UN SIMON DUNN POUR NOEL

Puisque la mode n'est plus aux calendriers de l'avent, puisque les séries photos des lecteurs recueillent un succès mitigé et puisque j'ai toujours dans la tête de faire un truc un peu spécial à l'approche des fêtes, j'ai appelé mon pote Simon pour me prêter main forte.

Ah tu ne connais pas Simon ? C'est en Australie qu'il faut aller débusquer le mâle en question ... Né à Goulburnes euh Goulburn en Australie le 27 juillet 1987, le jeune homme est un Lion premier décan [si tu savais comme on s'en bat les couilles SImon, c'est mieux de s'intéresser à autre chose] qui mesure 1m84 [comme moi] et pèse 99 kg [presque comme moi, mais Dieu merci, ça s'arrange un peu]. Un tel gabarit ne serait-il pas tout simplement rédhibitoire pour la gay-police ? Et bien non, Simon est un athlète et là ça excuse tout forcément. D'autant qu'il s'adonne au rugby mais il a attiré les projecteurs du fait de ses performances en Bobsleigh et notamment pour avoir participé à la qualification de l'équipe nationale d'Australie pour les prochains Jeux Olympiques. Les bear-addicts vont adorer ...

Avec son faux-air de canadien et ses mensurations tout à fait alléchantes, on s'est dit avec Simon, dont on peut qu'il n'y a pas qu'aux yeux qu'il n'a pas froid, qu'on pourrait bâtir un joli calendrier de l'avent qui s'étalerait sur trois petites semaines tous les jeudis, juste histoire de patienter jusqu'à Noël et accessoirement histoire de te sensibiliser aux charmes du bob ... Bah oui, tu penses bien que l'idée n'est pas d'en profiter pour mater le nouvellement trentenaire, réputé célibataire endurci [oui oui, tous les mots sont pesés] qui fait un malheur à Londres, capitale où il réside actuellement.

Terrains de Jeux: Des maillots de bain, des anniversaires, un raton-laveur…Parce que si je voulais vraiment en profiter, tu penses bien que j'en profiterais pour publier des photos de lui en maillot de bain sur une plage de Rio avec trois autres athlètes en te précisant qu'il est le troisième en partant de la gauche [oui oui, le Monsieur aux deux tatouages sur les cuisses et maillot de bain bleu] ... Or ça, c'est de la facilité qui n'est pas digne de moi et encore moins de toi qui recherche ici davantage de fond, de profondeur [oh oui, bien profond ...] et surtout du contenu [et il semble bien qu'il y en ait du contenu !].

Donc non, si on s'est mis d'accord avec Simon pour qu'il s'offre à toi en cadeau pour Noël dans trois épisodes d'une série de clichés incroyablement léchés [non, pas l'écran !!! Ne lèche pas l'écran, c'est ridicule et tu vas encore attraper des maladies !], c'est pour t'aider à traverser la saison hivernale au mieux, pour réchauffer un peu l'atmosphère en cette période de réchauffement climatique qui te colle au mur [non non, Simon ne collera personne au mur dans cette série même si je vois déjà une cinquantaine de mains se lever pour déposer une candidature frénétique] dès que tu sors le matin. Oui, une respiration grâce à Simon, c'est le cadeau bonbon du jeudi ...

Et finalement, parce qu'il est ouvertement gay, Simon Dunn est aussi un bel étendard [non, on ne verra pas tout de suite son dard ... écoute un peu] de la défense de la cause visant à la parfaite intégration des athlètes gays dans le sport de haut niveau. Sélectionné en équipe nationale dans un pays qui vient tout juste de légaliser le mariage entre personnes du même sexe, Simon Dunn ne ménage pas sa peine [hisse ? Pénis ???] pour faire progresser la chose. Alors bien sur, tu me feras remarquer que je jette mon dévolu sur un ambassadeur super bien foutu, qui a une gueule d'ange, un corps de rêve, un sourire à tomber et qui ne répugne pas vraiment à cacher l'objet de convoitises bien légitimes puisque tu as un peu de goût et qu'en somme, cela te fera autant d'effet qu'une charlotte aux fraises passant sous le nez d'un diabétique.

Simon lit au litDu coup, j'ai filé à Simon une épreuve du futur bouquin qui sortira au sujet d'UNE VIE DE TTO, les interdits, où je raconte enfin tous les secrets sur les uns et les autres avec toutes les photos que la France voudrait oublier ... ça le fait bien marrer on dirait ! C'était évidemment la contrepartie du fait qu'il va t'inonder, en bonne intelligence naturellement, de ses merveilleuses photos.

Quand tu vois sa mine réjouie, tu comprends qu'on va passer encore de bons moments avec l'étalon en question. Ah bah oui, je ne te prends pas du petit bois, je te prends de la bonne bûche de compétition, olympique même et qui serait capable de te démonter une bonne grosse mêlée de rugbymen bien remontée comme des coucous suisses.

Légèrement exhib, pas franchement manchot et suffisamment malin pour savoir en jouer, Simon Dunn est donc au programme jusqu'à Noël avec force de clichés aguicheurs mais je suis désolé, je n'ai trouvé que cela et tu imagines bien que ce sera l'arbre de 19,3 cm qui cache la belle forêt un peu poilue dans laquelle s'aventurer ne pourrait être autre chose qu'un ravissement. Ah oui, je te vois déjà en petit poucet qui adorerait s'y perdre ...

Du coup, je dégaine aussi des images qui bougent ...

Ah non mais je te jure qu'on a trouvé un bon client avec Simon ... ça va être la fête !

SImon Dunn ballons

Ce n'est pas Noël tous les jours ...

Un dernier mot Simon ?

Bye Simon

Voilà ... vivement la semaine prochaine. Mon petit doigt me dit que Simon aura un peu plus chaud ...

Tto, qui adore le bob !