Les chiffres de 2017

Ainsi donc, les chiffres de 2017 sont tombés mardi matin pour dresser le bilan d'une année qui aura été plus compliquée que d'autres mais moins que certaines. Bienvenue au royaume de l'euphémisme !

Bon, comme j'ai pu l'annoncer déjà, les chiffres ne sont pas bons mais ils sont clairement moins catastrophiques que j'aurais pu le redouter à la sortie de l'été. Encore une fois, l'été a été particulièrement meurtrier et la désaffection pour les blogs se confirme même si la décrue est moins sévère que l'année dernière où tous les voyants étaient au rouge.

On va donc détailler cela et, comme d'habitude, je ne vais pas te donner d'éléments bruts, non pas parce que j'aurais honte des chiffres en question [je te l'ai déjà dit, j'm'en fiche un peu de savoir qui a la plus grosse ... on sait déjà que c'est moi] mais tout simplement parce que je ne l'ai jamais fait et que je n'en vois pas l'intérêt sinon d'assouvir une curiosité inutile. Donc voilà, je ne donne pas mes chiffres mais c'est un peu le cas de tous. Toujours est-il qu'il faut réunir trois chiffres pour compter le nombre de lecteurs quotidiens que je réunis et cela ne change pas depuis plus de dix ans.

Alors donc, que faut-il retenir de cette année 2017 en termes d'audience ? Bah que l'audience générale [c'est à dire le nombre de lecteurs tant uniques que déjà connus] se contracte de 11,75% sur 2017. C'est donc un ralentissement de la chute et quand on y regarde de plus près, ça mérite quelques explications.

AUDIENCES 2017 - 1En données mensuelles et donc saisonnières, le mois qui affiche la plus forte baisse d'audience est, sans surprise, le mois d'août 2017 où j'avais fait le pari de ne pas proposer grand chose de fondamentalement différent. Le lectorat classique étant occupé à ne rien branler ailleurs et donc à ne pas consommer comme il a l'habitude de le faire, je perds donc un lecteur sur 4. Plus belle hausse de l'année, c'est le mois de décembre 2017, et curieusement cette année, décembre affiche donc un solde positif alors qu'il n'y a pas eu de concours photo ou je ne sais quel feuilleton comme les années passées. La HOT(te) y est probablement pour quelque chose puisqu'on voit clairement la courbe se redresser dès le 10 novembre 2017.

Saison maudite depuis deux ans, l'été est globalement orienté à la baisse avec une chute cumulée de 25% sur les mois de juillet et août 2017. M'enfin, le printemps est dégueulasse aussi et le début de l'automne est particulièrement mauvais.

Donc en tout et pour tout, 262 jours de baisse par rapport aux mêmes dates de 2016 pour moins de 100 jours de progression, c'est presque pareil que l'année dernière, je gagne seulement 4 jours de hausse.

AUDIENCES 2017 - 2Pour aller plus finement dans le détail et avec une telle tendance, pas étonnant de constater que les semaines s'écroulent de 12,63% alors que les wikendes accusent une baisse de 9,28%. Ne t'y trompe pas : ce n'est pas que c'est meilleur le wikende, c'est juste que l'assiette est forte le wikende donc voilà. Cependant et dans le wikende, il y a une véritable différence de sort entre le samedi et le dimanche : seulement 5% de baisse le samedi pour la rubrique culturelle et une contraction comparable au reste pour le dimanche où j'ai pas mal brouillé les lignes en ne rendant plus les "Premières fois" systématiques.

Finalement, sur la semaine, les jours les plus forts sont les jours que j'ai le moins touchés : le mardi et le jeudi. Ce sont aussi les jours les moins rubriqués puisqu'il n'y a pas de rendez-vous fixé sur ces deux jours là. Le jour le plus faible de la semaine est le samedi [et de loin] mais le vendredi repasse derrière le dimanche ce qui n'était pas arrivé depuis bien longtemps : il y a donc un vrai problème sur ce jour là, depuis deux ans et je ne trouve manifestement pas la parade. Entre le jour le plus fort et le jour le plus faible, on est dans un rapport de 1 à 1,15.

Le nombre de pages lues fond de près de 15% et revient exactement au niveau d'il y a sept ans. En appréciant plus finement les statistiques, la cause est entendue : la consommation de ce que j'écris ne passe plus seulement par le blog mais beaucoup plus par les réseaux sociaux, les readers et les téléphones. En réintégrant tout cela, on est sur une baisse plus modérée bien que sensible mais dans l'épure de la chute d'audience.

Seul indicateur positif : le nombre de lecteurs déjà connus repart à la hausse [+ 5%] alors qu'il s'effondrait de 35,87% l'année dernière et de 22,3% l'année précédente. L'audience moyenne journée baisse de 11% quand elle se prenait -15% l'année précédente.

Voilà ... ce n'est donc pas brillant mais il y a des petits signes encourageants qui me permettent de valider la prochaine grille qui sera mise en place dès samedi.
Le samedi change à nouveau d'habits et, comme indiqué lors de la dernière publication, le Kiosque se retire pour laisser place à une rubrique toujours culturelle mais qui revient aux fondamentaux de ce qu'était la précédente : des niouzes, des critiques, des vidéos buzz et tout ce qu'il faut avoir dans la tête pour être en 2018. Un contenu plus éditorialisé dont je peaufine encore quelques aspects en espérant que tout sera prêt pour samedi.
Le dimanche va revenir à une thématique plus personnelle avec le grand retour des "Contraires s'attirent" ou les "Premières fois".
Pour le vendredi, on va retourner sur un truc un peu plus léger ... ou pas, ma décision n'est toujours pas prise.
Et pour le reste, je t'annonce le retour de rendez-vous jadis condamnés comme le "Grand Festweetval" notamment.
Ah et puis, il y aura un petit concours en février ...

Tu sais tout, ou presque mais c'est déjà bien suffisant.

Tto, qui dit tout même quand ça marche pas