Résultat de recherche d'images pour "connected"J'ai passé une bonne partie de mon extasiant wikende à renforcer ma connectivité. Oui, dit comme cela, ça fait bizarre mais en fait, c'est excessivement clair et finalement cohérent.

Je ne sais plus vraiment comment ni pourquoi, mais j'ai commencé à vainement essayer de retrouver un mot de passe, tu sais ce drame des temps modernes qui consiste à essayer de te souvenir à quelle époque tu t'es inscrit sur un site, quelle était ta pratique des mots de passe quand il ne s'agit pas de deviner quelle boite mail poubelle tu utilisais à l'époque pour avoir déjà l'identifiant.

Or, dans mon meilleur téléphone du monde, j'ai 884 applications. Depuis longtemps, j'ai trouvé mon gestionnaire de passwords qui centralise tout [oui oui, en bonne mémé de derrière les fagots, j'ai moi aussi la possibilité de voir ma vie ruinée si l'on craque l'application qui recense tout de ma vie et donne un accès quasi intégral à tout] parce que tout cela devenait inhumain.

Et là, je m'aperçois de quoi ? Je n'avais rentré que 114 mots de passe ... nan mais 114 ! Considérant que toutes les applications n'ont pas besoin d'un mot de passe pour fonctionner mais que j'ai aussi besoin d'un identifiant et d'un mot de passe pour des services qui n'ont pas d'application, j'ai choisi de prendre les 884 applications comme un référentiel. Et donc bim boum badaboum, je suis à 12% et des bananes de ma connectivité assumée et recouvrable. Oui je sais, ça ne sert strictement à rien mais c'est comme cela.

Or donc, je me suis amusé à balayer nombre d'applications ce wikende ne serait-ce, déjà, pour m'assurer qu'elles avaient encore une raison d'être dans mon meilleur téléphone du monde. Du coup, en en enlevant certaines, j'en ai trouvé d'autres plus en mesure de pouvoir répondre à l'évident besoin qui sera le mien et dont j'ignorais quelques secondes auparavant l'absolue nécessité. Figure-toi que j'ai remonté mon total de mots de passe à 184 à hier soir !

Du coup, j'ai accru ma mise en danger en favorisant l'interconnexion entre différentes applications. Rien ne me plaît davantage que le fait que des applications me parlent de moi sans que je ne fasse rien sinon que d'autoriser qu'elles se gavent entre elles de données me concernant. Puisque je me régale à mesurer tout plein de choses et même encore davantage de trucs dont je n'ose pas encore parler ici [en installant iOS 12, je peux te dire qu'on va bien s'amuser bientôt], ça m'a fait bien rigoler.

Le vertige ? Euh nan nan pas trop. Bien sur que ce n'est pas hyper safe et que je m'offre aux crunchers de datas mais avant de me faire la leçon, n'oublie pas d'éteindre ton téléphone et de rendre ta carte bancaire [et je ne parle pas de ton abonnement internet hein ...]. Oui, l'époque est à la connexion et l'arrivée prochaine d'une enceinte qui m'écoutera du matin jusqu'au soir la traiter en esclave numérique n'y changera pas grand chose. Comme je l'expliquais hier midi, c'est dur de rester à la pointe mais j'y reste parce que je suis une superstar bordel !

i'm a superstarTto, hyper connect