Utilisés pour la dernière fois au XIXème siècle afin de permettre la défense de la ville et des marais salants alentours, l'ensemble consitué par les différents murs de Ston sont un monument inestimable dont la propension à impressionner est intacte. 

Ston wall 02

Ston wall

Les murs traversent la colline en deux rangs d'une longueur totale de 5,5 km et sont protégés par les 40 tours et 5 forts disséminés au long du parcours, le plus impressionnant étant Bartolomija au point le plus haut, nommé aisni du nom du saint protecteur des armes. Les murs divergents englobent Mali Ston au nord avec la tour de Koruna, composée de quatre tours plus petites ressemblant à une couronne, d'où son nom ["kruna" signifiant couronne en croate]. La ville de Ston, plus grande et historiquement plus importante, a adopté le même système de défense La ville est entourée d'un mur d'un kilomètre de long en forme de pentagone avec la tour semi-circulaire de Podzvizd au sommet. Auparavant, ce mur avait également un mur extérieur avec des fossés.

Tout au long de la République, les murs furent maintenus et rénovés d'autant plus pour protéger les précieuses marais salants qui firent la richesse de Dubrovnik, les marais étant toujours exploités de nos jours. Historiquement et après la République, les autrichiens retirent des matériaux du mur pour construire des écoles et des bâtiments communautaires, ainsi qu'un arc de triomphe à l'occasion de la visite de l'empereur d'Autriche en 1884. Les murailles furent endommagées plusieurs fois du fait de tremblements de terre, en 1667 et en 1995, ainsi que dans la Seconde Guerre mondiale lors d'adaptations militaires de l'édifice faites premièrement par les italiens puis par les allemands.

Il faut enfin que tu saches que le plan de la ville de Dubrovnik a été utilisé comme modèle pour Ston, mais comme Ston était construit sur un terrain plus acceuillant, le modèle envisagé fut suivi de plus près que celui de Dubrovnik qui s'en écarta en raison de la nature du sol. Enfin, en termes d'infrastructures telles que les conduites d'eau et les égouts construits en 1581, Ston fut remarquablement unique en Europe et pendant très longtemps.

L'ascension des murs vaut clairement son pesant de cacachuètes. Toutefois, une bonne bouteille d'eau et de bonnes forces sont indispensables. Il faut également ne pas sous-estimer la chaleur pouvant assaillir pendant l'ascension et on observ beaucoup de candidats qui renoncent. Deux chemins sont envisageables : un long qui permet de parcourir les murailles pendant plus d'une heure et un chemin court qui promet un bon aperçu en une vingtaine de minutes. Crois-en mon expérience, si tu arpentes tout cela à midi en plein soleil, l'insolation n'est pas loin, vraiment pas loin.

Voici quelques photos personnelles ...

STON 01

STON 02

STON 03

STON 04

Tto, un gars Ston