Il me fallait un sujet essentiel aujourd'hui, j'ai cherché à parler de mon frigo, de l'assortiment de mon boxer avec mes chaussettes, des ineffables gonzesses qui te poussent dans le métro pour s'asseoir alors qu'elles descendront à la station suivante, de la serveuse du Paul qui est très nulle en fait ou encore de la bascule que la dame pas commode et moi avons fait dans le 3.0 et même le 4.0 depuis dimanche soir à faire nos comptes [puisque nous sommes bons amis] et tout régler via une application qui fait les additions qui vont bien. J'ai cherché et puis non ...

Est-ce que tu ne trouves pas bizarre la façon dont sont faits les baisers de cinéma ? Moi oui ...
Hier soir, j'étais allé voir "Ready Player One", le dernier Spielberg dont je te ferai la critique samedi matin dans "Pop UP", et j'ai été frappé à la fin du film par un baiser de cinéma. Non pas qu'il soit particulièrement cochon [on est chez Spielberg, le Woody Allen geek et rêveur], particulièrement raté ou que sais-je encore. Non, c'est juste qu'il est réalisé et exécuté d'une façon très étrange, comme si le syndrome Actarus avait encore frappé.

Goldorak

Ah oui ... je ne t'ai pas parlé non plus du syndrome Actarus qui me hante depuis près de 40 ans. C'est une vraie question et j'avais été rassuré de constater que je n'étais pas le seul à me tourmenter avec cela. Pourquoi diable Actarus, quand il est dans Goldorak, fait ce putain de demi-tour qui ne sert à rien ?

Nombreuses furent les hypothèses, certains imaginant même un complot de illuminati pour hypnotiser toute la génération X ... N'empêche que cela n'a aucun sens. C'est même profondément crétin, débile et furieusement agaçant de voir un mec, à longueur d'épisodes [et il y en a 73] tournicoter dans son vaisseau. Genre Actarus,; c'est Zébulon ! Tu m'étonnes que le Grand Stratéguerre se frotte les mains en regardant la majorette dans son vaisseau faire des tournicottis, tournicottons. Bref, le syndrome Actarus n'a pas fini de faire couler de l'encre mais nous saurons un jour la vérité vraie.

Or donc, et j'en reviens à l'affaire du baiser de cinéma, Speilberg fait se tourner les deux acteurs qui s'embrasse de façon tout à fait incongrue et inutile juste avant que les lèvres ne se touchent. Mais pourquoi ? Fallait-il gagner quelques secondes précieuses au montage qui permettait de facturer davantage la Warner ? Le contrat de l'un des deux stipulait-il qu'il faille que la soupe de langues s'exécute en présentant tel profil plutôt qu'un autre ? Du coup, depuis hier soir, cette question trotte dans ma tête ... mais cette machine dans ma tête, machine sourde et tempête, mais cette machine dans ma tête, leitmotiv, nuits secrètes ... bref !

Et c'est bien le sujet principal du jour : y a-t-il une chorégraphie imposée des baisers de cinéma ? Y a-t-il des constantes qui fassent qu'il faut que l'homme soit à droite ? Qu'est ce que c'est encore que ce message subliminal qu'on gobe depuis des lustres et qui mérite une explication ? Oui vraiment, y a pas à dire, Mediapart ne fout plus rien depuis qu'ils ont décroché le Saint Graal, l'interview de Macron dimanche soir. Il fallait donc que je reprenne à moi tout seul [comme si je n'avais que ça à faire] le flambeau de l'investigation et de la dénonce.

J'ai donc cherché ... J’ai cherché un sens à mon existence, j’y ai laissé mon innocence, j’ai fini le cœur sans défense ... J’ai cherché l’amour et la reconnaissance, j’ai payé le prix du silence, je me blesse et je recommence ... [c'est chiant ces chansons hein ?]. Et en cherchant, j'ai trouvé un truc de dingue.

vivien leigh clark gable baiser couple amoureux audrey hepburn chat holly golightly george peppard patrick swayze jennifer grey danse parquet salle short  john travolta olivia newton john baiser plage ryan gosling rachel mcadams pluie robe bleue  marion cotillard boite a musique guillaume canet robe rouge costume scarlett johansson jonathan rhys meyers champ ble pluie  ewan mcgregor nicole kidman rouge robe costume hugh grant julia roberts baiser chemise bleue leonardo di caprio claire danes ange chevalier amour baiser tobey maguire kirsten dunst baiser  harrison ford carrie fisher princesse leia han solo leonardo di caprio kate winslet baiser pont bateau belle bete baiser fin dessin anime lumiere bleue tom cruise kelly mcgillis baiser veste aviateur

Sur les 15 plus beaux baisers de cinéma recensés par le journal Cosmopolitain [grande référence ... j'te dis, c'est de l'investigation XXL ce matin], que remarques-tu ? Moi, je trouve ça évident mais c'est parce que ça y est, j'ai eu la révélation. Sur les 15 images ci-dessus, 60% des hommes sont à gauche [comme dans le Spielberg d'hier soir d'ailleurs]. Donc, ça nous fait quand même une bonne constante. Mais la réponse à ma question n'est finalement pas là. La statistique pourrait être combattue aisément en me sortant un décompte de derrière les fagots. Non, regarde bien. Il y a un truc évident : dans 80% des cas recensés ci-dessus  [et je suis sympa en n'en comptant pas deux de plus], l'homme est au dessus de la femme ! Dans le Spielberg, c'est exactement pareil ! Nan mais attends ... les chiennes de garde et Caroline de Haas font quoi avec ça ? Ah ça pour nous bassiner avec leur féminisme pénible et castrateur il y a du monde, mais là hop, plus personne. Tu regarderas dans les films gay friendly qui mettent en scène des baisers entre garçons, curieusement, on ne retrouve pas cette tendance [on pourrait imaginer que le plus âgé soit au dessus, que le passif soit en dessous ... non non non].

Que ce soit dans "Call me by your name" [dont je me lasse d'expliquer qu'il n'est pas le chef d'oeuvre que certains voient], dans "le secret de Brokeback  Mountain" ou encore dans le mythique "Presque rien" ou d'autres courts métrages gays, curieusement, je n'observe pas un tel décalage.

Résultat de recherche d'images pour "call me by your name" Résultat de recherche d'images pour "brokeback mountain kiss" Résultat de recherche d'images pour "come undone kiss" Résultat de recherche d'images pour "presque rien kiss" 

Il semblerait bien que les deux personnages soient sur la même ligne d'horizon quand bien même ils n'auraient pas la même taille dis donc ...

Et ça, c'est quand même troublant non ? En tout cas, ça l'est suffisamment pour moi au point que j'ai trouvé cela frappant hier soir en regardant "Ready Player One".

Tto, qui te surprendra toujours mais qui ne sait toujours pas pourquoi Actarus fait des ronds dans Goldorak