2017 - LA LETTRE AU PËRE NOEL

Cher Daddy Noël, pas aussi cool que celui des Boney M mais pas mal quand même,

Oui, c'est encore moi, celui qui vient te chatouiller la barbe régulièrement, tous les mois de décembre parce que je n'ai pas perdu mon âme d'enfant et que je me dis qu'avec tout ce que je fais de bien toute l'année, tu pourrais un peu te casser la tête pour émerveiller mes yeux le matin du 25 ou le soir 24 décembre prochain. Oui Daddy Xmas, j'ai besoin d'avoir de la lumière dans la yeux cette année comme pour oublier l'avalanche [c'est de saison] de mauvaises nouvelles qui lestent pas mal le bilan d'une année dont le point positif majeur aura été de ma marier.

Nan mais parce que bon, je n'ose même pas regarder ce que j'avais eu l'outrecuidance de te demander l'année dernière, mais je suis bien certain que le compte n'y est pas voire même que mes demandes t'en ont touché une sans vraiment faire bouger l'autre. Pourtant, elles doivent être bien pleines et tes rênes bien vigoureux pour que tu sois en mesure de conduire à nouveau le marathon planétaire de dans 15 jours environ. Qu'importe, jai trouvé les moyens de me contenter tout seul mais franchement, ma crédulité en prend encore un coup. C'est comme ça, j'assimile une certaine habitude à être déçu tu sais ...

N'empêche ... je réitère : il va falloir que tu m'en mettes plein les yeux [des étoiles hein, pas le reste ... ça pique après] parce que tu vois, j'arrive devant toi à écrire cette bafouille rituelle en étant un peu diminué, un peu affaibli, un peu fébrile tant j'ai vraiment l'impression que des 33 tonnes me passent dessus régulièrement sinon quotidiennement. Et tu sais quoi ? A force, j'en éprouverais presque quelques petites douleurs ...

Donc oui, si tu penses qu'une citerne de poppers pourrait être de nature à me permettre d'encaisser un peu mieux de me faire défoncer comme c'est un peu le cas en ce moment, sache que ce n'est pas tout à fait ce que j'excompte de toi, bien que je n'ignore pas que tu sois savamment équipé. Non non, t'inquiète : la priorité est ailleurs et consiste surtout à essayer de remonter ce que ton petit fan attend de la vie au sens large.

Donc clairement, Daddy Xmas ... va falloir que tu te fouilles bien la hotte pour me gâter, m'honorer dans les grandes largeurs si tu vois ce que JE veux dire et non pas ce que ton sucre d'orge te suggère.
Trouve-moi déjà un boulot avec la même assistante mais ailleurs avec des gens normaux qui ne passent pas leur temps à me faire subir leurs frustrations et autres sujets de mécontentements.

- Ensuite, tu peux m'offrir un kit de connexion pour ma maison parce que je sens que je vais adorer jouer avec tout plein de gadgets design et connectés.

- N'oublie pas non plus que je suis toujours aussi fan de choses inutiles donc totalement indispensables comme des trucs lumineux qui servent de meubles et autres.

- Tu peux aussi nous envoyer des tonnes de sex-toys à Zolimari et moi ... lui n'aime pas ça mais c'est comme le gratin dauphinois, il n'aimait pas cela avant de goûter le mien. Tout est affaire de savoir faire déguster ...

- Tu dois aussi nous trouver de fabuleuses vacances d'été [celles de l'hiver sont déjà programmées]. Tu connais l'aversion de Zolimari pour ce qui m'attire et le contraire également. Donc bonne chance mais n'oublie pas non plus que l'hiver prochain, on fera le plein de froid [oui oui, l'année prochaine, je n'écrirai pas de lettre !].

- Tu seras bien mignon de me délester d'une dizaine de kilos ... et puis tant qu'on y sera, tu me feras faire de bien jolies photos pour mon porn-book.

- Et sinon ... tu fais comme j'aime !

Voilà grand barbu ... dépèche-toi d'arriver : j'ai faim d'être comblé et gâté !

Tto, qui trouve quand même qu'il mérite